CNews n°1354 26 sep 2013
CNews n°1354 26 sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1354 de 26 sep 2013

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (202 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4,4 Mo

  • Dans ce numéro : le chômage baisse pour la première fois depuis 2011.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 N°1354 JEUDI 26 SEPTEMBRE 2013 WWW.DIRECTMATIN.FR « C’est toujours agréable de gagner son premier match de qualification. Vu l’état du terrain et le décalage horaire, on savait que ce serait compliqué. » Ph. Bergeroo, entraîneur de l’équipe de France féminine vainqueur du Kazakhstan (0-4), hier. Sports D. WINTER/ICON SPORT FOOTBALL - 7 E JOURNÉE DE LIGUE 1 Ils ont répondu présent. Sous pression après la victoire de l’Olympique de Marseille contre Saint-Etienne (2-1) mardi, Monaco et le Paris Saint-Germain se sont imposés hier soir lors de la 7 e journée de Ligue 1. Mais que ce fut difficile pour les Parisiens à Valenciennes. Accroché à domicile le week-end dernier par le club de la principauté (1-1), le PSG a eu du mal à venir à bout des Nordistes (1-0). Sans Thiago Silva blessé, Laurent Blanc avait décidé de faire tourner en titularisant Alex, Lucas Digne et Jallet en défense. D’où les quelques errements que n’ont pas su exploiter les Valenciennois. Sans un sauvetage de Verratti sur la ligne de but (47 e) et sans la vigilance de Sirigu, Valenciennes, qui a manqué d’efficacité, aurait pu marquer. Finalement, au Stade du Hainaut, le salut du club de la capitale allait venir de sa recrue phare de l’intersaison, Edinson Cavani. Juste avant le retour aux vestiaires, l’Uruguayen, superbement bien servi par Zlatan Ibrahimovic (45 e +2), offrait trois points importants à son équipe afin de rester dans la roue du leader, Monaco. Néanmoins, à une semaine d’affronter Benfica en Ligue des champions et à dix jours d’un déplacement à Marseille, le manque d’inspiration et de rythme des joueurs parisiens peut inquiéter leur entraîneur. Ibrahimovic et ses coéquipiers auront l’occasion de rectifier le tir dès samedi à domicile face à Toulouse. Falcao-Rivière, messieurs 100% Un peu plus tard dans la soirée, les Monégasques, eux, n’ont pas eu de difficulté pour venir à bout de Bastia. Face à des Corses qui n’ont remporté aucun de leur match à l’extérieur cette saison, les hommes de Claudio Ranieri ont écrasé (3-0) leurs adversaires. Et c’est le duo infernal Radamel Falcao- Emmanuel Rivière qui a mis le club du Rocher sur orbite. Le Français ouvrait le score (39 e) avant que le Colombien ne l’imite quelques minutes plus tard (42 e) en première période. Mais l’ancien joueur de l’Atletico Madrid n’en IMPIPIRN INVITATION COLLOQUE EtiÉree. gfà1 Ude• Ihkri pIlwI ;u. ViViOW. l'41.11 IL'.• 1o. La LaÏC:ilé di l'épreuve de l'dclion extério.ure des cfillecrivités wrritpriA les leudi 3 octobre 2013 DT, rue diJ VIA by147.n.r, 115IN7 k12.= : ciré Ai.eire■% id 14emi.,1411-14,4aCeaii wu. PI-i-LZT.C41 «. 52 LICENCIEMENTS de coaches ont été effectués par Maurizio Zamparini au cours de sa carrière. L’actuel président de Palerme (depuis 2002), qui officiait auparavant à Venise (1988-2002), a remercié hier Gennaro Gattuso, après six journées de Serie B. Zamparini n’a pas volé son surnom de « mangeentraîneurs » de la part des médias italiens. MONACO BRILLE ET PARIS ASSURE Le Colombien de Monaco, Radamel Falcao, a inscrit un doublé contre Bastia. restait pas là. En toute fin de partie, il inscrivait le but du KO pour les siens (89 e). Une septième réalisation pour Falcao en sept rencontres qui fait de lui le meilleur buteur du championnat, devant son coéquipier. A noter que les deux attaquants ont inscrit la totalité des buts de l’ASM (13 buts). Une efficacité rare qui porte à cinq le nombre de victoires du club de la principauté. Les Monégasques, qui se déplaceront à Reims le week-end prochain, confortent leur première place au classement avec deux points d’avance sur Paris et trois sur Marseille.• V. HACHE/AFP PROGRAMME DE LA 7 e JOURNÉE MARDI Lille-Evian TG 3-0 Marseille-Saint-Etienne 2-1 HIER Ajaccio-Lyon 2-1 Bordeaux-Reims 0-0 Guingamp-Sochaux 5-1 Nantes-Nice 2-0 Toulouse-Lorient 1-0 Valenciennes-PSG 0-1 Monaco-Bastia 3-0 CE SOIR Montpellier-Rennes 21h CLASSEMENT PTS J G N P BP BC DIF. 1. Monaco 17 7 5 2 0 13 3 +10 2. PSG 15 7 4 3 0 10 4 +6 3. Marseille 14 7 4 2 1 10 5 +5 4. Lille 13 7 4 1 2 8 4 +4 5. Saint-Etienne 12 7 4 0 3 9 7 +2 6. Rennes 11 6 3 2 1 7 4 +3 7. Nice 11 7 3 2 2 10 9 +2 8. Lyon 10 7 3 1 3 12 7 +5 9. Nantes 10 7 3 1 3 8 7 +1 10. Reims 10 7 2 4 1 5 4 -1 11. Toulouse 9 7 2 3 2 6 8 -2 12. Guingamp 8 7 2 2 3 10 9 -1 13. Bastia 8 7 2 2 3 5 8 -3 14. Evian TG 8 7 2 2 3 9 13 -4 15. Montpellier 7 6 1 4 1 8 10 -2 16. Lorient 7 7 2 1 4 6 9 -3 17. Ajaccio 6 7 1 3 3 5 8 -3 18. Bordeaux 6 7 1 3 3 6 10 -4 19. Valenciennes 3 7 1 0 6 4 12 -8 20. Sochaux 2 7 0 2 5 4 14 -10 *Tiedefrance, 5,M 1
WWW.DIRECTMATIN.FR Sports N°1354 JEUDI 26 SEPTEMBRE 2013 CYCLISME - MONDIAUX LE TRIPLÉ DE TONY MARTIN Tony Martin, champion du monde du contre-la-montre individuel, hier à Florence. La bataille tant attendue n’a pas eu lieu. Tony Martin a surclassé tous ses concurrents, hier à Florence (Italie), pour décrocher son troisième titre consécutif de champion du monde du contre-la-montre individuel. Le cycliste allemand a relégué loin derrière ses deux principaux rivaux, Bradley Wiggins (+46 ») et Fabian Cancellara (+48 ») au terme des 57 km du parcours. Le Suisse a bien tenté de résister sur les sept premiers kilomètres en réalisant le meilleur chrono au premier pointage. Mais tel un rouleau compresseur,• RAMO'JOURNÉES PIAGGIO 7.0 5ÉPt1ll■LEOUÉ 21 ; 11 CFICMV5SE2 ZONANT/4=e Ste LES. 1.PeOPCI - SÉS"'. - akUGW Ir el 111 ilLereCid0 ET ciRaDur AU TAG. DE 3.1116.- I.•1•1m.• m me. —•—- Ibilm•Immimm•mwm PlImmIl m ai..Vae ImIl•mmq d...1.0MM IMmlm ia NI- I m-•1 J1.•-mr•Pimml•mldmemel.• iimILII•11, 4.17 md me.•m•-• -,• mm• : ->imfflim...1.- XV ;.,1-•.rra•-•-•. - 1 -1.m•.• ffl•311 El.reit•Ifflil boweffl•I -.a.. I Fm- mi-a-.8 mi• - --•1• lel• re•re-li• 12•- - -• -•.•.—• - -.-•..• - - - - : m• 1.:b A.rmalum•-•.-. =•.-..II•1 4 I- m•.m.-mmIm.m 1,m am,• iima•-ffl II•Im ml•ahlymIm m• I•11 Imi a•m..m• a a Fa..• a, a i•..m m• am mm..• -• 9d Ir =1..3 011-Wil-m-m— Martin a fait parler toute sa puissance pour s’affirmer comme le véritable patron. S’il pouvait afficher un large sourire sur le podium, la déception était de mise du côté de son coéquipier chez Omega Pharma-Quick Step, Sylvain Chavanel. Bien qu’il ne puisse prétendre à la victoire finale, le champion de France de la spécialité visait une place dans le top 10. Mais, malgré un départ encourageant, le Poitevin a pris seulement la 22 e place (+3’48 »). Il se consolera avec le titre par équipes décroché samedi dernier. C’est toujours mieux que rien.• En bref VOLLEY-BALL : LES BLEUS STOPPÉS EN QUARTS L’équipe de France a été éliminée, hier, en quart de finale de l’Euro 2013 à Gdansk (Pologne), par la Russie (3 sets à 1). Les hommes de Laurent Tillie peuvent nourrir des regrets car ils ont fait mieux que tenir tête aux champions olympiques en titre et vainqueurs de la dernière Ligue mondiale. Mais, comme lors de la dernière édition en 2011 où ils avaient été battus par la Serbie, ils ne verront pas le dernier carré européen, eux qui visaient une place sur le podium. TENNIS : MANNARINO CRÉE LA SENSATION À KUALA LUMPUR Adrian Mannarino a réalisé l’une des plus belles performances de sa carrière. Le Français a dominé, hier, Nicolas Almagro, tête de série n°3 et 17 e joueur mondial, en deux sets (6-4, 6-3) pour se hisser en quarts de finale du tournoi de Kuala Lumpur (Malaisie). Il pourrait y retrouver son compatriote Julien Benneteau, vainqueur hier de Michal Przysiezny (7-6, 6-4), qui affronte, aujourd’hui en 8 e de finale Pablo Andujar. kVJ.•r me-r•ki screthall.'- -b- uwei &AYR YM *ri ou ! lalri.n•.r1•m• r•m•-•-mli-MM-1m.• -• -• w•-.m1-1.1 - m•-m-m-m- - mm•-• -1•— I m•, im• mm•m".• I m•'"Z.M.IF "=741•Im I maI-m•-• - - - mm•mmir 14.,Mrifflmm• mi. r -•1•-•-• Am il la-m.I•1 L. BENIES/AFP DOPAGE UN PÉNIS SUSPECT Tel est pris qui croyait prendre. Devis Licciardi a été entendu hier par un enquêteur du Comité olympique italien. Le motif ? Il est accusé d’avoir utilisé un faux pénis lors d’un contrôle antidopage. Un stratagème qui a été découvert samedi à l’issue de l’épreuve des 10 km du championnat d’Italie à Molfetta. Amené à effectuer un test urinaire, l’athlète a demandé à rester seul au moment de se soumettre au contrôle. La requête a été rejetée par l’examinateur qui, resté à ses côtés, a découvert l’attirail de ce dernier préalablement rempli d’un échantillon d’urine « propre ». Il risque jusqu’à deux ans de suspension.• L’Italien n’a pu appliquer son plan. 15 X. CAILHOL/ICON SPORT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :