CNews n°1198 7 déc 2012
CNews n°1198 7 déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1198 de 7 déc 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 10,8 Mo

  • Dans ce numéro : L'Egypte au bord de l'embrasement

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 N°1198 VENDREDI 7 DÉCEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR « Je crois qu’il reste un partenaire sérieux, c’est un homme sérieux et j’ai du respect pour lui. » Le président israélien Shimon Peres, sur le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas, dans une interview à l’AFP publiée hier. © M. KAHANA/AFP Monde -0,3% DE CROISSANCE en 2013. La Banque centrale européenne s’attend à présent à un recul du Produit intérieur brut (PIB) de la zone euro pour l’année à venir, selon les chiffres publiés hier. La BCE tablait encore, en septembre, sur une croissance de +0,5% pour l’an prochain. En bref PHILIPPINES : PLUS DE 500 MORTS APRÈS LE PASSAGE DE BOPHA Les autorités ont encore une fois revu à la hausse le bilan du typhon Bopha qui a dévasté le sud des Philippines (l’île de Mindanao), faisant état hier de plus de 500 morts et près de 400 disparus. Environ 250 000 personnes se retrouvent aussi sans abri. Avec l’humidité de l’air et la décomposition des corps, les autorités craignent des épidémies. ATTENTAT CONTRE LE CHEF DES SERVICES SECRETS AFGHANS Les talibans ont revendiqué hier l’attentat qui a grièvement blessé hier à Kaboul le chef des services secrets d’Afghanistan, Asadullah Khalid. Homme-clé du pouvoir et ennemi farouche des insurgés, il était considéré comme une « cible prioritaire » pour eux, a déclaré leur porteparole, Zabiullah Mudjahid. COLLISION MEURTRIÈRE EN MER DU NORD Les secours néerlandais ont cessé hier les recherches pour retrouver les six marins disparus dans la collision survenue la veille entre le Baltic Ace, un cargo enregistré aux Bahamas et le Corvus J, un porte-conteneurs battant pavillon chypriote. Le cargo a coulé quasi immédiatement après l’accident. Cinq corps avaient déjà été repêchés dans la journée d’hier. ELLE TUE SON FILS CAR IL NE MÉMORISE PAS LE CORAN Sara Ege, 33 ans, a été reconnue coupable, avant-hier au Royaume- Uni, du meurtre de son fils de sept ans qu’elle a frappé à mort car il ne parvenait pas à mémoriser le Coran. La police pensait d’abord que le garçon avait été tué dans l’incendie de la maison familiale en juillet 2010. Mais des analyses ont révélé qu’il était décédé avant le début du sinistre. FACE AU RISQUE DE L’USAGE DU GAZ SARIN L’ONU MET EN GARDE LE RÉGIME SYRIEN « Quiconque utilisera des armes chimiques devra être traduit en justice. » La menace, proférée hier par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, visait directement le président syrien Bachar al-Assad. Elle intervient alors que la chaîne américaine NBC affirme, en se fondant sur les déclarations de responsables anonymes, que l’armée syrienne a chargé des bombes avec du gaz sarin. Elles seraient destinées à être larguées par avion, même si – indique la chaîne – Damas n’a pas donné l’ordre de les utiliser. Le président Barack Obama a déjà mis en garde contre l’usage de telles armes chimiques et le régime syrien a assuré qu’il n’en ferait pas usage contre son peuple. Le gaz sarin, l’un des poisons les plus toxiques jamais inventé par l’homme, est un neurotoxique mortel provoquant une paralysie complète, puis la mort. Il avait été utilisé par la secte Aum pour commettre un attentat dans le métro de Tokyo en 1995 (treize morts).• Le président Bachar al-Assad est directement visé par les propos de Ban Ki-moon. © SANA/AFP © F. NAEEM/AFP CONFÉRENCE DE DOHA SUR LE CLIMAT DES NUAGES À L’HORIZON Les négociations risquent d’être âpres. Les rencontres internationales sur le climat se suivent et se ressemblent. Les équipes des quelque 190 pays réunies à Doha (Qatar) sont censées trouver un compromis d’ici à ce soir. Mais les points de blocage demeurent nombreux. Parmi eux, le montant du fi- nancement des pays du Sud pour les aider à s’adapter aux effets du changement climatique. Ces derniers réclament 60 milliards de dollars d’ici à 2015 mais l’Union européenne et les Etats-Unis ont fait comprendre que les caisses étaient vides et ne se sont engagés sur aucun montant précis. Autre point litigieux, la suite à donner au protocole de Kyoto, seul texte juridiquement contraignant qui engage les pays industrialisés – sauf les Etats-Unis – à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Il arrive à expiration à la fin de l’année et les pays se déchirent sur le profil de l’acte II, purement symbolique : il ne rassemblera que des pays responsables de 15% des GES globaux (dont l’UE), le Japon et la Russie ayant par exemple refusé de se réengager.• ONU LE MUJAO SANCTIONNÉ Tout comme al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), dont il est issu, le Mujao fait désormais partie de la liste noire de l’ONU. Le Conseil de sécurité des Nations unies a en effet validé avant-hier des sanctions (gel des avoirs, embargo sur les armes, interdiction de voyager) contre le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest – ou Mujao – un des groupes islamistes qui contrôlent le nord du Mali. Le Mujao « travaille en collaboration avec Aqmi » et ses dirigeants « sont connus pour être des trafiquants de drogue », indique ainsi le comité des sanctions. Ce groupe armé a notamment revendiqué le mois dernier l’enlèvement d’un Français au Mali.•
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1198 VENDREDI 7 DÉCEMBRE 2012 Monde 21 OSCAR NIEMEYER S’EST ÉTEINT HIER À L’ÂGE DE 104 ANS L’ARCHI-STAR DE L’ARCHITECTURE On retiendra de lui le lyrisme et la sensualité de ses bâtiments faits de béton armé. L’architecte brésilien Oscar Niemeyer est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi, à 104 ans. Il laisse derrière lui une œuvre magistrale qui compte plus de six cents réalisations à travers le monde. Mais c’est surtout son pays qui hérite de la majorité de son travail. Brasilia, la capitale, érigée au milieu de nulle part dans les années 1950 est à son image : imposante, futuriste, avec cet hédonisme apporté par les courbes. Une modernité qui tranchait avec le passé colonial du pays. Parmi ses réalisations les plus célèbres figurent le musée d’art contemporain à Niteroi, une gigantesque soucoupe volante. Il est aussi à l’origine de réalisations à l’étranger comme le siège de l’ONU à New York. Le Brésilien affirmait s’inspirer du corps des femmes pour croquer ses plans. Lors de sa remise du prestigieux prix Pritzker (le Nobel d’architecture) en 1988, le jury avait d’ailleurs salué « ses bâtiments qui distillent les couleurs, la lumière et l’image sensuelle de son pays natal ». Niemeyer était également un O. Niemeyer devant le Congrès national du Brésil en 1960. Le siège du PCF à Paris (en haut à d.) et le musée d’art à Niteroi (Brésil). © RENE BURRI/MAGNUM grand idéaliste. Issu d’un milieu bourgeois, il a été militant communiste jusqu’au bout de sa vie. Fuyant la dictature dans les années 1960, il s’était installé en France et y a réalisé le siège du Parti communiste à Paris (1965). Depuis l’annonce de sa mort, les hommages pleuvent. François Hollande a salué un « homme engagé ». Mais c’est surtout de ses pairs que viennent les mots les plus vibrants. Pour l’architecte Jean Nouvel, « Il avait un sens incroyable de la simplicité et de l’échelle. Du trait au bâtiment, il n’y avait que très peu de différence. Sa place au panthéon des artistes est acquise ».• © E. FEFERBERG/AFP © CAVALLI/SIPA Sur La réaction de l’architecte Jean Nouvel sur la disparition d’Oscar Niemeyer.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :