Direct Matin n°1188 23 nov 2012
Direct Matin n°1188 23 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1188 de 23 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : Alain Juppé le démineur

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 N°1188 VENDREDI 23 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR « Il faut veiller à ce que, lorsqu’un maire pour des raisons personnelles se refuse à célébrer un tel mariage, il puisse déléguer très facilement à ses adjoints. » Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, hier sur LCI. France © A. ANTONIOL/SIPA 1,7 MILLIARD D’EUROS C’est le montant de la collecte nette de l’assurance vie enregistrée en octobre selon les chiffres nets publiés hier par l’Association française de l’assurance (Afa). Un rebond surprenant, intervenu le même mois qu’une collecte historique pour le Livret A et le Livret de développement durable (LDD). © J.P. MULLER/AFP AFFAIRE BETTENCOURT SARKOZY TÉMOIN ASSISTÉ Devant le palais de justice de Bordeaux. C’est une demi-victoire pour Nicolas Sarkozy. L’ancien chef de l’Etat a été placé hier sous le statut de témoin assisté, à Bordeaux, dans le cadre de l’affaire Bettencourt. « Il n’y a pas eu de mise en examen » pour abus de faiblesse, a insisté son avocat, M e Thierry Herzog, vers 21h40, à l’issue d’une audition fleuve de plus de douze heures. Pour autant, l’ancien président est loin d’être blanchi, le statut de témoin assisté supposant que l’intéressé fasse l’objet de soupçons moins sérieux que le mis en examen, mais avec le droit à l’assistance d’un avocat qui a accès au dossier et la possibilité de réaliser une confrontation. Les juges cherchaient notamment à déterminer si sa campagne de 2007 a bénéficié dans des proportions illicites de l’argent de l’héritière de L’Oréal, Liliane Bettencourt, quatrième fortune de France. Selon son entourage, Nicolas Sarkozy était très confiant avant cette audition. En avril dernier, il avait observé que ses comptes de campagne « n’ont été contestés par personne ».• En bref DEUX TIERS DES FRANÇAIS VEULENT ÉPARGNER PLUS Plus de deux tiers des Français (67%) veulent épargner davantage lors des prochains mois, selon un sondage de l’institut OpinionWay pour le cabinet Tilder et la chaîne LCI publié hier. Dans le détail, ce sont les 25-34 ans (à 82%) qui présentent la plus forte proportion de répondants voulant augmenter leur épargne. DEUX EX-CHEFS D’ETA CONDAMNÉS À VINGT ANS DE PRISON L’ancien numéro 1 de l’organisation armée indépendantiste basque ETA, Mikel Albisu Iriarte, alias « Antza », et sa compagne, Soledad Iparraguirre Guenechea, ont été condamnés hier à vingt ans de réclusion en appel par la cour d’assises spéciale de Paris. La peine des deux accusés de 51 ans est assortie d’une interdiction définitive du territoire français. KARACHI : BRICE HORTEFEUX CONDAMNÉ POUR MENACE L’ancien ministre UMP Brice Hortefeux a été condamné par le tribunal de Paris à 5 000 euros d’amende avec sursis pour avoir menacé l’avocat de familles de victimes de l’attentat de Karachi, M e Olivier Morice. Dans un article du Nouvel Observateur publié en 2011, il avait déclaré que M e Morice « devrait être fracassé ». INCENDIE DANS UN HÔPITAL PARISIEN Un local de service de l’hôpital Lariboisière, à Paris, a été partiellement détruit dans un incendie survenu dans la nuit de mercredi à hier. Le sinistre n’a pas fait de victime mais a nécessité l’évacuation d’une quinzaine de patients. Environ 150 pompiers et 43 engins avaient été mobilisés pour éteindre les flammes. Une enquête est en cours afin de déterminer la cause de l’incendie. VOTE BLANC DÉCOMPTE À PART Les votes blancs ont obtenu le feu vert de l’Assemblée. Les députés ont adopté à l’unanimité, hier, une proposition de loi UDI en faveur d’un décompte séparé des nuls. Elle prévoit que la présentation des résultats électoraux doit faire mention du nombre de bulletins blancs glissés dans les urnes (enveloppes contenant un papier blanc ou encore enveloppes vides). Beaucoup de politiques ont salué hier le vote du Palais-Bourbon. Toutefois, en vingt ans, pas moins de trente textes parlementaires ont été déposés. Un seul avait été adopté en 2003 par les députés, mais son parcours avait été ensuite interrompu lors d’une navette au Sénat.• Le débat sur le vote blanc est relancé. © POL EMILE/SIPA SCIENCES-PO DIRECTION VACANTE Sciences-Po attendra. La ministre de l’Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a annoncé hier le report de la nomination du directeur qui doit succéder à Richard Descoings, décédé en avril dernier. Une décision survenue après la publication, hier, du rapport de la Cour des comptes pointant du doigt les dysfonctionnements de la gestion de l’institution entre 2005 et 2010. Leur « gravité », selon la ministre, a entraîné la saisie de la Cour de discipline budgétaire et financière, qui pourra sanctionner les responsables. Désigné à la tête de l’école par les conseils de Sciences- Po, Hervé Crès a estimé hier être le « bouc émissaire » de cette situation.•
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1188 VENDREDI 23 NOVEMBRE 2012 France 13 LE PRIX DU FIOUL FLAMBE L’ÉTAT À LA RESCOUSSE ? L’association de consommateurs CLCV réclame le retour de la prime à la cuve. © M. DANIAU/AFP En constante augmentation depuis trois ans, le prix du fioul frôle aujourd’hui le niveau historique d’un euro le litre. Face à cette flambée, l’association Consommation logement et cadre de vie (CLCV) tire la sonnette d’alarme. Alors que les Français sont en train de faire leurs réserves pour passer l’hiver, elle a réclamé hier le retour de la prime à la cuve. Les familles les plus précaires pourraient ainsi bénéficier d’une aide non imposable de 200 euros. Une somme qui allégerait sensiblement leur facture. Selon la CLCV, cette année, un foyer devra débourser en moyenne 1000 euros pour se chauffer au fioul. La prime à la cuve, instaurée fin 2007 lorsque la barre d’un euro le litre avait été pour la première fois franchie, a été supprimée en 2009. L’association de consommateurs, qui milite pour son retour, propose qu’elle soit « tout ou partie financée par les groupes pétroliers ». Près de dix millions de personnes ont opté pour ce type de chauffage, soit quelque 4,5 millions de ménages. Le fioul est la troisième source d’énergie en France, après le gaz et l’électricité.• En bref ARCELORMITTAL IGNORE LES OFFRES DE REPRISE POUR FLORANGE Le sidérurgiste ArcelorMittal a affirmé hier n’avoir « pas connaissance » des deux offres de reprise de son site de Florange (Moselle) mentionnées la veille par le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg. Selon le gouvernement, deux repreneurs se sont manifestés, mais ils veulent acquérir une part plus importante du site que ce qui est à vendre actuellement. DES SALARIÉS DE PSA ENVAHISSENT LE CONGRÈS DES MAIRES Une centaine de salariés du site de PSA à Aulnay-sous-Bois ont envahi hier la salle du congrès des maires de France et interrompu le discours de la ministre de la Réforme de l’Etat, Marylise Lebranchu. Ces manifestants, dont certains portaient un autocollant « CGT », protestaient contre la fermeture de leur usine. Ils ont obtenu un rendez-vous au ministère du Travail, mardi prochain. AMAZON DES EMPLOIS POTENTIELS Le distributeur en ligne américain Amazon envisage d’im - planter un nouveau site en France, hésitant entre Douai et Lens (Nord- Pasde-Calais), a affirmé hier Le Figaro. Cette plateforme logistique, prévue d’ici à un an, créerait 1000 emplois. Deux mois après l’inauguration d’un site à Chalon-sur-Saône, ce serait le quatrième entrepôt en France pour le géant du commerce en ligne dont le chiffre d’affaires est en hausse de 27% en 2012. Selon la Fevad (Fédération de l’e-commece et de la vente à distance), Amazon est le site le plus visité dans le pays, avec 12,6 millions d’acheteurs par mois.• L’américain ouvrirait un site logistique. © CLASSEN BERHHARD/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :