CNews n°1184 19 nov 2012
CNews n°1184 19 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1184 de 19 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,7 Mo

  • Dans ce numéro : quelle issue à Gaza ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
L’ARTISANAT EN CHIFFRES (SOURCE : APCMA, 2011.) 300 milliards d’euros de chiffre d’affaires en France 1 069 000 entreprises 430 000 emplois créés en 7 ans 200 000 apprentis formés par an 600 formations, allant du CAP au titre d’ingénieur 250 métiers 3,1 millions d’actifs (10% de la population active) OUI, L’ARTISANAT EST LA PREMIÈRE ENTREPRISE DE FRANCE, AVEC PLUS D’UN MILLION D’ENTREPRISES ! Rassemblant plus de 510 activités différentes et 10% de la population active, l’Artisanat est vraiment la « Première entreprise de France ». Alors que la crise s’est généralisée, l’Artisanat reste l’une des valeurs sûres du tissu économique français. À l’heure actuelle, le million d’entreprises artisanales réparties sur le territoire génère 300 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Avec 3,1 millions d’actifs et 430 000 emplois salariés créés en sept ans, l’Artisanat est la « Première entreprise de France » et occupe une place de premier plan dans la société. Symbole d’une économie humaine, l’Artisanat a de nombreux attraits : 200 000 apprentis sont formés chaque année. En accord avec les avancées technologiques de son temps, l’Artisanat innove perpétuellement, alliant technologie de pointe et savoir-faire traditionnel. Résolument moderne, il profite de chaque progrès pour réduire l’impact de ses activités sur l’environnement. Autre grande évolution : la féminisation de l’Artisanat. Les femmes sont désormais présentes dans tous ses métiers. L’Artisanat constitue une voie privilégiée pour devenir chef d’entreprise. Ainsi, 50% des artisans deviennent leur propre patron dans les dix ans suivant leur entrée dans la vie active. Implantée sur tout le territoire, la Première entreprise de France est un acteur local majeur et joue un rôle essentiel dans le service de proximité. 41% des entreprises artisanales sont installées dans les communes de moins de 200 000 habitants, 31% dans les communes rurales et 28% dans les communes de plus de 200 000 habitants. 4 SECTEURS 250 MÉTIERS ALIMENTATION Boulanger, chocolatier ou charcutier, tous ces artisans commerçants particulièrement appréciés des Français sont des professionnels de l’alimentation. Ils répondent aux attentes des consommateurs en alliant l’écoute, le conseil et la qualité. BÂTIMENT Générateur d’emplois, ce secteur se renouvelle sans cesse et offre de nombreuses opportunités de reprise ou de création d’entreprises. Ses différents métiers demandent un savoir-faire mêlant tradition et modernité. FABRICATION Travail des métaux, du textile, du bois ou du verre, la fabrication propose un large éventail d’activités et un vaste horizon de possibilités. Ses métiers font appel à la créativité, la technicité et l’innovation, tout en étant les héritiers de longues traditions. SERVICES L’artisanat, ce sont aussi les activités de services aux entreprises et aux particuliers. Transport, réparation, soins à la personne et aux biens, restauration des objets et du patrimoine, les carrières sont aussi multiples que variées. DÉCOUVREZ TOUS LES MÉTIERS SUR http : Ilwww.artisanat. info/metiers-themes LUC, APPRENTI LE MEILLEUR ACCÈS AUX MÉTIERS « L’apprentissage permet d’obtenir un financement pour sa formation, mais c’est aussi un excellent moyen de se sentir sûr de soi. On devient vite professionnel, autonome et réactif. Les maîtres d’apprentissage partagent l’amour de leur métier et transmettent leurs gestes. J’ai hâte d’être diplômé. » THIERRY, ARTISAN CORDONNIER RÉALISER DES CHOSES CONCRÈTES « J’ai choisi d’allier ma passion de la haute montagne à mon métier en réparant des chaussures de grande randonnée et d’alpinisme. Comme je pratique moi-même la randonnée, je connais bien les besoins de mes clients. Je sais ainsi leur conseiller les chaussures les plus adaptées à leurs activités. » JANE, EN FORMATION ACQUÉRIR UN SAVOIR-FAIRE PRÉCIEUX « Se former à l’Artisanat, c’est conjuguer la connaissance des nouvelles technologies et l’intégration de gestes de métiers de tradition. Ma formation me permet d’apprendre de façon très concrète. À l’issue de mon DUT, j’aurai acquis un savoir-faire que je pourrai mettre en pratique. »
Publi-communiqué FICHE D’IDENTITÉ UN ARTISAN, C’EST QUI ? C’est un chef d’entreprise qui investit sur son savoir-faire. Il doit… Posséder un diplôme ou un titre homologué dans le métier pour justifier de sa qualification d’artisan ; Avoir une entreprise composée de moins de dix salariés lors de sa création ; Exercer une activité professionnelle de production, de transformation, de réparation ou de prestation de services relevant de l’artisanat. L’entreprise doit générer l’essentiel de son revenu de la vente de produits et de services issus de son propre travail ; Être économiquement indépendant. L’entreprise intervient pour son propre compte et non pour celui d’une autre personne morale ou physique ; Être immatriculé au Répertoire des métiers. Cette inscription est obtenue auprès des Chambres de métiers et de l’artisanat. ARTIMOBILES À LA RENCONTRE DES COLLÉGIENS DES VÉHICULES RELOOKÉS Du 12 novembre au 11 décembre 2012, l’Artisanat repart en tournée à la rencontre des collégiens d’Île-de- France. Les Artimobiles – douze voitures relookées, colorées et équipées d’iPad – s’installent dans la cour des collèges pour permettre aux jeunes de troisième et de quatrième de découvrir les 250 métiers de l’Artisanat. UNE NOUVELLE APPLICATION Avec Artinavigue, une application sur iPad, le collégien découvre des métiers soit par 6 centres d’intérêt, soit par le métier qui l’intéresse ou encore en réalisant un quiz. Une fois son univers choisi, il sélectionne un métier. Une vidéo lui donne alors une information complète. LE PLANNING DE LA TOURNÉE DES ARTIMOBILES SUR http : Ilwww.artisanat. info/jeunes/POUR EN SAVOIR PLUS FLASHEZ LE QR CODE Retrouvez ainsi toutes les informations dont vous avez besoin et découvrez les métiers de l’artisanat en vidéo sur artisanat.info. TÉLÉCHARGEZ L’APPLICATION ARTINAVIGUE Disponible depuis le 5 novembre, uniquement sur iPad, elle est gratuite ! 3 IDÉES REÇUES « Voie de garage », « vieux métiers voués à disparaître » ou encore « activités répétitives », les préjugés sur l’Artisanat ont la vie dure. Il est temps de dire stop à la désinformation ! FAUX « L’Artisanat, ce sont des métiers peu qualifiés et répétitifs où l’on n’invente rien. » L’Artisanat, c’est avant tout l’acquisition d’un savoir-faire à la fois technique et commercial, permettant de réaliser des choses concrètes en se réalisant soi-même. Être artisan, c’est avoir le choix dans son parcours (salarié ou patron, en France ou à l’étranger) et être indépendant. Enfin, parce que tous ses projets sont différents, l’artisan invente tous les jours pour avancer avec son temps. L’innovation est au cœur de ses préoccupations. FAUX « L’Artisanat, ce sont quelques métiers à l’ancienne voués à disparaître. » Choisir l’un des 250 métiers de l’Artisanat, c’est se forger un savoir-faire et, par ce biais, un avenir professionnel sur mesure. Imaginer, construire, servir ou accompagner les autres, l’Artisanat n’est pas seulement le premier employeur privé de France, il est aussi l’un des premiers soutiens de l’aménagement du territoire et du développement local. Aujourd’hui et demain, le savoir-faire des artisans transforme le monde et prépare l’avenir. FAUX « L’apprentissage, c’est une voie de garage pour ceux qui sont en échec scolaire. » Acteur majeur de la formation et de l’insertion professionnelle des jeunes, l’Artisanat est une véritable université des métiers. CAP, BTS, DUT, Masters ou même diplôme d’ingénieur, l’apprentissage compte 600 formations, pour des débouchés aussi nombreux que variés. Être apprenti, c’est choisir les avantages de l’alternance et ses garanties : 80% des apprentis formés aux métiers de l’Artisanat signent un CDI après l’obtention de leur diplôme. L’APPRENTISSAGE UNE FORMATION RÉMUNÉRÉE Avec ses 600 formations, l’apprentissage reste le meilleur moyen d’apprendre un « vrai métier ». Les diplômes vont du CAP aux Masters en passant par des BTS et des DUT. Passeport pour l’emploi, le contrat d’apprentissage se déroule à 50% en entreprise et à 50% en Centre de formation d’apprentis (CFA), ce qui permet d’être à la fois salarié et étudiant. Les apprentis artisans bénéficient non seulement d’une formation reconnue par l’État, mais également d’un contrat de travail et d’une rémunération. Le salaire est exonéré d’impôt et augmente chaque année en fonction de l’âge et du niveau. Les rémunérations des 16-17 ans sont de 25% du SMIC en première année, de 37% en deuxième année et de 53% en troisième année. Les 18-20 ans perçoivent 41% du SMIC en première année, 49% en deuxième année et 65% en troisième année. Enfin les plus de 21 ans touchent 53% du SMIC en première année, 61% en deuxième année et 78% en troisième année.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :