CNews n°1183 16 nov 2012
CNews n°1183 16 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1183 de 16 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : le casse-tête de la Corse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 N°1183 VENDREDI 16 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR France APRÈS LE 17 E ASSASSINAT DE L’ANNÉE EN CORSE COMMENT ENRAYER LA SPIRALE ? La réponse se devait d’être musclée. Au lendemain de l’assassinat du président de la Chambre de commerce et d’industrie de Corse du Sud, Jacques Nacer – 17 e meurtre enregistré depuis janvier –, les ministres de l’Intérieur et de la Justice se sont rendus en toute urgence sur place. « La Corse, ce n’est pas un territoire à part » a martelé Manuel Valls lors d’une conférence de presse à Ajaccio. Et le ministre d’annoncer « des missions précises d’analyse dans certains secteurs clés » comme l’urbanisme, afin de s’attaquer aux racines du mal : l’affairisme. « L’Etat ne recule pas », a renchéri la garde des Sceaux, Christiane Taubira. Elle a rappelé les engagements pris lors du précédent meurtre : davantage de moyens humains ainsi qu’une circulaire pénale territoriale qui sera diffusée « dans moins d’une semaine ». Cette nouvelle intervention médiatique suffira-t-elle a enrayer la spirale de violence qui secoue l’île de Beauté depuis janvier ? Son histoire montre qu’en dépit de l’action des gouvernements successifs, les règlements de Le ministre Manuel Walls (c.) et le préfet de Corse-du-Sud hier, à Ajaccio.comptes perdurent. « On n’a jamais pu empêcher les gens de se tuer, commente Charles Pellegrini, ancien chef de l’Office central pour la répression du banditisme (OCRB) et actuellement à la tête d’une société d’analyse de risques. Il y a une logique de guerre et de vendetta typiquement corse. Mais nous sommes dans un cycle de violences qui touchera bientôt son apogée, viendra ensuite une période d’accalmie. Cela fonctionne comme ça depuis cinquante ans. » • © P.POCHARD-CASABIANCA/AFP LES DERNIERS CRIMES COMMIS 16 octobre. L’avocat Antoine Sollacaro est tué par balles dans le centre d’Ajaccio. Comme Jacques Nacer, c’est un proche d’Alain Orsoni, ancienne figure du nationalisme. 11 septembre. Trois hommes sont assassinés sur une route près de Corte. Selon les enquêteurs, des victimes d’une affaire de vengeance entre les familles Mattei et Costa. 7 août. Maurice Costa, présenté comme un pilier du gang de la Brise de mer, est assassiné dans une boucherie du village de Ponte-Leccia (Haute-Corse). Sur Le décryptage de Charles Pellegrini, ex-chef de l’OCRB. © J. PACHOUD/AFP DRAME FAMILIAL DEUX FILLETTES ET LEUR MÈRE RETROUVÉES MORTES Un policier près du lieu du drame. Scène insoutenable à Vienne. Deux fillettes, l’une âgée de 3 mois et l’autre de 5 ans, ont été retrouvées mortes, hier, dans le congélateur et le réfrigérateur d’un modeste appartement de cette commune iséroise, a rapporté le procureur de la République. Le cadavre ensanglanté de leur mère gisait à quelques mètres de là. Selon Le Dauphiné Libéré, son corps présente des blessures à l’arme blanche. L’autopsie, qui doit être pratiquée aujourd’hui, pourrait apporter de nouveaux éléments. Alors qu’une enquête criminelle pour homicide volontaire aggravé a été ouverte, le procureur a confié que l’auteur des faits était activement recherché par les autorités. Il pourrait s’agir du compagnon de la jeune mère assassinée, dont les policiers recherchaient hier soir la trace. Ce Tunisien, âgé de 26 ans, avait été condamné en mai dernier à 4 mois de prison avec sursis pour des violences conjugales faites sur la victime.• « La réforme [des rythmes scolaires] s’appliquera début 2013. Ça a été dit, ça a été répété. Je veux que tout le monde s’y engage. » Vincent Peillon, ministre de l’Education, hier à Lille, démentant un éventuel report. © D. CHARLET/AFP En bref UN COUPLE INTERPELLÉ POUR MEURTRE Un homme de 50 ans et une femme d’une quarantaine d’années ont été interpellés mardi à Grenoble dans le cadre d’une enquête sur le meurtre d’un quinquagénaire abattu par balles en pleine rue il y a deux mois. Lors de la perquisition du domicile du couple, les enquêteurs ont mis la main sur une arme à feu. BRIANÇON PRIVÉE D’EAU POTABLE Près de 80% de la population de Briançon (Hautes-Alpes) était privée d’eau potable hier matin après une rupture de canalisations vétustes survenue dans la nuit. Une conduite en fonte datant de 1930 avait déjà cédé à la même période en 2011. 500 000 SÉCURITÉ DAVANTAGE DE ZSP Et 49 qui font 64. Les ministères de l’Intérieur et de la Justice ont annoncé hier matin le lancement de 49 nouvelles zones de sécurité prioritaires (ZSP) en France dans les prochains mois. Elles s’ajoutent aux 15 déjà mises en place depuis septembre, ainsi qu’à la cinquantaine annoncées pour 2014. Visant à mieux coordonner l’action des pouvoirs publics dans les quartiers les plus touchés par la délinquance, ces zones ont été choisies d’après les demandes émanant « du terrain », émises par les procureurs ou les préfets, indiquent les deux ministères. Elles devront répondre à des problématiques diverses : l’économie souterraine à Nice, la délinquance générale à Nîmes ou encore le trafic de stupéfiants à Toulouse.• PERSONNES ont appelé le 3919 depuis la création du numéro « Violences conjugales info » en 1992, a indiqué hier la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF) qui gère la plateforme. En 2011, 93% des 42 140 appels provenaient de femmes. Près de 150 femmes par an meurent sous les coups d’un conjoint ou ex-conjoint.
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1183 VENDREDI 16 NOVEMBRE 2012 France 13 © JPDN/SIPA +0,2% SUR LE TRIMESTRE LE REBOND DE CROISSANCE Le ministère de l’Economie poursuit un objectif de +0,8% en 2013. Contre toute attente, la croissance française a été positive au troisième trimestre. Un léger rebond de 0,2% par rapport au trimestre précédent, a annoncé hier l’Insee. Le résultat a surpris jusqu’aux économistes, qui prédisaient à l’unisson une stagnation. Il vient plutôt conforter Pierre Moscovici, qui tablait encore récemment sur une « croissance très légèrement positive » au troisième trimestre. « Cela montre que la France est une économie solide, a estimé le ministre de l’Economie. Je ne veux pas tomber dans l’euphorie, cela ne doit pas nous pousser à un cocorico déplacé ». Dans le détail, ce sont les dépenses de consommation des ménages (+0,3%) et les exportations (0,5%) qui ont permis au produit national brut de croître légèrement. « C’est un appel à intensifier nos efforts pour la croissance en Europe et en France », selon Moscovici, plus que jamais convaincu que l’objectif de 0,8% en 2013 « reste réaliste ». La France rejoint l’Allemagne En déplacement hier à Berlin, Jean-Marc Ayrault n’a pas manqué de saluer cet indicateur « prometteur » alors que depuis plusieurs jours, les médias allemands ont dépeint la France comme le nouvel « homme malade de l’Europe ». Avec ce rebond, la croissance française est aujourd’hui au niveau de celle de l’Allemagne. Les deux premières économies de la zone euro font toutefois figure d’exception dans un paysage européen marqué par l’austérité. Pour la deuxième fois en trois ans, la zone euro est entrée en récession au 3 e trimestre, avec un produit intérieur brut en recul de 0,1% sur cette période.• En bref FORTE HAUSSE DE L’USAGE DU TÉLÉPHONE PORTABLE AU VOLANT L’utilisation du téléphone portable au volant est en « très forte progression », surtout chez les jeunes, selon une étude publiée hier par l’association Prévention routière. Ainsi, 58% des conducteurs interrogés en 2011 déclarent utiliser leur téléphone portable en conduisant, contre 23% en 2004. Plus grave, chez les jeunes âgés de 18 à 24 ans, le taux monte à 76%. Cet usage est passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de trois points de permis. LA SNCF S’INSURGE CONTRE LE VANDALISME La SNCF a exprimé hier son « ras-lebol » face aux fraudes, agressions et dégradations dans les transports ferroviaires. « Les attaques au rail coûtent chaque année à la SNCF 35 millions d’euros, ce sont des centaines de milliers d’heures perdues qui pénalisent nos clients », a déclaré hier un responsable. Il a toutefois mentionné une baisse de 12% de ces agressions enregistrée depuis le début de l’année. FREE MOBILE 4,4 MILLIONS D’ABONNÉS En moins d’un an, Free est entré dans la cour des grands. Lancé avec fracas en janvier, Free Mobile a recruté 4,4 millions d’abonnés sur les neuf premiers mois de l’année, a indiqué hier sa maison mère Iliad. Il détenait ainsi 6,4% du marché français de la téléphonie portable en septembre. Le chiffre d’affaires d’Iliad a doublé grâce aux forfaits mobiles à 2 et 19,99 euros, pour atteindre 819 millions d’euros au 3 e trimestre. Même si la croissance semble ralentir (100 000 abonnements de moins par rapport au 2 e trimestre), le 4 e opérateur français a réussi à capter 60% des clients de juillet à septembre. Free vise 15% de parts de marché.• Les forfaits à 2 et 19,99 € font le plein. © K. TRIBOUILLARD/AFP © JAUBERT/SIPA CADEAUX DE NOËL INTERNET FAIT VENDRE Plus que jamais, les Français vont faire leurs achats sur Internet. Le saut devrait être spectaculaire. Les commerçants en ligne misent sur un bond de 18% de leurs ventes pour les achats des cadeaux de Noël, par rapport à l’an dernier, selon une étude GfK pour la Fédération du e- commerce et de la vente à distance (Fevad) diffusée hier. Une fin d’année qui devrait rapporter au e-commerce quelque 9 milliards d’euros au total. Avec un budget estimé à 199 euros en moyenne, les cyberacheteurs vont se tourner principalement vers les classiques DVD, livres, tablettes tactiles et smartphones, prédit l’étude. Mais le secteur du petit électroménager devrait aussi faire la joie des internautes, notamment avec les aspirateurs robots, les machines à soda ou les cafetières à dosettes. Les robots chauffants et les épilateurs laser sont aussi appelés à tirer leur épingle du jeu.•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :