CNews n°1791 4 déc 2015
CNews n°1791 4 déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1791 de 4 déc 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 41

  • Taille du fichier PDF : 11,6 Mo

  • Dans ce numéro : régionales, quels enjeux ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 N°1791 VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2015 WWW.DIRECTMATIN.FR Grand angle P.HUGIUEN/AFP PLUS QUE DEUX JOURS AVANT LES ÉLECTIONS RÉGIONALES UN PREMIER TOUR À ENJEUX Le climat actuel pourrait influencer le vote alors que la droite et le Front national sont actuellement favoris des sondages. Les Français sont appelés aux urnes dimanche. Un scrutin qui, peu après les attentats, va donner le ton avant la course vers la présidentielle. C’est un vote particulier qui attend les Français. Car ils vont devoir élire les responsables de treize régions du territoire, contre vingt-deux auparavant. Mais ils vont aussi, et surtout, faire entendre leur voix moins d’un mois après les attentats. Dans ce climat pesant, les attaques de Paris vont s’inviter jusque dans l’isoloir, et les enjeux dépasseront la sphère locale. D’autant que les Français n’iront plus voter avant la présidentielle de 2017. Les principaux partis ont donc bien saisi l’im portance de s’imposer dans les urnes dimanche et le 13 décembre. La droite pour envisager son retour en force à la tête du pays Aux précédentes régionales, en 2010, la droite faisait grise mine, n’ayant remporté qu’une seule région, l’Alsace. Mais elle compte bien renverser la tendance. Pour cela, les candidats se sont alliés avec les centristes de l’UDI et du Modem. Une stratégie qui s’annonce payante, puisque les sondeurs prédisent une vague bleue sur tout le pays, malgré la présence du FN. La droite est ainsi créditée de 28% des suffrages à l’échelle nationale, selon une étude Elabe, parue hier. De bons scores confirmés par un baromètre Ipsos, révélant que la droite serait ainsi en passe de remporter, entre autres, l’Ile-de-France, le Pays de la Loire et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Pour gagner, le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, refuse toute alliance avec ses adversaires, se revendiquant seul « chef de l’opposition ». Le Parti socialiste pour limiter la casse au plan national La gauche dirige actuellement la quasi-totalité des régions. Mais elle pourrait perdre gros puisque, depuis 2012, le PS n’a remporté aucune élection. Cette fois encore, les sondages ne sont pas en faveur du parti  : il est crédité de 23% des intentions de vote sur l’ensemble du territoire. Mais le PS mise sur trois régions pour sauver les meubles  : l’Aquitaine-Limousin-Poitou- I Charentes, la Bretagne, et le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. Jean- Christophe Cambadélis, le patron du parti, espère que le bond record de popularité de François Hollande poussera les Français à se ranger derrière le gouvernement, permettant au PS de réaliser son objectif, celui « d’être largement au-dessus des 20% » au premier tour. Le Front national pour confirmer sa présence au premier plan Beaucoup de regards seront tournés dimanche vers le parti d’extrême droite. Car le FN, dans sa quête de légitimité, a une vraie carte à jouer. Bien placé dans Les attentats auront un impact sur le vote des Français. Un sondage YouGov, publié hier, révèle un sursaut de la participation  : près d’un tiers des électeurs (31%) indique que les récents événements les inciteront à se rendre aux urnes. Les sondés (56%) se disent même d’accord N. CHAUVEAU/SIPA le Nord-Pas-de-Calais, en Paca et en Alsace-Champagne-Ardennes, le parti frontiste tient la corde à l’échelle nationale, crédité de 28,5% des suffrages. Dans ce contexte post-attentats, Marine Le Pen veut transformer l’essai, et a musclé son discours sécuritaire ces derniers jours. Quitte à s’attirer de nombreuses critiques de ses adversaires. Europe Ecologie-Les Verts pour profiter d’une année verte Comment tirer parti d’une année de lutte contre le réchauffement climatique ? C’est tout l’enjeu des candidats EELV. Le parti a décidé de faire cavalier seul face au PS, et espère mobiliser les électeurs sur les enjeux environnementaux. Au niveau national, le parti d’Emmanuelle Cosse est crédité de 6,5% des intentions de vote. Les Verts espèrent faire pareil, sinon mieux qu’aux dernières élections régionales de 2010, où ils avaient alors récolté plus de 12% des suffrages. La gauche de la gauche pour continuer à exister Le Parti de gauche s’est, lui aussi, désolidarisé du PS. Dans un grand nombre de régions, il va faire liste commune avec les écologistes. Crédité sur le plan national de 5% des intentions de vote, le parti espère doubler ce chiffre dimanche soir. Un moyen pour lui de se faire entendre dans les négociations avant le deuxième tour. L’info en + Le plus jeune candidat a 18 ans, et il se trouve sur la liste FN de Normandie. Le plus âgé, assimilé FN en Languedoc-Roussillon, a 94 ans. Le plus jeune candidat a 18 ans, et il se trouve sur la liste FN de Normandie. Le plus âgé, assimilé FN en Languedoc-Roussillon, a 94 ans. QUELLE PARTICIPATION ? avec le fait que voter « est un excellent moyen de soutenir la démocratie face au terrorisme ». D’après une étude de l’Ifop parue dimanche dernier, le taux de par - ticipation pourrait atteindre 46%. Soit six points de plus que le score estimé à la fin octobre.
C. EST VPA ? (pie ev3 Som/14ES huer gie./EleuiPEIS SIR AVeiA VélicUles PPDPREs f Si en 2015 nous avons équipé notre SAV d'une douzaine de véhicules électriques DartyBlue pour intervenir chez vous, nous n'avons pas attendu cette année pour réduire notre impact DAIM, sur l'environnement. Cela fait plus de 40 ans que Darty agit pour préserver la planète. Et notre engagement dans le développement durable n'est pas prêt de s'arrêter  : ftclartyblue



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :