CNews n°1649 6 mar 2015
CNews n°1649 6 mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1649 de 6 mar 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 34

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : le pays prévoit sa plus faible croissance depuis 1990... la Chine en perte de vitesse ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
France 12 N°1649 VENDREDI 6 MARS 2015 WWW.DIRECTMATIN.FR En bref MONTIGNY-LÈS-METZ : HENRI LECLAIRE RESTE MIS EN EXAMEN La justice a rejeté hier à Metz (Moselle) la demande d’annulation de la mise en examen d’Henri Leclaire, soupçonné d’être impliqué dans le meurtre de deux enfants à Montigny-lès-Metz en 1986. Cet exmanutentionnaire de 66 ans a été mis en examen en août dernier dans cette affaire, pour laquelle Patrick Dils avait été condamné puis innocenté après quinze ans de prison. Le tueur en série Francis Heaulme a lui aussi été soupçonné pour ces crimes. LE COUPLE EXÉCUTIF VOIT SA POPULARITÉ BAISSER LÉGÈREMENT La cote de popularité de François Hollande et de Manuel Valls a légèrement baissé en mars, après deux mois de hausse consécutive, selon le baromètre YouGov publié hier. Le chef de l’Etat recueille ainsi 21% d’opinions favorables, soit un point de moins qu’en février, tandis que le Premier ministre satisfait 32% des sondés, soit une baisse de 3 points. INCENDIES DE MORLAIX : TROIS PERSONNES MISES EN EXAMEN Trois des six personnes qui avaient été placées en garde à vue mercredi dans le cadre de l’enquête sur l’incendie de bâtiments publics de Morlaix (Finistère), en septembre dernier, ont été mises en examen hier. Liées au monde agricole, elles sont soupçonnées d’avoir participé à ces dégradations, qui ont occasionné 2,5 millions d’euros de dégâts. AUTOROUTES : VERS UNE HAUSSE MODÉRÉE DES TARIFS DES PÉAGES Les tarifs des péages devraient augmenter de 0,25%, a annoncé hier RTL. Le gouvernement, qui avait gelé les prix le mois dernier, serait en effet parvenu à un accord avec les sociétés concessionnaires sur une hausse plus modérée que celle, prévue au départ, de 0,5%. DES MESURES DÉVOILÉES AUJOURD’HUI L’EXÉCUTIF AU CHEVET DES ZONES SENSIBLES C’est un chantier titanesque. Le gouvernement s’attaque aujourd’hui aux quartiers sensibles, en dévoilant de premières pistes pour lutter contre « l’apartheid » qui y régnerait. Pour Manuel Valls, qui a plusieurs fois employé cette expression depuis les attentats de janvier et préside le comité interministériel en charge du dossier, l’objectif est de favoriser la mixité sociale dans ces territoires afin de les désenclaver et de lutter contre les difficultés qui s’y développent. Le programme est donc chargé, du logement à l’éducation en passant par la citoyenneté. Un contrôle plus sévère des quotas de logements sociaux, mais aussi une refonte du mode d’attribution des HLM devraient figurer parmi les propositions du comité. Celui-ci pourrait aussi confirmer des dispositifs de soutien à la création d’entreprises dans ces quartiers. Côté éducation, la ministre Najat Vallaud- Belkacem devrait préciser son projet de « grande école du numérique ». « [Gagner un département] serait extraordinaire. [...] Ça serait l’occasion à nouveau de faire la preuve des engagements que nous prenons. » La présidente du FN, Marine Le Pen, hier lors d’un déplacement dans l’Aisne. VILLARD/SIPA DES RAISONS DE SANTÉ AVANCÉES FIORASO QUITTE SON POSTE Geneviève Fioraso a démissionné. C’est l’Elysée qui annoncé la nouvelle, hier, dans un communiqué. Geneviève Fioraso, en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche auprès de la ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a présenté sa démission du gouvernement. CHAMUSSY/SIPA L’objectif du gouvernement consiste à favoriser la mixité sociale dans les quartiers. Une annonce imminente depuis que, mercredi, Stéphane Le Follavait confirmé les problèmes de santé « assez graves » de la secrétaire d’Etat. Ce départ, que Geneviève Fioraso aurait déjà réclamé en décembre, tombe mal pour l’exécutif. Les dossiers portés par la secrétaire d’Etat, dont celui du financement des universités, sont en effet plus sensibles que jamais. Le jour de sa démission, le SNESUP-FSU, syndicat du supérieur, appelait d’ailleurs à une mobilisation nationale pour protester contre les coupes budgétaires. En outre, le gouvernement prévoyait initialement que la secrétaire d’Etat occupe ses fonctions jusqu’aux élections départementales, fin mars. En attendant un successeur définitif, c’est Najat Vallaud-Belkacem qui récupère son portefeuille. 45% BÉBÉS CONGELÉS LA MÈRE IRA EN PRISON Elle a avoué avoir commis ces actes horribles, mais sans pouvoir les expliquer. Audrey Chabot, 34 ans, a été condamnée hier par la cour d’assises de l’Ain à 23 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat de deux de ses nouveau-nés, retrouvés dans le congélateur de son habitation d’Ambérieu en 2013. Deux enfants dont elle avait accouché à l’insu de leur père, et qu’elle avait noyés dans le bac à douche peu après leur naissance, en 2011 pour l’un et 2012 pour l’autre. Cinq années de suivi sociojudiciaire, avec injonction de soins, ont été ajoutées à sa peine. Comble de l’horreur, cette mère était en état de récidive, ayant déjà été condamnée en 2005 pour un premier infanticide. DES FRANÇAIS se disent favorables à l’idée d’une suppression pure et simple des 35 heures en France, selon le baromètre de l’économie d’Odoxa pour BFM Business diffusé hier. Cette proportion est en nette augmentation, puisqu’elle ne concernait qu’un peu plus d’un Français sur trois (34%) en janvier 2011. M. MEDINA/AFP
France WWW.DIRECTMATIN.FR N°1649 VENDREDI 6 MARS 2015 13 S. SALOM-GOMIS/SIPA RISQUE D’INCENDIE UN DÉTECTEUR DÈS DIMANCHE Le détecteur doit se trouver de préférence dans un lieu de circulation (palier, couloir). Si ce n’est déjà fait, le temps est désormais compté. Car il ne reste plus que deux jours avant que l’obligation d’installer dans tous les logements un système de détection de fumée n’entre en vigueur en France. Un déploiement visant à lutter contre les incendies domestiques, qui font chaque année 800 morts et plus de 10 000 blessés, chiffre qui pourrait donc à terme être divisé par deux. Résidences principales et secondaires, immeubles collectifs ou maisons particulières, logements vides ou occupés… toutes les habitations sont concernées par cette installation, qui incombe à l’occupant des lieux. Le propriétaire a ainsi la charge de l’acheter et de l’installer, ou, s’il a un locataire, de lui fournir ou de lui rembourser l’achat. Un seul détecteur de fumée, dont les prix varient de 15 euros à 40 euros selon les modèles, est nécessaire par logement, mais les pompiers conseillent d’en mettre au minimum un par étage. Il doit être placé le plus haut possible, dans les lieux de dégagement (palier, couloir…), et le plus loin possible de la cuisine et de la salle de bains. Aucune sanction n’est pour l’heure prévue par la loi en cas de non-installation, l’assurance ne peut invoquer cette absence pour ne pas indemniser un client en cas d’incendie. En bref VAR : LES OSSEMENTS RETROUVÉS SONT CEUX DE LA PETITE FILLE La gendarmerie a indiqué hier que les ossements humains retrouvés le week-end dernier à La-Londe-les-Maures, dans le Var, sont bien ceux de la petite fille de 8 ans emportée lors des inondations de fin novembre dans la région. L’enfant avait disparu alors qu’elle se trouvait avec sa mère, elle aussi décédée, alors qu’elle rentrait de l’école. SIVENS : DÉBAT CRUCIAL SUR L’AVENIR DU PROJET Le conseil général du Tarndiscute aujourd’hui de projets alternatifs au barrage de Sivens, au cœur d’une vive polémique depuis plusieurs mois. Deux solutions ont d’ores et déjà été avancées par la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal. Mais elles sont rejetées par les opposants comme les partisans du projet, qui se sont affrontés sur le terrain des zadistes toute la semaine. UNE ADOLESCENTE POIGNARDÉE CHEZ ELLE EN MOSELLE Une jeune fille âgée de 17 ans a été retrouvée morte poignardée hier après-midi à son domicile familial de Lorquin (Moselle), a-t-on appris auprès du parquet. Le corps de la victime, qui portait la trace de plusieurs coups de couteau, a été découvert par ses parents. Aucune interpellation n’avait eu lieu hier dans la soirée. JAMBON-BEURRE PLUS CHER SANDWICH Les amateurs de casse-croûte ont-ils vraiment senti la différence ? L’incontournable jambon-beurre a vu son prix augmenter de 1,05% l’an dernier par rapport à 2013, pour s’établir en moyenne à 2,74 euros en France, rapportait hier le cabinet Gira conseil. Une hausse qui s’inscrit sur la tendance des quatre dernières années (+8,22% depuis 2010). Mais il reste, de très loin, le sandwich préféré dans l’Hexagone, représentant à lui seul 58% des 2,19 milliards d’unités vendues au total. Pour s’offrir ce petit morceau de plaisir, les Français sont cependant loin d’être Le sandwich français de référence. égaux vis-à-vis de leur porte-monnaie, car les prix varient fortement d’une ville à l’autre. C’est à Paris qu’il est le plus cher, en moyenne à 3,18 euros. Une fourchette haute dans laquelle on retrouve également le tarif moyen de Tours (3,15 euros) et de Clermont- Ferrand (3,10 euros). A l’inverse, les habitants de Sète et de Dieppe (2,36 euros), ou ceux d’Abbeville et de Saumur (2,41 euros), sont avantagés.L. VENANCE/AFP 1i0ord E Ooodt PrOdec fives FiNsents tuuir*-‘-\:\WRSiIYiiiD EN INÉ-ü ER -.l.. _A/_, i'N L ! R * R j`. r+. 4t + a7 ME LE PALAIS DES CONGRÈS DE PARIS PROJECTION DU FILM SUR ÉCRAN GÉANT - INTERPRÉTÉ PAR EE STAR POP ORCHESTRA - OMIS (PAR CHRISTOPHE ELIOT www-retourverslefusuren clneconcertfr STAR [[]irlect Malin Lacauons'910,0892392 192 io.u.)- *Os wm, 0 892 050 i30.4. inaccam, pckelnwaier.fr, diva= ME « Eu.oEa Nwsla.E



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :