CNews n°1199 10 déc 2012
CNews n°1199 10 déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1199 de 10 déc 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : Recherche profs désespérement

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 N°1199 LUNDI 10 DÉCEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR « Nous voulons que l’Europe redevienne un symbole d’espoir […] Nous sortirons de l’incertitude et de la récession plus forts qu’avant. » Le président de l’UE, H. Von Rompuy, hier à la veille de la remise du prix Nobel de la paix. © FACELLY/SIPA Monde 11 TONNES D’OPIUM ont été saisies par les gardes-frontières iraniens lors d’une opération contre des trafiquants qui a fait un mort et plusieurs blessés dans le sud-est du pays, a-t-on appris hier. Il s’agit de la saisie la plus importante « depuis la révolution islamique de 1979 », selon le général Hossein Zolfaqari. © G. CACACE/AFP CRISE POLITIQUE EN ITALIE LE RETOUR DE BERLUSCONI ? Le Cavaliere, samedi à Milan. L’Italie ne pensait pas le voir revenir si tôt. Tandis que le chef du gouvernement, Mario Monti, a annoncé samedi qu’il présenterait sa démission, aussitôt le budget 2013 adopté, son prédécesseur a officialisé son retour. Silvio Berlusconi, 76 ans, doit se présenter aux législatives anticipées prévues pour le premier trimestre 2013, sous la bannière de son parti, le PDL (centre droit) et assure entrer « en scène pour gagner ». Lui qui affirmait encore il y a quelques mois ne plus vouloir revenir en politique, déclare qu’il avait été « assailli de demandes » de ses proches pour qu’il sauve une « Italie au bord du précipice ». Silvio Berlusconi avait quitté la présidence du Conseil sous les huées, à l’automne 2011, face à la pression des marchés et de ses partenaires européens. Et son retour divise même dans son propre camp. « C’est une erreur, c’est incompréhensible. Tout ceci ne nous rend vraiment pas crédibles », estime, dans une interview au Corriere della Sera, son ex-ministre de la Jeunesse, Giorgia Meloni.• En bref OTAGES AU SAHEL : UNE VIDÉO QUI DIVISE Françoise Larribe, otage pendant plus de cinq mois et épouse d’un des Français toujours retenus au Sahel par Aqmi (depuis fin 2010), a déclaré avant-hier être « formellement opposée » à la vidéo qu’a enregistrée le frère d’un des otages, Clément Legrand. Dans cette dernière, il s’adresse directement aux ravisseurs et affirme : « Nous ne comprenons pas pourquoi tout est bloqué ». TENSIONS AU GHANA APRÈS L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE L’opposition au Ghana a rejeté hier les résultats partiels donnant le président sortant, John Dramani Mahama, vainqueur de la présidentielle de vendredi, en criant à la fraude et assurant que son candidat, Nana Akufo-Addo, était gagnant. Hier soir, les forces de l’ordre ont lancé des gaz lacrymogènes sur des manifestants. RDC : UN DÉBUT DE DIALOGUE ENTRE AUTORITÉS ET REBELLES Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) et les rebelles du mouvement du M23 ont entamé des discussions, hier, afin de ramener la paix dans l’est de la RDC. Les rebelles du M23 avaient pris le contrôle de Goma le 20 novembre dernier, avant de se retirer sous la pression de la communauté internationale. AFRIQUE DU SUD : NELSON MANDELA HOSPITALISÉ L’ex-président sud-africain Nelson Mandela était toujours hospitalisé hier pour subir des examens. Les autorités ont toutefois souligné qu’« il n’y a pas de raison de s’inquiéter » pour l’icône de la lutte antiapartheid, âgée de 94 ans. Sa dernière hospitalisation remonte à février dernier, suite à des douleurs abdominales. VENEZUELA LA RECHUTE DE CHAVEZ L’état de santé d’Hugo Chavez inquiète ses partisans. Le président vénézuélien, 58 ans, devait arriver hier à Cuba pour une opération d’urgence, après avoir annoncé la veille une récidive de son cancer. Le dirigeant socialiste combat la maladie depuis 2011. Il a déjà subi deux opérations, et s’était déclaré guéri lors de la campagne électorale, à l’issue de laquelle il a été réélu en octobre. « Les douleurs sont assez importantes, je suis un traitement à base de calmants », a déclaré samedi celui qui dirige le pays depuis 1999. Il a déjà désigné son vice-président Nicolas Maduro pour assurer l’intérim, s’il devenait « inapte » à assumer ses fonctions.• Hugo Chavez, samedi. © CRÉPRESIDENCIA/AFPDIT SYRIE DES ARMES CHIMIQUES ? Bachar al-Assad reprend à son compte les inquiétudes de la communauté internationale. Alors que cette dernière soupçonne le régime syrien de vouloir utiliser des armes chimiques contre son peuple notamment du gaz sarin, la diplomatie syrienne a accusé avant-hier, dans une lettre adressée à l’ONU, les rebelles de vouloir utiliser ces mêmes armes. Le ministère des Affaires étrangères fait en effet allusion à une usine syro-saoudienne, Sysacco, qui fabrique des produits très toxiques comme de la soude caustique. Selon le témoignage d’habitants, cette usine aurait été prise récemment par les jihadistes du Front al-Nosra.•
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1199 LUNDI 10 DÉCEMBRE 2012 Monde 21 CRISE EN ÉGYPTE MORSI LÂCHE DU LEST Devant une entrée du palais présidentiel, avant-hier au Caire, une banderole disait que « le peuple va faire tomber le régime ». © NASSER NASSER/AP/SIPA En retirant samedi soir le décret élargissant ses pouvoirs, qui avait été à l’origine de la crise que traverse l’Egypte depuis le 22 novembre, MohamedMorsi a fait une concession. Mais cela pourrait ne pas suffire à convaincre l’opposition de mettre fin à son mouvement de protestation. La principale coalition de l’opposition, le Front du salut national, a appelé hier soir à manifester mardi contre ce référendum. Une position qui rejoignait celle du mouvement du 6-Avril, qui un peu plus tôt déjà avait appelé à poursuivre les manifestations « pour arrêter le référendum sur la Constitution des Frères musulmans ». Le président égyptien persiste à vouloir organiser ce référendum le 15 décembre, malgré les protestations de l’opposition qui juge le texte trop favorable aux islamistes et dangereux pour la démocratie. Le camp du président a avancé que le report du scrutin est impossible juridiquement, celui-ci devant être organisé deux semaines après la remise du projet de texte. Les Frères musulmans ont également appelé à manifester demain, mais en soutien au référendum.• En bref SUICIDE D’UNE INFIRMIÈRE ANGLAISE : LA RADIO S’EXCUSE La radio australienne qui avait diffusé le canular à l’origine du suicide supposé d’une infirmière a estimé hier que la mort tragique de cette dernière était « imprévisible », ses responsables se disant « désolés ». Deux animateurs s’étaient fait passer pour la reine d’Angleterre et le prince Charles, demandant des nouvelles de Kate Middleton, hospitalisée dans l’hôpital londonien où exerçait l’infirmière. L’IRAN LANCE SON PROPRE « YOUTUBE » L’Iran a annoncé hier le lancement de sa propre version du service de vidéo en ligne Youtube. Il est destiné à promouvoir des « produits de valeur », selon la radio-télévision iranienne (Irib), qui a appelé les utilisateurs à poster leurs vidéos sur les célébrations du deuil de l’Achoura (une importante fête religieuse chiite) afin que « les gens partout sur le globe puissent se familiariser avec la culture iranienne ». PROCHE-ORIENT LE TRIOMPHE DE MECHAAL Il apparaît comme le nouvel homme fort palestinien. Le chef du Hamas, Khaled Mechaal, a poursuivi hier sa visite triomphale dans la bande de Gaza, qu’il retrouvait 45 ans après être parti en l’exil. Devant les étudiants de l’Université islamique de Gaza, le dirigeant a appelé à la réconciliation palestinienne, estimant que « le Hamas ne peut se passer du Fatah ni le Fatah du Hamas ». La veille, il avait appelé à « libérer toute la Palestine », excluant au passage toute reconnaissance d’Israël. Son retour a valu au Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, de sévères critiques, notamment de la part des ultra-nationalistes.• Khaled Mechaal, samedi à Gaza. © S. KHATIB/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :