CNews n°2085 9 jun 2017
CNews n°2085 9 jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2085 de 9 jun 2017

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 33

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : législatives, quels enjeux ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 N°2085 VENDREDI 9 JUIN 2017 France WWW.CNEWSMATIN.FR En bref PAS DE REPRENEUR POUR GM&S INDUSTRY L’équipementier automobile GM&S Industry, installé à La Souterraine (Creuse), en redressement judiciaire, n’a reçu aucune offre de reprise dans les délais impartis, a-t-on appris hier. C’est au cours d’une assemblée générale que les 277 salariés de l’entreprise ont appris la mauvaise nouvelle. Une délégation sera reçue dans l’aprèsmidi par Emmanuel Macron, en déplacement en Haute-Vienne, le département voisin, afin de lui demander d’agir sur ce dossier. FINISTÈRE  : UN PÈRE ET SON BÉBÉ PERCUTÉS PAR UN CAMION Un bébé de 10 mois et son père ont perdu la vie mercredi, près de Quimper (Finistère), leur voiture ayant été percutée par un poids lourd, a-t-on appris hier. La mère se trouvait hier soir dans le coma. Cette famille de Britanniques était en vacances dans la région. Les premières analyses chez le conducteur du camion n’ont pas révélé de trace de consommation d’alcool ou de drogue. YONNE  : QUATRE SQUELETTES RETROUVÉS Les squelettes de quatre personnes ont été retrouvés mercredi dans l’Yonne, à l’occasion de travaux, a-t-on appris hier. Alors que certains évoquaient de possibles victimes d’Emile Louis, la procureur de la République d’Auxerre a évoqué des squelettes « bien alignés », qui feraient plutôt penser à « un ancien cimetière ». Les résultats des analyses des ossements devraient être connus la semaine prochaine. BORDEAUX  : UNE FEMME RETROUVÉE MORTE, LES YEUX ÉNUCLÉÉS Une femme de 79 ans a été retrouvée morte mercredi soir à Bordeaux, les yeux « énucléés », a-t-on appris hier du parquet. En garde à vue, son compagnon, âgé de 68 ans, a expliqué avoir mangé ses yeux, avant de se rétracter. Une enquête criminelle a été ouverte. UNE PREMIÈRE APPARITION POUR HOLLANDE L’EX-PRÉSIDENT ATTENDU DANS SON FIEF DE TULLE Un déplacement très observé. L’ancien président de la République François Hollande doit participer aujourd’hui aux cérémonies d’hommage aux 99 martyrs de Tulle. Un événement qui vient commémorer la mémoire de jeunes hommes pendus le 9 juin 1944 par les troupes SS de la division blindée Das Reich qui remontait vers la Normandie. Il s’agit de l’une des toutes premières sorties publiques de l’ancien chef de l’Etat, resté en retrait de la vie politique depuis son départ de l’Elysée, le 14 mai dernier. Très affecté par le décès de son frère aîné, quatre jours à peine après avoir quitté la fonction suprême, François Hollande a passé la semaine dernière dans le sud-est de la France, avec sa compagne Julie Gayet. Pour ce retour sur le devant de la scène, l’ancien président a choisi un territoire qu’il parcourt depuis plus de trente ans, puisqu’il a été successivement député de Corrèze, maire de Tulle, et président du conseil général. « L’embrigadement dans un parti qui concentre pourtant tant de talents et d’énergies est devenu insupportable. » Le député et ancien ministre, Frédéric Lefebvre, annonçant son départ du parti Les Républicains, hier. F. TANNEAU/AFP RÉFORME DU CODE DU TRAVAIL LA CONCERTATION LANCÉE Les réunions dureront jusqu’au 21 juillet. Le début d’une période studieuse. La première des cinquante réunions prévues entre le gouvernement et les partenaires sociaux au sujet de la réforme du Code du travail doit démarrer dès aujourd’hui. Les leaders des principaux syndicats et du patronat J.-S. EVRARD/AFP L’ancien chef de l’Etat doit rendre hommage aux martyrs de 1944, comme l’an dernier. vont se succéder à Matignon, jusqu’au 21 juillet, face au Premier ministre, Edouard Philippe, et à la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Ils participeront à six entrevues chacun, pour aborder tour à tour les trois grands axes de la future loi  : la nouvelle arti culation des accords d’entreprise et de branche, la simplification et le renforcement du dialogue entre les acteurs du marché, et la sécurisation des relations de travail. Ces rendez-vous sont particulièrement attendus, d’autant que, lors de la présentation de sa feuille de route mardi dernier, le gouvernement est resté flou sur le contenu de la réforme. Une fois cette première salve de réunions achevée, une deuxième série suivra fin août et début septembre, avec tous les partenaires sociaux. 74 441 BACTÉRIE E.COLI LA PRISON RÉCLAMÉE Un acte qui pourrait coûter cher. Le tribunal correctionnel de Douai (Nord) a requis, hier, des peines de quatre ans de prison, dont trois ferme, à l’encontre de deux anciens responsables d’une société de fournisseurs de steaks hachés. Ils sont jugés pour « blessures involontaires par violation manifestement délibérée d’une obli gation de sécurité », après avoir fourni, à la grande distribution, de la viande contaminée par la bactérie E.coli, en 2011. Une quinzaine d’enfants, âgés entre 7 mois et 8 ans, ont subi de graves lésions rénales après en avoir consommé. Le plus atteint d’entre eux a perdu 90% de sa motricité. Le délibéré sera rendu le 27 juin. PHARMACIENS étaient recensés en France au 1er janvier 2017, a annoncé, hier, l’ordre national des pharmaciens. Un chiffre quasi stable par rapport à l’année dernière (-0,42%), a noté l’organisme, qui se réjouit par ailleurs du « renouvellement » de la profession. Les moins de 33 ans sont en effet aujourd’hui majoritaires. LIEWIG-POOL/SIPA
B. BEBERT/SIPA WWW.CNEWSMATIN.FR France N°2085 VENDREDI 9 JUIN 2017 11 SEMAINE DE QUATRE JOURS EN PRIMAIRE UNE RÉFORME EN QUESTION Le projet de décret du gouvernement autorise des dérogations à la loi passée en 2013. La polémique pourrait renaître. Le ministre de l’Education, Jean- Michel Blanquer, a présenté hier au Conseil supérieur de l’éducation (CSE) son décret sur les rythmes scolaires. L’instance, dont l’avis est consultatif, s’est opposée au texte qui, sans vouloir abroger la semaine de 4,5 jours, instaurée en 2013, permettra des dérogations pour les communes souhaitant revenir à la semaine de quatre jours, en primaire, dès la rentrée prochaine. Plaidant le « pragmatisme », le ministre a indiqué qu’il faisait confiance aux écoles pour faire leur choix. Reste qu’un rapport du Sénat, dévoilé dans le même temps, préconise aussi de ne pas revenir à une semaine de quatre jours, au nom de la « stabilité ». Bien que favorable au décret, le syndicat SNUipp-FSU s’est également montré prudent, rappelant que la réussite des élèves est aussi liée à d’autres facteurs, comme le nombre d’élèves par classe ou la formation des enseignants. En bref L’EXPLOITATION DE LA CENTRALE BIOMASSE DE GARDANNE ANNULÉE Le tribunal administratif de Marseille a annulé l’autorisation d’exploitation, qui avait été délivrée en novembre 2012, de la plus grande centrale biomasse de France, située à Gardanne (Bouches-du-Rhône), a-t-on appris hier. En cause, l’exploitant allemand du site, qui a mal évalué l’impact sur les forêts alentour. La centrale, qui n’était pas encore en service, doit produire 6% de la consommation électrique de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. LES CÉTACÉS PRÉSENTS EN MÉDITERRANÉE MENACÉS PAR L’HOMME L’ONG WWF France a alerté, hier, sur les conséquences de la présence de plastique sur les animaux marins. Leur étude, menée en partenariat avec l’université Aix-Marseille, révèle que les mammifères de Méditerranée sont contaminés par des phtalates, des composés chimiques présents dans les objets en plastique, qui les rendent infertiles et nuisent au développement des fœtus. CANCER LE DÉSARROI DES SENIORS Les plus de 75 ans vivent mal l’épreuve. Démunis face à la maladie. Les conditions de vie de nombreux seniors, souvent plus mauvaises que le reste de la population, dégradent leur vécu du cancer s’ils sont en proie à cette maladie, selon un rapport rendu hier par la Ligue contre le cancer. Une personne de plus de 75 ans sur six vit difficilement cette situation à cause de la solitude, dont souffrent deux tiers d’entre elles. Alors que 40% vivent avec moins de 1000 euros par mois, le manque de moyens est déterminant. L’organisme propose des solutions pour contrer cette « double peine », notamment la mise en place de solutions d’hébergement non médicalisées et un meilleur suivi. SUPERSTOCK/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :