Direct Matin n°1195 4 déc 2012
Direct Matin n°1195 4 déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1195 de 4 déc 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : Merkel ne connaît pas la crise

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Sports 16 N°1195 MARDI 4 DÉCEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR 6 E JOURNÉE DE LIGUE DES CHAMPIONS LE PSG SERA SURVEILLÉ AVEC ATTENTION Fera-t-il le déplacement pour rien ? Ou sa seule présence dans la tribune présidentielle du Parc des Princes servira-t-elle d’électrochoc ? La situation actuelle a en tout cas poussé le président du PSG, Nasser al-Khelaïfi, à assister, ce soir, à la rencontre entre le PSG et Porto, décisive pour la tête du groupe A. Mais ce ne sera pas le seul enjeu. Ancelotti sous pression Si la prestation Christophe Jallet et consorts sera suivie avec attention, les choix d’Ancelotti le seront d’autant plus. Et le « Mister » ne peut plus se permettre de se tromper, car un nouvel échec ne ferait qu’accélérer sa succession, qu’on dit déjà ouverte. Les derniers résultats auraient poussé les Qataris à chercher un remplaçant. Trois noms reviennent avec instance dans les couloirs du palais du Prince al-Thani. Celui d’Arsène Wenger, lié à Arsenal jusqu’en juin 2014, mais qui a démenti hier une arrivée à Paris. Pep Guardiola, actuellement au Qatar, aurait déjà entamé des discussions. Mais ses relations tendues avec Ibrahimovic à Barcelone pourraient être un frein. Reste José Mourinho, donné partant du Real Madrid, que rien ne semble pouvoir empêcher de venir s’asseoir sur le banc parisien. A moins qu’Ancelotti ne parvienne à trouver la clé de la réussite. Et encore, ce n’est même pas sûr…• Le match sur PSG-FC Porto, ce soir à 00h55, en différé. Commentaires : Alexandre Delpérier et Alain Roche. Christophe Jallet et ses coéquipiers affrontent le FC Porto. © A. NOEL/ICON SPORT « Dans ces conditions, je n’ai aucune raison de signer. Comment puis-je prolonger alors que je ne joue même pas ? » Wesley Sneijder, milieu de terrain de l’Inter Milan, a refusé une prolongation de contrat assortie d’une diminution de salaire, hier. © G. CACACE/AFP © F. TANNEAU/AFP LIGUE 1 - MARSEILLE BARTON S’ÉCLATE À L’OM Joseph Anthony, dit « Joey » Barton. C’est le parfait patient anglais. Depuis son arrivée à Marseille fin août, Joey Barton aura dû attendre la fin d’une longue suspension de douze matchs infligée par la Fédération anglaise, pour pouvoir disputer ses premières rencontres de Ligue 1. Le joueur, prêté par le club londonien des Queens Park Rangers, a seulement eu le droit de participer à la Ligue Europa. Lui permettant notamment d’inscrire un joli but face au Borussia Mönchengladbach. Et après des débuts mitigés face à Lille (1-0), il y a une dizaine de jours, le sulfureux milieu de terrain à la réputation de « Bad Boy » s’est montré à son avantage sur le terrain de Brest, dimanche (1-2). Sous une pluie battante digne d’un temps britannique, qui ne l’aura sûrement pas dépaysé, Barton a été l’auteur de deux passes décisives. Et il ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Après quinze journées, l’OM est actuellement deuxième avec deux points de retard sur le leader lyonnais. Ce qui pousse le natif de Liverpool à être confiant. « Nous voulons gagner le championnat », estime-t-il. La patience lui aura donné les crocs. Joey Barton n’a qu’une seule idée en tête : aller « droit au but ».• 2 900 EUROS D’AMENDE C’est que devra payer Park Jong-woo pour « manque de diplomatie ». Après un but inscrit face au Japon lors des JO de Londres, le Sud-Coréen avait brandi une feuille sur laquelle était écrit « Dokdo est notre territoire ». Ce groupe d’îlots est disputé par les deux pays. Park a aussi été suspendu deux matchs par la Fifa. LE BAROMÈTRE DES BLEUS En hausse En baisse SHugo Lloris enchaîne. Le portier des Bleus était à nouveau titulaire dans la cage de Tottenham lors de la victoire face à Fulham (3-0), samedi. C’est la 5 e titularisation de rang pour l’ancien Lyonnais. © J. GUEZ/AFP FDimitri Payet est à la peine avec le Losc, l’attaquant n’a inscrit que trois buts depuis le début de saison. L’ancien Stéphanois a essuyé les sifflets des supporters nordistes face à Bastia (0-0), samedi. © P.HUGUEN/AFP SMaxime Gonalons prend du galon. Si Lyon est actuellement leader de Ligue 1, c’est aussi grâce à son vice-capitaine. Indispensable au milieu, il a encore été omniprésent face à Montpellier (1-0), ce week-end. © F. FIFE/AFP FÉtienne Capoue ne voit pas la vie en rose. Brillant vainqueur de Lyon (3-0) il y a une semaine, Toulouse alterne le bon et le mauvais, comme son milieu défensif. En atteste la défaite à Lorient (1-0), dimanche. © F. FIFE/AFP
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1195 MARDI 4 DÉCEMBRE 2012 Sports 17 RUGBY - MONDIAL 2015 UN BON TIRAGE POUR LA FRANCE Frédéric Michalak et ses coéquipiers joueront l’Irlande et l’Italie. La main de Bernard Lapasset aura été heureuse pour l’équipe de France. Hier à Londres, lors du tirage au sort des poules du Mondial 2015, qui se déroulera en Angleterre (du 18 septembre au 31 octobre), le président de l’International Rugby Board (IRB) a placé les Bleus dans un groupe abor dable. Le XV de France devra batailler avec l’Irlande et l’Italie pour obtenir l’une des deux places qualificatives pour les quarts de finale. Deux autres équipes qualifiées s’ajouteront à cette poule ; le vainqueur de la zone Amérique qui se disputera entre les Etats-Unis et le Canada ainsi que le deuxième qualifié de la zone Europe. Toutefois, les Tricolores devront bien négocier ces matchs de poule, pour se retrouver en position de force en quarts de finale. Les Bleus Le XV de France évite les deux épouvantails que sont l’Angleterre et le pays de Galles. pourraient en effet voir se dresser face à eux la Nouvelle-Zélande, championne du monde en titre, ou l’Argentine, voire les Tonga, qui se trouvent tous les trois dans la pouleC. Du lourd dans la poule A Têtes de série, suite à leur sans-faute cet automne (victoires devant l’Australie, l’Argentine et les Samoa), les joueurs de Philippe Saint- André peuvent sourire, puisqu’ils ont évité les deux épouvantails des chapeaux 2 et 3 : l’Angleterre et le pays de Galles. Ces deux derniers n’ont pas été épargnés par le tirage. Le hasard les a réunis dans la poule A en compagnie de l’Australie, pour ce qui sera le « groupe de la mort ». L’Afrique du Sud se retrouve dans la poule B avec l’Ecosse.• © D. WINTER/ICON SPORT En bref VENDÉE GLOBE : LE BON CAP DE LE CLÉAC’H Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), toujours en tête du Vendée Globe devant Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) et François Gabart (Macif), a franchi hier la longitude du cap de Bonne- Espérance avec plus d’un jour d’avance sur le précédent temps réalisé par Vincent Riou, en 2004. TENNIS : CAMARET DÉCIDE DE FAIRE APPEL L’avocat de Régis de Camaret a indiqué hier sur son compte Twitter que son client avait « décidé d’interjeter appel de la décision de la cour d’assises du Rhône. » Cette dernière avait condamné, le 23 novembre dernier, l’ancien entraîneur de Nathalie Tauziat à huit ans de prison ferme pour les viols de deux anciennes pensionnaires mineures du club de Saint-Tropez. SKI : GRANGE REPOUSSE SA RENTRÉE Il va falloir encore patienter avant de voir Jean-Baptiste Grange effectuer son retour à la compétition. Absent à Levi et à Beaver Creek, le skieur français a décidé de faire l’impasse sur le slalom de Vald’Isère, programmé ce week-end. Grange, qui se remet d’une blessure au genou droit et de douleurs au dos, ne se sent « pas encore prêt à 100% ». CYCLISME : LEMOND À LA TÊTE DE L’UCI ? Greg LeMond se verrait bien à la présidence de l’Union cycliste internationale. Dans un entretien au Monde hier, l’ancien triple vainqueur du Tour de France (1986, 1989, 1990) s’est dit « prêt » et estime que « c’est le moment ou jamais d’agir », en référence à l’affaire Armstrong. HAND - EURO 2012 LES BLEUES Y CROIENT Raphaëlle Tervel. La douleur est là, tenace, encore ancrée en elles. Quatre mois après, les joueuses de l’équipe de France de handball n’ont toujours pas digéré leur élimination prématurée en quarts de finale des JO de Londres, cet été. Avec l’Euro 2012, qu’elles entament aujourd’hui en Serbie contre la Macédoine, elles ont une occasion rêvée de tourner définitivement la page. A commencer par Raphaëlle Tervel. L’ailière, qui se juge en partie responsable du revers en quarts, devait mettre un terme à sa carrière internationale à l’issue des JO, mais elle a décidé de revenir sur sa décision. « J’étais un peu frustrée de finir sur ce dernier match, cette dernière action, avoue-t-elle. J’ai encore envie de gagner des titres avec l’équipe de France ». Et les vice-championnes du monde 2011 en ont les moyens. D’autant qu’elles viennent d’enchaîner quatre succès sur le Danemark, la Suède, la Norvège et l’Espagne, tous candidats déclarés au titre. « On a un coup à jouer », estime Tervel, imitée par Olivier Krumbholz. « On fera partie des meilleurs, on a le potentiel pour cela, avance le sélectionneur des Bleues. A nous de faire en sorte que ce potentiel s’exprime. » Pour ainsi convertir le bronze de 2002 et 2006 en or.• © J.-P. THOMAS/ICONSPORT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :