Direct Matin n°1197 6 déc 2012
Direct Matin n°1197 6 déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1197 de 6 déc 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 13,1 Mo

  • Dans ce numéro : NKM : "Il faut revoter au plus vite"

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Grand angle N°1197 JEUDI 6 DÉCEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR NATHALIE KOSCIUSKO-MORIZET, DÉPUTÉE UMP DE L’ESSONNE « REVOTONS AVANT FIN JUIN » Nathalie Kosciusko-Morizet réclame un nouveau scrutin pour asseoir la légitimité politique du président de l’UMP. Fer de lance du mouvement des non-alignés de l’UMP, NKM veut un nouveau vote avant fin juin. Avec, si possible, plus de deux candidats. Elle fait tout pour obtenir un nouveau vote. Après avoir lancé une pétition qui a recueilli plus de 40 000 signatures sur Internet, Nathalie Kosciusko-Morizet a cosigné hier dans Le Figaro une tribune avec Bruno Le Maire et une quarantaine de parlementaires non-alignés. Pointant la lassitude des militants, la députée de l’Essonne réclame un scrutin avant fin juin. Jean-François Copé est-il légitime pour diriger le parti ? En politique, la légitimité juridique ne suffit pas. Il faut la légitimité politique, qui suppose la reconnaissance collective de l’élection. Je ne me prononce pas sur les résultats annoncés mais j’ai une certitude, partagée par beaucoup, c’est que la légitimité politique de la direction est insuffisante. A qui la faute ? Pour sortir de cette situation, il faut dépasser le débat sur les responsabilités. Aujourd’hui, nous courons le risque d’un statu quo et d’une division qui s’installe durablement à la tête de notre famille politique. C’est ce que nous refusons avec Bruno Le Maire et les députés qui partagent notre démarche. C’est aussi ce que disent les plus de 40 000 signataires de la pétition que j’ai lancée il y a dix jours. Nous portons tous un même message : revotons pour éviter la division. « La légitimité politique de la direction est insuffisante. » Quand faut-il revoter ? Le plus vite sera le mieux, mais je pense qu’il y a une échéance impérative : ce doit être avant la fin de la session ordinaire du Parlement en juin. Aujourd’hui, la création du groupe R-UMP a des conséquences limitées, par exemple une nouvelle répartition des questions au gouvernement. La division est seulement à demi matérialisée. Si cela durait au-delà de la session ordinaire, il faudrait séparer les députés dans l’hémicycle, modifier les responsabilités dans les commissions… Le divorce serait con sommé. Nous avons tous été élus pour le même projet, sous la même étiquette, avec la même mission : on toucherait à l’absurde. Des proches de Jean-François Copé jugent « assassin pour l’UMP » de revoter vite… J’invite chacun à écouter les militants qui disent : « ça suffit ! » Les dirigeants ou ceux qui aspirent à le devenir ne peuvent rester insensibles à cet appel. On ne dirige pas le parti malgré lui. D’autant que ce n’est pas seulement un problème pour l’UMP mais pour le pays tout entier. Ce qui est en jeu, c’est la capacité de l’opposition à assumer sa mission. Avec une direction du parti contestée et un groupe divisé, nous n’aurons pas la même efficacité. Jean-François Copé et François Fillon sont-ils « disqualifiés » ? Beaucoup de militants souhaitent que la nouvelle élection se déroule avec plus de candidats. Depuis juillet, je dis R© A. REAU/SIPA LES NON-ALIGNÉS ET LA CRISE 21 novembre. Alors que la Cocoe reconnaît avoir oublié le résultat de trois fédérations, Alain Juppé accepte de faire la médiation. 22 novembre. Les noms de NKM et Bruno Le Maire sont souvent cités pour aider Alain Juppé dans une commission qui ne verra, finalement, jamais le jour. 26 novembre. Nathalie Kosciusko-Morizet lance une pétition pour un nouveau vote sur le site internet de son mouvement, la France droite. 28 novembre. 72 parlementaires (certains étaient pro-Fillon ou pro-Copé), lancent un appel à l’unité qui exige la mise en place d’un comité des sages et la dissolution du groupe parallèle lancé par François Fillon. 5 décembre. NKM et Bruno Le Maire cosignent une tribune dans Le Figaro avec 40 parlementaires pour réclamer un nouveau vote et être associés à ce processus. tout le mal que je pense d’un duel. Cette configuration porte en elle le risque d’hyperpersonnalisation, de choc frontal. Mais aujourd’hui, la priorité est de se mettre d’accord sur le principe d’un vote rapide. Rendons la parole aux militants. On discutera ensuite des conditions. J’ai peur que la déception des militants se transforme en écœurement et que leur lassitude devienne une désaffection. Jean-François Copé peut-il rester en place jusqu’au vote ? Plusieurs formules sont possibles mais le vrai sujet, c’est l’organisation du scrutin. C’est cela qui a été en cause dans la première élection avec une contestation durant toute la campagne. A l’avenir, seule une organisation insoupçonnable rendra le résultat incontestable. Le nouveau vote devra être sans tache. On peut imaginer que cela se fasse avec Jean-François Copé qui reste en poste, à condition que les instances d’organisation et de contrôle soient strictement indépendantes.• Sur L’intégralité de l’interview de Nathalie Kosciusko- Morizet, députée UMP.
DES CADEAUX. DE LA CHALEUR. UNIQLO. UNIQLO FRANCE, SAS. RCS PARIS N°482 065 695. 100% CACHEMIRE. NOËL PREND DES COULEURS. PULLS COL V HOMME ET FEMME, POUR ÉGAYER L’HIVER. 69,90 € FEMME * 79,90 € HOMME * UNIQLO PARIS OPÉRA - 17 RUE SCRIBE 75009 PARIS UNIQLO LA DÉFENSE/UNIQLO LEVALLOIS - SO OUEST TOUS LES MAGASINS UNIQLO SONT OUVERTS LES DIMANCHES 9,16 ET 23 DÉCEMBRE WWW.UNIQLO.COM/Rejoignez-nous sur facebook.com/uniqlo.fr * Conçu pour tous/Promotion du 26 novembre au 24 décembre/100% Cachemire



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :