CNews n°1185 20 nov 2012
CNews n°1185 20 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1185 de 20 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7 Mo

  • Dans ce numéro : Les Français dorment mal

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 N°1185 MARDI 20 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR Monde En bref SYRIE : DES GROUPES ISLAMISTES REJETTENT LA COALITION Les deux plus importants groupes islamistes armés syriens, Liwaa al-Tawhid et Front al-Nosra, ont annoncé hier leur rejet de la Coalition nationale syrienne, et appellent à la création d’un Etat islamique, selon une vidéo diffusée sur Internet. Formée il y a une semaine, la nouvelle coalition de l’opposition syrienne sera basée en Egypte, a annoncé hier son président, Ahmad Moaz Al-Khatib. TENSIONS ENTRE LE RWANDA ET LA RDC Le Rwanda a accusé hier l’armée de République démocratique du Congo (RDC) d’avoir « délibérément » bombardé son territoire, ce qu’a démenti cette dernière, évoquant un tir accidentel « isolé ». Des affrontements ont repris hier près de la frontière rwandaise entre les rebelles et l’armée congolaise, qui ont échangé des tirs d’obus aux portes de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). KABOUL : LE MEURTRIER DES CINQ FRANÇAIS CONDAMNÉ À MORT La justice afghane a confirmé hier en appel la condamnation à mort du militaire qui avait tué cinq soldats français le 20 janvier dernier dans une base de Kapisa, au nord-est de Kaboul. Ces meurtres avaient poussé l’ex-président Nicolas Sarkozy à anticiper d’un an, à 2013, le retrait d’Afghanistan des troupes françaises combattantes. PAYS-BAS : UN SUSPECT ARRÊTÉ TREIZE ANS APRÈS UN MEURTRE Un suspect a été arrêté hier par la police néerlandaise plus de 13 ans après le viol et le meurtre d’une adolescente de 16 ans, suite à des contrôles ADN effectués en septembre sur plus de 7 000 personnes. Agé de 44 ans, l’homme vivait à environ deux kilomètres du champ où le corps a été retrouvé. VIOLENCES AU PROCHE-ORIENT LES ADVERSAIRES RESTENT SUR LEURS POSITIONS Hier, à Gaza dans les décombres d’un immeuble détruit par l’armée israélienne. Depuis près d’une semaine, le Proche-Orient vit au rythme des violences et le conflit s’enlise. 1 350 cibles ont été touchées par les raids israéliens dans la bande de Gaza depuis mercredi. De l’autre côté, plus de 850 ro - quettes ont été tirées vers Israël – dont certaines sont, selon des responsables israéliens, dépourvues de charges explosives pour accroître leur portée et l’inquiétude des civils. Et le bilan est très lourd : plus de 100 victimes à Gaza, trois côté israélien. Malgré tout, chacun campe sur ses positions, et tandis que le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a prévenu que son pays était prêt à « étendre significativement » son opération, les Palestiniens jouent l’unité pour se renforcer. La situation actuelle se durcit Les dirigeants des mouvements palestiniens Fatah, Hamas et Jihad islamique en Cisjordanie ont en effet promis de mettre « fin à la division » en solidarité avec la bande de Gaza. Une union, du moins dans les mots, qui ne fait que durcir la situation actuelle. Car aujourd’hui, « Pendant trop longtemps, le peuple (de Birmanie) a fait face à une pauvreté écrasante et à la persécution. Mais il n’y a pas d’excuse pour la violence contre les innocents. » Le président Obama, hier en Birmanie. © MAHFOUZ ABU TURK/APA IMAGES/SIPA © N. ASFOURI/AFP l’Etat hébreu est face à un dilemme : « Israël doit soit arriver à un compromis, soit écraser le Hamas », estime Wassim Nasr, journaliste spécialiste du Proche- Orient. A l’hiver 2008-2009, l’opération terrestre Plombdurci avait tué environ 1 400 Palestiniens sans mettre fin aux tirs de roquettes. Et selon un sondage publié hier dans le quotidien Haaretz, seuls 30% des Israéliens approuveraient une incursion terrestre à Gaza. D’un autre côté, difficile d’imaginer Netanyahou, à deux mois des législatives, faire machine arrière alors que les roquettes continuent de tomber – même si leur nombre diminue, selon Tsahal. Car l’objectif de l’opération Pilier de défense est de faire cesser ces tirs. 11 REPÈRES « Israël doit soit trouver un compromis, soit écraser le Hamas. » Wassim Nasr, journaliste. 14 novembre : lancement de l’opération « Pilier de défense », avec l’assassinat du chef militaire du Hamas. Les groupes palestiniens répliquent par des tirs de roquettes. 15 novembre : Benyamin Netanyahou prévient qu’Israël prendra « toute action nécessaire » pour défendre sa population. 16 novembre : une roquette tirée par le Hamas frappe les environs de Jérusalem, une première. 18 novembre : journée la plus meurtrière avec 31 Palestiniens tués, en dépit des efforts, en particulier de l’Egypte, pour instaurer une trêve. Ballet diplomatique Une course contre la montre diplomatique est donc engagée pour faire respecter un cessez-le-feu. L’envoyé spécial du « Quartet » pour le Proche- Orient, Tony Blair, était à Jérusalem hier. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, se rend aujourd’hui à Gaza, et celui de l’ONU, Ban Ki-moon, doit rencontrer cette semaine Netanyahou et le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Un responsable du Hamas a souhaité voir les Etats-Unis, allié d’Israël, se porter « garant » du respect du cessez-lefeu. Selon Wassim Nasr, « Washington a le pouvoir de changer la donne » mais ne s’y risquera pas, car « Barack Obama est à 100% derrière Israël ». Un sondage rendu public hier par CNN révèle que 57% des Américains soutiennent l’opération israélienne.• Sur Le décryptage de Wassim Nasr, journaliste et spécialiste du Proche-Orient. MILLIARDS D’EUROS ont été investis par la Chine en Europe en 2011, selon une étude publiée hier par le cabinet PwC. En parallèle, les entreprises européennes ont investi 7 milliards d’euros en Chine. Pour la première fois, les investissements chinois en Europe sont ainsi plus élevés que les investissements européens en Chine.
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1185 MARDI 20 NOVEMBRE 2012 Monde 15 DÉCOUVERTE GÉNÉTIQUE LA MORT À L’HEURE DITE © F. COFFRINI/AFP Cette découverte permettrait aussi d’optimiser l’heure de prise de certains traitements. Dans une étude publiée récemment dans la revueAnnal of neurology, des scientifiques américains affirment avoir découvert une variation génétique permettant de déterminer à quel moment de la journée une personne a le plus de risques de mourir. Pour ce faire, ils ont étudié durant plusieurs années les habitudes de sommeil de 1 200 cobayes âgés de plus de 65 ans et présentant au départ un bon état de santé. Ils se sont alors aperçus que l’heure de leur réveil, mais aussi l’heure moyenne de leur décès était liée à une variation génétique, qui peut se décliner en trois types. A partir de celle-ci, les chercheurs ont ainsi distingué trois groupes parmi les personnes étudiées. Ils ont alors observé que celles appartenant aux deux premiers groupes mouraient en moyenne avant 11h, tandis que celles du troisième avaient tendance à mourir avant 18h. Selon les chercheurs, cette découverte pourrait aider les personnes risquant un accident vasculaire cérébral (AVC) ou une crise cardiaque à prendre leur traitement au moment où il est le plus efficace.• En bref LE VACCIN CONTRE LA DENGUE TESTÉ EN INDE La firme pharmaceutique française Sanofi Pasteur va tester prochainement en Inde son vaccin contre la dengue, a rapporté hier le quotidien The Times of India. Le vaccin sera testé sur 120 adultes, puis sur des enfants, afin de pouvoir être disponible dans le monde entier à l’horizon 2015. Ce test intervient alors que la propagation rapide de la dengue dans le monde inquiète les autorités sanitaires. CAMERON ESTIME ÊTRE UN « BON EUROPÉEN » Le Premier ministre britannique, David Cameron, a estimé hier que les coupes dans le budget de l’Union européenne qu’il allait exiger lors du sommet de Bruxelles, cette semaine, ne faisaient pas de lui un « mauvais Européen ». S’exprimant devant des grands patrons réunis à Londres, il a fait savoir qu’il voulait voir « une rigueur similaire, une discipline similaire » dans l’UE à celle qu’il a mise en place au Royaume-Uni. CLIMAT UN RAPPORT ALARMANT Le réchauffement climatique pourrait entraîner une « cascade de cataclysmes ». La Banque mondiale (BM) a dévoilé dimanche soir un rapport alarmant, selon lequel le niveau actuel des émissions de CO 2 pourrait entraîner une hausse des températures mondiales plus rapide que prévue. Elles pourraient grimper de 4 °C dès 2060, provoquant notamment des « pénuries d’eau » qui pourraient affecter les rendements agricoles en Afrique de l’Est, au Moyen- Orient ou en Asie du Sud. La BM prévoit aussi une hausse de la mortalité infantile en Afrique subsaharienne et le développement des maladies véhiculées par les insectes (malaria, dengue).• Le fleuve Jialing à sec, en Chine. © COLOR CHINA PHOTO/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :