CNews n°1187 22 nov 2012
CNews n°1187 22 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1187 de 22 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : UMP : la bataille n'est pas finie

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 N°1187 JEUDI 22 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR « Mystérieux, Dieu n’est pas absurde. Si face au mystère, la raison ne voit que l’obscurité, ce n’est pas à cause de l’absence de lumière, mais de son excès. » Le pape Benoît XVI, hier au Vatican. Monde © F. MONTEFORTE/AFP 10 MILLIARDS D’EUROS de budget ont été alloués hier à l’Europe spatiale à l’issue de la conférence ministérielle de l’Agence spatiale européenne. Parmi les programmes, figurent notamment, le développement d’Ariane 6, celui de Galileo (le programme de GPS européen) ou encore la préparation d’une mission robotisée sur Mars. © B. ARMANGUE/AP/SIPA CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN LA TRÊVE EN VIGUEUR Hier à Gaza City, les Palestiniens fêtaient la trêve entre Israël et le Hamas. Après plusieurs jours de négociations, une trêve est entrée en vigueur hier entre Israël et le Hamas. Les pressions diplomatiques auront joué un rôle déterminant. Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine, s’était rendue notamment au Caire, où se tenaient les négociations. Et c’est après un entretien téléphonique avec Barack Obama que le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, aurait accepté de donner sa chance à la proposition d’accord du médiateur égyptien. Le président américain aurait promis à son interlocuteur que les Etats-Unis « augmenteraient leurs efforts » pour empêcher l’entrée d’armes et d’explosifs à Gaza, ainsi que leur contribution au financement du Dôme de fer, le système antimissile israélien. Le Hamas aurait obtenu la garantie que les déplacements des Palestiniens seraient facilités. Cet accord est intervenu alors qu’une bombe avait explosé dans la matinée dans un bus de Tel-Aviv, faisant au moins dix-sept blessés. L’attaque n’a pas été revendiquée.• En bref SÉRIE D’ATTENTATS MEURTRIERS AU PAKISTAN Au moins onze personnes ont été tuées hier au Pakistan dans une série d’attentats ayant notamment visé les forces de l’ordre à Islamabad. Ces attaques sont intervenues à la veille d’un sommet réunissant huit pays musulmans émergents. Les présidents iranien Ahmadinejad et égyptien Morsi, ainsi que le Premier ministre turc Erdogan, sont attendus aujourd’hui. INDE : LE DERNIER TIREUR DES ATTENTATS DE BOMBAY EXÉCUTÉ L’unique survivant du commando de 10 hommes à l’origine des attentats de Bombay qui avaient fait 166 morts en novembre 2008, a été pendu hier. La grâce de MohammedKasab, un Pakistanais âgé de 25 ans, avait été rejetée par le président indien. Les neuf autres membres avaient été tués par les forces de sécurité. UN ANCÊTRE MANCHOT DE DEUX MÈTRES DE HAUT Les restes d’un manchot vieux de 34 millions d’années et mesurant deux mètres de haut ont été découverts dans l’Antarctique par des paléontologues argentins, a indiqué avant-hier le Musée des sciences naturelles de La Plata (Argentine). Le manchot le plus grand connu à ce jour est le manchot empereur : il mesure 1,2 mètre de haut. LA NUDITÉ INTERDITE À SAN FRANCISCO La ville de San Francisco a voté hier un décret interdisant la nudité dans les rues. Les contrevenants seront ainsi passibles d’une amende allant de 100 dollars pour une première infraction à 500 dollars pour les récidivistes. Les défenseurs du droit de se promener nu avaient tenté de bloquer le texte, au nom de la liberté d’expression. Une tolérance s’appliquera dans certains cas, comme sur la plage par exemple. MALI UN FRANÇAIS ENLEVÉ Il est le septième otage français au Mali. Gilberto Rodriguez Léal, 61 ans, a été enlevé mardi vers 22h à proximité de la frontière avec le Sénégal et la Mauritanie. « Il faut tout faire pour retrouver notre ressortissant », a réagi hier le président Hollande, répétant son intention de ne rien céder aux ravisseurs. « Capturer un otage est un moyen de faire pression, un moyen qui ne pèsera pas », a-t-il précisé. L’enlèvement a été revendiqué dans la soirée par le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao). Les islamistes d’Aqmi retiennent quant à eux six autres Français dans la région.• Un combattant d’Aqmi au Mali. © M. SIFAOUI/SIPA VIOLENCES EN RDC LES REBELLES DÉTERMINÉS « Nous n’allons pas nous arrêter à Goma, nous irons jusqu’à […] Kinshasa », la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), a déclaré hier un porte-parole militaire du mouvement armé M23. Ces rebelles, qui ont pris Goma, la capitale de la région du Nord-Kivu (est du pays) mardi, ont déclaré hier contrôler aussi la localité de Sake. Ils ont appelé au départ du président congolais Joseph Kabila, élu, comme ils l’ont rappelé, malgré les accusations de fraude portées par l’opposition en 2011. L’ONU a, de son côté, accusé hier les rebelles de procéder à des « exécutions sommaires ».•
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1187 JEUDI 22 NOVEMBRE 2012 Monde 15 LES DIRIGEANTS DE L’UE RÉUNIS POUR PARLER DU BUDGET CACOPHONIE EN VUE CHEZ LES 27 Les cafouillages s’enchaînent dans l’Union européenne. Alors que la zone euro vient d’échouer à trouver un accord sur la dette grecque, on s’attend à une foire d’empoigne, ce soir et demain à Bruxelles, lors du Conseil des dirigeants pour trouver un accord sur le budget 2014-2020. Celuici est financé par les budgets nationaux, sous pression en ces temps de rigueur. Le président du Conseil, Herman Van Rompuy, qui a proposé de réduire de 75 milliards d’euros la proposition de budget de 1 033 milliards faite par la Commission, va donc tenter d’arracher un accord, en respectant les lignes rouges des 27 membres. Londres toujours aussi près de ses sous Le Premier ministre britannique, David Cameron, pressé par la base eurosceptique de son parti, menace d’opposer son veto s’il ne garde pas son rabais annuel de 4 milliards d’euros (qui compense le fait que le pays bénéficie moins de la PAC), et exige des coupes dans les dépenses. Le président français François Hollande a fustigé ce genre Le siège de la Commission européenne, à Bruxelles. de pays qui « viennent chercher leur chèque, leur rabais, leur ristourne ». Paris défend la PAC bec et ongles Première bénéficiaire des aides de la Politique agricole commune (PAC), la France rejette la proposition de Van Rompuy de l’amputer de 25,5 milliards d’euros (sur 390 milliards, en comptant les aides indirectes). Ce n’est « en aucun cas une base de négociation acceptable », a prévenu le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. L’Allemagne est plus ou moins sur la même ligne, même si elle est prête à plus de sacrifices. © Y. LOGGHE/AP/SIPA Varsovie, chef de file des « Amis de la cohésion » Le cheval de bataille de la Pologne est la lutte contre les coupes dans la politique de cohésion. Elle est le premier bénéficiaire de ces aides, visant à aider les moins riches à réduire leur retard économique, et qui représentent le deuxième poste de dépense de l’UE derrière la PAC. Or le projet de Van Rompuy prévoit de rogner dans ces fonds (30 milliards d’euros sur les 339 milliards prévus). Dix-huit pays soutiennent la position de la Pologne. Rome demande une révision du système des rabais L’Espagne ou l’Italie ont fait beaucoup d’efforts budgétaires… Cette dernière accepte mal l’attitude de certains, et demande une révision des « rabais » accordés à plusieurs pays dont l’Allemagne, la Grande-Bretagne ou les Pays-Bas, menaçant même d’opposer son veto.• Sur La dette de la Grèce, l’autre dossier épineux pour l’Union européenne.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :