Direct Matin n°1199 10 déc 2012
Direct Matin n°1199 10 déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1199 de 10 déc 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : Recherche profs désespérement

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 N°1199 LUNDI 10 DÉCEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR Emploi et formation LES ÉCOLES DE COMMERCE ET L’INTERNATIONAL DES CURSUS OUVERTS SUR LE MONDE Les écoles de commerce ont été parmi les premières à comprendre l’intérêt d’une expérience ou d’un cursus à l’international : ouverture d’esprit, découverte d’une nouvelle culture et d’autres façons de travailler, maîtrise de la langue… Les avantages sont en effet nombreux. Ainsi, dans la plupart des business schools, les étudiants peuvent, voire doivent, passer entre quelques mois et un an dans une école ou une entreprise hors de l’Hexagone. Une expérience à l’étranger A l’Essec, par exemple, les prétendants au grade de master peuvent effectuer leur année d’alternance dans une entreprise française implantée à l’étranger. Pour les étudiants en master spécialisé à la Rouen Business School, le stage de premier semestre est effectué dans un autre pays. A l’Inseec, les futurs diplômés passent dix-huit mois à l’étranger en moyenne, par le biais de stages en 1 re, 2 e et 3 e années. D’autres écoles ont choisi L’Ipag (ici à Nice) a noué des partenariats avec plusieurs pays d’Asie. de mettre davantage l’accent sur le double diplôme. C’est le cas de l’Ipag, comme l’explique Guillaume Bigot, directeur général. « Nous avons créé des partenariats avec des écoles au Vietnam, au Japon, ou en Corée, et nous allons créer une business school francochinoise. L’idée est de permettre aux étudiants de partir, d’apprendre les spécificités du droit à la concurrence en Chine par rapport aux pratiques européennes, d’échanger sur le campus, et © DR OÙ PARTIR ? En Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis, pour les écoles renommées et la maîtrise de l’anglais. En Asie, pour voir l’économie de ces pays en pleine ascension. En Amérique du Sud, pour le choc culturel. En Australie ou Nouvelle- Zélande, pour le côté exotique. Au Canada, pour une première expérience pas trop déstabilisante. Dans les pays d’Europe centrale, pour l’originalité. En Europe, parce que c’est avec leurs voisins que les entreprises françaises travaillent le plus. de revenir avec un diplôme en plus de celui qu’ils décrocheront en France. » Un atout indéniable pour trouver un poste en France, certes, mais aussi un avantage pour qui souhaite commencer sa carrière à l’international.• « Le modèle des grandes écoles est reconnu au plan international : en témoignent leurs nombreux partenariats avec les universités équivalentes dans le monde. » Pierre Tapie, président de la Conférence des grandes écoles. © B. LEVY/REA © S. MUREZ.2012 LA PÉDAGOGIE PAR LA PRATIQUE LES BÉNÉFICES DU CONCRET Novancia Business School, à Paris. Rien de tel pour comprendre et retenir des cours théoriques que de mettre en application ce que l’on y apprend. Les écoles de commerce l’ont bien compris, c’est pourquoi elles encouragent leurs étudiants à pratiquer leur futur métier avant même l’obtention de leur diplôme. Les moyens utilisés vont des stages aux projets, en passant par l’alternance. C’est sur cette dernière que repose la pédagogie de l’ESC Pau. Sur les deux ans que dure leur formation, les étudiants passent seize mois en entreprise, et 75% d’entre eux sont recrutés en CDI avant la fin de leurs études. A Novancia Business School, le forum des projets se tient en début d’année. « Il s’agit de projets professionnels que les étudiants doivent conduire. Ils sont proposés par des associations ou des entreprises, et il y en a un par semestre », explique Anne Stéfanini, directrice de l’école. Enfin, les stages, qu’ils durent quelques semaines ou plusieurs mois, qu’ils se déroulent à l’étranger ou en France, dès la première année ou plus tard dans le cursus, sont obligatoires dans quasiment toutes les formations. Autant de façons de rapprocher les employeurs et futurs diplômés avant leur arrivée sur le marché du travail.• 118 000 ÉTUDIANTS ont été formés par les écoles de commerce, de gestion et de vente présentes sur le territoire hexagonal en 2011, d’après le rapport 2012 du ministère de l’Education nationale sur le système éducatif français. Cela représente une hausse de 5% par rapport à l’année précédente. En bref LE PALMARÈS DES ÉCOLES 2012-2013 L’Etudiant vient de publier son classement 2012-2013 des grandes écoles de commerce, basé sur des critères comme l’excellence académique, la reconnaissance par les entreprises. Les cinq premières places sont occupées par HEC, l’Essec, l’ESCP Europe, l’EM Lyon et l’Edhec. UN CONCOURS COMMUN Cinq écoles ont rassemblé leurs concours dans la Banque commune d’épreuves 2013. L’EM Normandie et les ESC de La Rochelle, Pau, Saint- Etienne et Troyes offrent la possibilité d’une inscription commune pour 100 euros au lieu des 50 euros par école. Inscriptions du 10 décembre au 10 janvier. Pour en savoir plus : www.concours-bce.com. INNOVATION LE WEB INTÉGRÉ Le Web est partout, et les écoles de commerce se sont vite adaptées pour offrir à leurs étudiants toutes leurs chances de s’imposer sur un marché de l’emploi en constante évolution. Afin de s’approcher au mieux des besoins des entreprises, certaines écoles ont choisi l’option « chaire ». C’est par exemple le cas de l’ESC Rennes, qui a mis en place un partenariat avec Thomson Technicolor pour la recherche et l’enseignement liés à la création de contenu audiovisuel numérique. Quant à l’ESC Saint- Etienne, elle dédie un MBA au webmarketing. De son côté, l’Inseec a lancé l’année dernière un master Web community management et réseaux sociaux, une formation spécifique pour un métier en plein boom.•
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1199 LUNDI 10 DÉCEMBRE 2012 Emploi et formation 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :