Direct Matin n°1195 4 déc 2012
Direct Matin n°1195 4 déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1195 de 4 déc 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : Merkel ne connaît pas la crise

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 N°1195 MARDI 4 DÉCEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR Culture Top albums avec CLASSEMENT AU 3 DÉCEMBRE 1. FUTUR Booba Dix ans de carrière solo, ça se fête. Le rappeur n’allait pas passer à côté d’un tel événement. Universal Music. 2. LEQUEL DE NOUS Patrick Bruel Six ans après son dernier album, le chanteur livre un disque émouvant, reflet de sa propre vision du monde. Sony Music. © DR © COLOMBIA UNIVERSAL © SONY 3. SANS ATTENDRE Céline Dion La chanteuse canadienne est un phénomène dans le monde entier. Son dernier album en est la dernière preuve. Sony Music. 4. GÉNÉRATION GOLDMAN Collectif Warner music. 5. UNAPOLOGETIC Rihanna Universal Music. © BM PALAZON THÉÂTRE L’HISTOIRE CHANTÉE DE LA « VRAIE » CASTAFIORE Grégori Baquet et Agnès Bove. On dit qu’elle aurait inspiré Hergé pour sa célèbre Castafiore d’Hergé. Florence Foster Jenkins était une riche héritière américaine qui, dans les années 1930, s’est improvisée soprano. Sauf que les sons produits par ses © DR cordes vocales n’avaient rien de juste, et que le succès de ses concerts s’expliquait surtout par les rires qu’ils provoquaient. Pour incarner sur scène ce spécimen, on découvre la comédienne et chanteuse lyrique Agnès Bove. Accompagnée de Grégori Baquet, qui incarne celui qui fut le pianiste de la diva durant douze ans, Cosme Mac Moon, elle retrace le parcours à la fois extravagant et émouvant de cette femme qui avait décidé d’aller au bout de son rêve.• Colorature, Mrs Jenkins et son pianiste, au Ranelagh, 5, rue des Vignes, Paris 16 e (01 42 88 64 44). EXPOSITION YUE MINJUN, BAS LE MASQUE Ses portraits sont autant de déclinaisons de la figure du rire. © YUE MINJUN Star incontestée de l’art contem porain chinois, Yue Minjun est à l’honneur pour la première fois en Europe au travers d’une exposition. Depuis plus de vingt ans, l’artiste définit les contours de son principal sujet, le rire. Ses personnages aux visages roses et figés se démultiplient à l’infini. En fond, il utilise l’imagerie populaire ou les hauts lieux publics de son pays. Yue Minjun se laisse une liberté de création totale que chacun peut interpréter à sa façon.• Yue Minjun, l’ombre du rire, jusqu’au 17 mars à la Fondation Cartier pour l’art contemporain, 261, bd Raspail, Paris (14 e). fondation.cartier.com © DR LIVRE LE FRANÇAIS À LA SAUCE SOJA On sait les Japonais amoureux de la France. D’une certaine idée de l’Hexagone, en tout cas, d’un pays fantasmé, qu’ils associent au luxe, à la gastronomie et au savoir-vivre. Un amour qu’ils transposent chez eux par l’utilisation pour le moins folklorique – pour ne pas dire totalement farfelue – de la langue de Molière. Florent Gorges en recense les usages les plus frappants dans son Anthologie du franponais, dont le tome 2 vient de sortir. Les fromages « camenboules », les sacs « famille de chie » n’auront plus de secrets pour le touriste perdu dans les rues de Tokyo. Hilarant et totalement décalé.• L’anthologie du franponais, volume 2, de Florent Gorges, Komikku éditions, 135 p., 8,50 €. © ED KOMIKKU



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :