CNews n°1195 4 déc 2012
CNews n°1195 4 déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1195 de 4 déc 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : Merkel ne connaît pas la crise

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 N°1195 MARDI 4 DÉCEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR France En bref TRIERWEILER, FUTUR TÉMOIN D’UN MARIAGE D’HOMOSEXUELS La compagne du président François Hollande, Valérie Trierweiler, a affirmé hier sur RTL qu’elle serait témoin du mariage d’un couple homosexuel dès que la loi serait adoptée. Selon la radio, il s’agit d’un couple d’amis de Valérie Trierweiler. LES CADRES CONFIANTS DANS LE PACTE DE COMPÉTITIVITÉ Une courte majorité de cadres (41% contre 38%) estime que le pacte de croissance du gouvernement est « susceptible d’améliorer la compétitivité des grandes entreprises françaises », selon le baromètre Viavoice pour HEC/Le Figaro/France Inter. En revanche 46% d’entre eux pensent qu’il ne va pas améliorer la croissance. DEUX FRANÇAIS SUR TROIS RECYCLENT LE TRI, LE BON RÉFLEXE Les poubelles vertes, jaunes et bleues n’ont plus de secrets pour les Français. Les deux tiers d’entre eux effectuent systématiquement le tri sélectif à leur domicile, comme l’indique une étude BVA dévoilée hier par l’écoorganisme Eco-Emballages, qui fête cette semaine ses vingt ans. Le tri est aujourd’hui le réflexe numéro 1 en matière d’écologie, devant l’extinction de la lumière en quittant une pièce (60%) et le fait de faire attention à l’eau qui coule lors de sa toilette. Les femmes sensibilisées Concernant le tri, les meilleurs élèves sont les femmes, qui sont 69% à le faire systématiquement, con tre 63% pour les hommes. Les plus de 60 ans apparaissent plus rigoureux en la matière que les jeunes générations (74% des seniors contre 53% des 18-34 ans). Les Français se sont mis massivement au tri sélectif. La rivalité Paris-province, elle, tourne largement en défaveur de la capitale, puisque les trois quarts des habitants des villes de moins de 100 000 âmes sont trieurs, contre 59% des Parisiens. D’un point de vue social, 72% des CSP+, comme les cadres, sont des « recycleurs » au quotidien, contre 63% des CSP-, comme les ouvriers. Politiquement, enfin, l’effort du tri est davantage un geste de gauche (72%) que de droite (66%).• © F. DURAND/SIPA AVANT LE 26 E TÉLÉTHON THÉRAPIE GÉNIQUE : L’ESPOIR EN MARCHE Dans un laboratoire du Généthon. A quatre jours du Téléthon, les chercheurs veulent montrer comment les 61 millions d’euros reçus en 2011 par l’AFM sont utilisés. Les regards se tournent désormais vers la thérapie génique et plus particulièrement sur les traitements à base de cellules souches embryonnai res. Illustration avec un « pansement biologique », dont la mise au point avance à grands pas. Le Pr Marc Peschanski, directeur scientifique de l’institut I- Stem, espère faire un premier test d’ici à un an auprès de dix-neuf patients atteints d’une maladie du sang : la drépanocytose. Parmi les compli- cations, les médecins notent une atteinte de la peau avec des lésions aux jambes. L’idée, développée grâce à l’argent du Téléthon, est de fabriquer de l’épiderme en laboratoire et de le poser comme pansement transitoire sur des lésions. A terme, cette solution pourrait être utilisée dans le traitement des grands brûlés. Autre essai attendu en 2013, le traitement d’une maladie génétique rare de la vue qui touche le nerf optique de 4 000 personnes en France. Deux progrès qui ne doivent pas faire oublier tous les tests thérapeutiques aussi en cours pour soigner les maladies musculaires.• © F. DURAND/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :