CNews n°1194 3 déc 2012
CNews n°1194 3 déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1194 de 3 déc 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : L'Egypte coupée en deux

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 N°1194 LUNDI 3 DÉCEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR « Notre société a besoin de moments partagés pour se retrouver en famille (...). Il n’est pas question de modifier la loi ni de « banaliser » le dimanche. » Michel Sapin, ministre du Travail, hier dans « Le Parisien ». © CHESNOT/SIPA France 350 000 EUROS ont été découverts samedi soir dans un véhicule qui tentait d’échapper à un contrôle routier à Strasbourg (Bas-Rhin) ; une opération menée dans le cadre du plan anti hold-up. Selon Europe 1, les deux occupants étaient connus de la police pour vols, violences et trafic de stupéfiants. Ils ont été placés en garde à vue. TUERIE À SÈTE POURQUOI UN TEL DRAME ? © AFP Le suspect, interpellé dans la nuit de vendredi à samedi, a reconnu les faits. Sète (Hérault) est toujours sous le choc, alors que le bilan de la tuerie perpétrée dans la nuit de vendredi à samedi dans une résidence, pour un simple problème de voisinage, s’est alourdi. Deux des quatre personnes grièvement blessées par leur voisin ont succombé samedi à leurs bles sures ; il s’agit de deux hommes âgés de 36 et 42 ans. Une autre victime, une femme, se trouvait hier soir entre la vie et la mort. Placé dans un premier temps en détention provisoire, le tireur, âgé de 49 ans, a été mis en examen hier soir pour assassinat et tentative d’assassinat, puis écroué. Un homme épuisé Décrit par son voisinage comme « taciturne » et « fuyant », l’homme a expliqué aux enquêteurs qu’il prenait des médicaments pour des troubles du sommeil. Collecteur d’encombrants, il commençait ses journées à 4h du matin depuis un an, et n’aurait pas supporté le bruit occasionné par la fête d’anniversaire de ses voisins. Epuisé, il a demandé vers 2h aux six fêtards de baisser la musi - que. Ayant essuyé un refus, il est reparti chez lui avant de revenir armé d’un pistolet pour faire feu à sept reprises. Ayant agi « un peu inconscient » selon ses propos, il n’a retrouvé ses esprits qu’en voyant le sang sur le sol. Habitué des armes et instructeur dans un centre de tir de la région, le tireur présumé gardait chez lui, légalement, un véritable arsenal. Six armes à feu, dont celle utilisée pour la tuerie, ainsi que des milliers de munitions, y ont été retrouvées.• En bref UN HOMME ABATTU À ARGENTEUIL, LE SUSPECT EN FUITE Les forces de police tentaient hier soir de retrouver la trace de la personne qui a tué à l’arme à feu samedi soir à Argenteuil (Val-d’Oise) un jeune homme de 20 ans. La victime a été abattue de deux balles de gros calibre alors qu’elle sortait de sa voiture. Selon une source proche de l’enquête, la piste d’un règlement de comptes est privilégiée. MORT D’UN SCOOTÉRISTE MARSEILLAIS : CINQ JEUNES EN GARDE À VUE Cinq jeunes, notamment des mineurs, se trouvaient hier soir en garde à vue après la mort, samedi soir à Marseille (Bouches-du-Rhône), d’un homme de 39 ans à scooter percuté par une voiture volée. Parmi les gardés à vue figurent deux des six occupants de la berline impliquée dans le drame, ainsi que trois de leurs amis. Quatre suspects restaient recherchés hier soir par la police. UN ENFANT BLESSÉ DANS UN ACCIDENT DE CHASSE Un enfant de 9 ans a été gravement blessé, hier, dans un accident de chasse survenu à Mouchin (Nord). Selon la gendarmerie, l’enfant, dont le sexe n’a pas été précisé, « accompagnait son oncle et quatre adultes » lorsqu’il a été atteint par une balle « à la hauteur de la tête ». Il a été hospitalisé au CHU de Lille. Une enquête a été ouverte et des tests d’alcoolémie effectués sur les hommes présents sur place. UN HOMME POIGNARDÉ LORS D’UN ANNIVERSAIRE Un homme d’une trentaine d’années a été mortellement poignardé dans la nuit de samedi à hier à la sortie d’une soirée d’anniversaire qui se déroulait dans une salle communale de Sauve (Gard). Selon la gendarmerie, son agresseur présumé aurait passé la soirée avec lui. Il était toujours activement recherché hier. On ignore les raisons du drame. FAIT DIVERS UN VIDEUR ABATTU Les raisons de son geste restent encore floues. Un homme de 20 ans a tué hier à l’aube, à l’aide d’une arme à feu, un portier de la Mezza Notte, une discothèque du Grau-du-Roi (Gard). Recherché par les autorités après avoir pris la fuite, le meurtrier présumé s’est finalement livré de lui-même dans la matinée. Déjà connu des services de police pour usage de stupéfiants, il a rapporté aux enquêteurs être allé prendre une arme dans sa voiture avant de revenir devant la boîte de nuit, pour régler un différend avec le videur. Le jeune homme aurait alors tiré deux fois en l’air, avant de blesser mortellement sa victime de 31 ans.• La Mezza Notte, au Grau-du-Roi. © P.GUYOT/AFP ARCHE DE ZOÉ LE PROCÈS FRANÇAIS Les protagonistes du scandale de l’Arche de Zoé arrivent devant la justice française. Six membres de l’association seront jugés à partir d’aujourd’hui par le tribunal correctionnel de Paris pour avoir tenté, en 2007, de faire venir en France 103 enfants d’Afrique destinés à être adoptés. Présentés comme venant du Darfour (Soudan), ces « faux » orphelins étaient en réalité originaires du Tchad. Les débats vont s’ouvrir sans Eric Breteau, président de l’Arche de Zoé, et sa compagne Emilie Lelouch, qui ont refusé d’être représentés. Poursuivis pour aide à l’entrée et au séjour irrégulier de mineurs étrangers en France, ils risquent jusqu’à dix ans de prison.•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :