Direct Matin n°1190 27 nov 2012
Direct Matin n°1190 27 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1190 de 27 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : UMP : le duel des chefs n'en finit plus

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 N°1190 MARDI 27 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR France AFFAIRE KALINKA BAMBERSKI KROMBACH JUGÉ EN APPEL Un croquis représentant Dieter Krombach à son procès, le 29 mars 2011. © B. PEYRUCQ/AFP Trente ans après la mort de sa belle-fille, Kalinka Bamberski, alors âgée de 14 ans, dont il est soupçonné d’être le responsable, Dieter Krombach revient de nouveau à la barre. Son procès en appel s’ouvre aujourd’hui à la cour d’assises de Créteil (Val-de-Marne), avec un objectif pour sa défense : contester le verdict prononcé à son encontre l’an dernier en première instance, soit quinze ans de réclusion. Krombach jure, depuis 1982, l’année du drame, qu’il est innocent. Face à l’accusé de 77 ans, un autre septuagénaire, André Bamberski, père de Kalinka, qui avait lui-même organisé en 2009 le rapt de Krombach pour le livrer à la justice française, alors que l’affaire était classée outre-Rhin. Un acte digne « à la fois d’un moine combattant et d’un bloc d’amour paternel », selon son avocat, mais qui rend illégal ce procès, selon les arguments de la défense. Le procès doit durer jusqu’au 14 décembre.• En bref CONDAMNÉS POUR AVOIR TABASSÉ UNE FAMILLE AU PARC ASTÉRIX Sept jeunes âgés de 18 à 22 ans au moment des faits ont été condamnés hier à dix mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Senlis (Oise) pour avoir roué de coups une famille du Pas-de-Calais au Parc Astérix, en mai 2010. Ils devront également verser 5 400 euros de dommages et intérêts aux victimes. La famille s’était plainte de les voir leur griller la politesse en patientant pour accéder à une attraction. DES CHASSEURS ACCUSÉS DE NE PAS AVOIR TUÉ ASSEZ DE LAPINS Un viticulteur de Charente- Maritime, dont les vignes ont été sérieusement endommagées par des lapins de garenne l’hiver dernier, a lancé des poursuites contre l’association de chasse de son village. Il lui réclame 40 000 euros pour ne pas avoir tué assez d’animaux et ne pas avoir ainsi rempli sa mission de « régulation du gibier ». CRÈCHE ILLÉGALE BIS REPETITA À MARSEILLE L’histoire se répète. Le tribunal de Marseille (Bouches-du-Rhône) a condamné hier Hélène Atlan, la responsable d’une crèche illégale fermée cet été, à douze mois de prison avec sursis et 15 000 euros d’amende. Cette même juridiction avait déjà condamné, le 17 octobre dernier, Monique Monarcha, responsable d’une autre crèche illégale fermée également cet été, à une peine quasi similaire, soit douze mois de prison avec sursis et 12 000 euros d’amen - de. Ayant reçu l’interdiction d’exercer l’activité de garde d’enfants pendant trois ans, Hélène Atlan devrait « a priori » faire appel de ce jugement qui, selon son avocate, a « anéanti » sa cliente.• Deux crèches non homologuées ont été fermées cette année à Marseillle. ©L. BONNAVENTURE/AFP
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1190 MARDI 27 NOVEMBRE 2012 France 11 L’INVITÉ DU MARDI Direct Matin OLIVIER BERTHE, PRÉSIDENT DES RESTOS DU CŒUR « DES FAMILLES AVEC ENFANTS QUI SONT À LA RUE » Alors que la 28 e campagne hivernale des Restos du cœur a commencé hier, les bénévoles s’attendent cette année à franchir le seuil des 870 000 bénéficiaires. Olivier Berthe, leur président s’inquiète de cette inflation. Le nombre de bénéficiaires ne cesse d’augmenter. Qu’est-ce qui vous frappe cette année ? Il y a toujours plus de jeunes et de personnes âgées qui viennent nous voir. Mais, cette année, nous som - mes inquiets car nous voyons arriver des familles et des enfants qui sont à la rue. Ce sont des situations rares ? Plusieurs centaines de bénéficiaires. Triste conséquence de la crise, les profils sont très divers. On se retrouve de plus en plus facilement en difficulté pour trouver un logement, surtout quand on vit en agglomération. Fondée par Coluche en 1985, l’association en est à sa 28 e campagne. © B. GUAY/AFP Qu’attendez-vous aujourd’hui des pouvoirs publics ? François Hollande doit défendre bec et ongles le programme d’aide européen dont nous dépendons, et qui est menacé. Nous allons aussi lui demander de mettre en place des mesures pour favoriser l’accès au logement, à la santé… Nous les attendons très rapidement. C’est urgent.• EN CHIFFRES 870 000 personnes ont bénéficié de l’aide des Restos du cœur en 2011. Cette année, ce chiffre pourrait augmenter de 5 à 7%, selon l’association. 40% des bénéficiaires sont des mères seules avec enfants. 10% ont plus de 60 ans. 115 millions de repas ont été distribués l’an dernier dans les 2 040 centres d’accueil. 63 000 bénévoles, soit 3 000 de plus qu’en 2011, vont participer à la 28 e campagne d’hiver. 563 000 donateurs ont versé 92 millions d’euros l’an dernier. Sur L’intégralité de l’interview d’Olivier Berthe, président des Restos du cœur.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :