CNews n°1194 3 déc 2012
CNews n°1194 3 déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1194 de 3 déc 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : L'Egypte coupée en deux

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 N°1194 LUNDI 3 DÉCEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR « Réduire la dette britannique et nous remettre de la crise financière va prendre manifestement plus de temps que ce que nous avions espéré. » Le ministre britannique des Finances, George Osborne, hier sur la chaîne BBC1. Monde © B. CAWTHRA/SIPAUSA/SIPA 630 MILLIONS D’EUROS vont être accordés sur trois ans par la France à la Côte d’Ivoire dans le cadre d’un contrat de désendettement-développement (C2D) signé avant-hier à Abidjan. Lors de la signature, le Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan a expliqué que la crise postélectorale de 2O10-2011 (3 000 morts) avait « laissé un pays quasiment en ruine ». © Y. TSUNO/AFP EFFONDREMENT DU TUNNEL AU JAPON LE BILAN RISQUAIT ENCORE DE S’ALOURDIR HIER L’entrée du tunnel de Sasago, hier. Après avoir dû cesser les recherches pendant quelques heures pour des raisons de sécurité, les secours tentaient hier soir de sortir des décombres d’éventuels survivants, après l’in- cendie d’origine inconnue qui a provoqué l’effondrement d’un tunnel autoroutier très fréquenté, à environ 80 km de Tokyo, au Japon. Les corps calcinés de cinq personnes avaient déjà été retrouvés hier à l’intérieur du tunnel de Sasago (4,7 km), et une sixième victime a été comptabilisée, ayant succombé à ses blessures. Mais le bilan pourrait s’alourdir car d’autres voitures étaient prises au piège sous les blocs de béton, le tunnel s’étant écroulé sur une cinquantaine de mètres. « Je me demandais quand le feu nous rattraperait. J’essayais avant tout de sauver mes enfants », a confié un survivant, Tomohiro Suzuki, à l’agence nippone Jiji. Il a fallu une heure à lui et à sa famille pour sortir à l’air libre.• En bref ATTENTAT MEURTRIER À L’AÉROPORT AFGHAN DE JALALABAD Les talibans ont mené hier une attaque-suicide impliquant plusieurs kamikazes contre l’aéroport de Jalalabad (est de l’Afghanistan), qui abrite une base de la force de l’Otan dans le pays (Isaf). Cinq Afghans ont péri et plusieurs soldats étrangers ont été blessés. Malgré le dispositif de sécurité, les insurgés ont déjà attaqué deux fois l’aéroport cette année. CORÉE DU NORD : UN LANCEMENT QUI INQUIÈTE La Chine a dit hier être « préoccupée » après l’annonce par la Corée du Nord, dont Pékin est le principal allié, de son intention de procéder à un nouveau tir de lanceur de satellite. Les Etats-Unis ont, eux, dénoncé une « grande provocation », ajoutant que « toute utilisation par la Corée du Nord de la technologie des missiles balistiques est une violation directe des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU ». ÉGLISES ET POSTES FRONTIÈRES BRÛLÉS AU NIGERIA Au moins deux policiers ont été tués hier au cours de l’attaque de membres présumés de Boko Haram, qui ont brûlé trois églises et des postes frontières dans le nord-est du Nigeria, selon des témoins. Les violences attribuées à cette secte (qui veut imposer la charia dans le pays) et la répression sanglante par les autorités ont fait plus de 3 000 morts depuis 2009. BATAILLE AUTOUR DU BUDGET AMÉRICAIN Le secrétaire d’Etat au Trésor américain, Timothy Geithner, a déclaré hier qu’il n’y aura pas d’accord au Congrès sur le budget si les républicains n’autorisent pas une hausse des impôts pour les plus riches. Démocrates et républicains ont jusqu’à la fin de l’année pour se mettre d’accord sur le budget fédéral, faute de quoi des mesures d’austérité entreront en vigueur automatiquement dès janvier 2013. PALESTINE ABBAS ACCLAMÉ « Maintenant, nous avons un Etat », a déclaré hier Mahmoud Abbas, accueilli en héros à Ramallah par des milliers de Palestiniens brandissant des drapeaux et des portraits de lui, devant le siège de la présidence. Le chef de l’Autorité palestinienne revenait juste de l’ONU, à New York, où le statut d’Etat observateur a été octroyé jeudi soir à la Palestine, malgré l’opposition d’Israël et de son allié américain. « La Palestine a réussi quelque chose d’historique aux Nations unies », s’est félicité Mahmoud Abbas. Poussé par cette victoire diplomatique, il s’est engagé à relancer la réconciliation entre les Palestiniens, dont le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza.• Hier, Ramallah fêtait Mahmoud Abbas. © A. GHARABLI/AFP CHINE LA MAISON A ÉTÉ RASÉE L’image de leur maison plantée au milieu d’une route 2 fois-2 voies dans l’est de la Chine a fait le tour du monde. Mais Luo Baogen et sa femme ont fini par accepter les indemnités proposées par les autorités (32 000 euros), et leur maison de cinq étages a été rasée avant-hier, selon l’agence AP. Le couple de sexagénaires venait de finir de payer leur habitat qui leur avait coûté 79 600 euros quand on leur a demandé de partir. Seuls du quartier à refuser de quitter leur maison-clou (terme désignant en Chine les demeures habitées par des résistants aux saisies foncières), ils étaient devenus un symbole de la résistance des petits propriétaires.•
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1194 LUNDI 3 DÉCEMBRE 2012 Monde 17 REGARDS D’AFRIQUE Malgré le forcing de la France, il n’y aura pas d’intervention militaire avant plusieurs mois au Nord-Mali. Un mouvement touareg y avait déclaré l’indépendance en janvier 2012, avant d’être écarté par des groupes salafistes. En effet, en première ligne, les Maliens ne sont toujours pas d’accord entre eux. Le pouvoir civil est faible, doublé d’une hiérarchie militaire confuse issue du putsch du 22 mars dernier ; la classe politique est divisée ; le pays est désor - ganisé. Et un groupe se réclamant d’Aqmi a capturé à nouveau un ressortissant français, à l’ouest du pays, une région pourtant réputée sûre. Un manque de moyens Mais il n’y a surtout plus d’armée. Mis en déroute au nord, les soldats se sont disputés et se sont éparpillés, certains ont même vendu leurs armes… Rien ne pourra ainsi être entrepris sans la reconstitution d’unités de combat, dûment entraînées. L’Union européenne ne commencera à le faire qu’en janvier prochain. La force d’appui de 3 300 hommes promise par les dirigeants des pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) est un rassemblement hétéroclite de bataillons nationaux qui n’ont pas l’expérience du CHAQUE PREMIER LUNDI DU MOIS, ZOOM SUR LE CONTINENT AFRICAIN LES MOYENS RESTENT INSUFFISANTS POUR UNE INTERVENTION UNE OPTION MILITAIRE INCERTAINE AU NORD-MALI Dans un camp d’Aqmi (al-Qaida au Maghreb islamique) au Mali, en novembre 2010.combat en zone désertique et ne parlent pas la même langue. En outre, l’Algérie – 1 200 km de frontière avec le Mali – demeure réticente à accepter une intervention militaire, en principe africaine, mais dont Alger redoute qu’elle soit conduite en sous-main par des nations étrangères, notamment par la © HABIBOU KOUYATE/AFP LES FORCES EN PRÉSENCE 800 à 1 200 combattants composent le « noyau dur » des groupes islamistes au Nord-Mali. 2 500 hommes ont été recensés dans les effectifs des indépendantistes touaregs. 5 000 soldats composent l’armée malienne. 3 300 hommes font partie de la Cedeao, la force ouest-africaine. France. Le commandant en chef américain pour l’Afrique, le général Carter Ham, ne croit ainsi plus à une solution militaire de la crise : « La négociation politique, une composante humanitaire et la sécurité aux frontières doivent s’imposer préalablement », a-t-il affirmé.• www.afrique-demain.org



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :