CNews n°1181 14 nov 2012
CNews n°1181 14 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1181 de 14 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : une droite ferme et sereine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 N°1181 MERCREDI 14 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR « [Les chercheurs] ont parfois souffert d'une forme de méfiance au cours des années passées. Ce temps-là (...) est révolu. » Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, hier à la Maison de la chimie à Paris. France © E. FEFERBERG/AFP 50 400 C’EST LE NOMBRE d’emplois salariés qu’a perdu le secteur marchand au troisième trimestre 2012 selon les statistiques de l’Insee publiées hier. Sur un an, 63 800 postes ont disparu en France (-0,4%) , portant à 16 millions le nombre des emplois dans cette branche. PREMIÈRE CONFÉRENCE DE PRESSE DU CHEF DE L’ÉTAT HOLLANDE EXPLIQUE ET SE JUSTIFIE François Hollande a fait plus long que prévu. Près de 2h30 pour sa première grande conférence dans la salle des fêtes de l’Elysée. Pourtant le chef de l’Etat n’avait pas l’intention de faire une quelconque annonce hier. « Je suis responsable de tout, mais je ne décide pas de tout », a lancé le chef de l’Etat qui ne veut pas « prendre la place de (ses) ministres ». C’est donc à une explication de texte que le président s’est livré, répondant à la demande de pédagogie formulée par l’opinion et une partie de son camp ces derniers jours. Depuis son arrivée au pouvoir, il y a six mois, François Hollande assume tout. Le choix de son Premier ministre, d’abord, dont l’opposition moque « l’insuffisance » et l’absence supposée d’autorité. « Je l’ai choisi parce que j’ai confiance en lui. Il est sérieux, loyal, dévoué et concret », a salué le président. Le président a réaffirmé son soutien à J.-M. Ayrault, « sérieux, loyal, dévoué et concret ». « Je n’ai pas à prendre je ne sais quel tournant » Mais c’est surtout sur son cap que François Hollande était attendu. Il l’a réaffirmé : sa priorité c’est le retour de l’emploi. « Depuis six mois, j’ai fait mes choix et je m’y tiens sans avoir besoin de prendre je ne sais quel virage », a-til affirmé. C’est pourtant un revirement auquel il a dû se résoudre la semaine dernière avec la hausse de la TVA (en 2014) comprise dans le pacte de compétitivité, quelques mois après l’abrogation de la TVA sociale de Nicolas Sarkozy. « Je n’ai pas voulu affaiblir le pouvoir d’achat des Français en 2013. Ce que je propose c’est une restructuration des taux de TVA », a nuancé le chef de l’Etat. Malgré une croissance qui devrait être inférieure au 0,8% prévu, il reste fixé sur l’ambition de réduire le déficit public à 3% à la fin d’une année 2013 qui s’annonce très difficile. © R. DE LA MAUVINIÈRE/AP/SIPA RÉACTIONS Jean-Marc Ayrault. « On a vu un président qui assure totalement la plénitude de ses fonctions, avec une vraie autorité, une vraie détermination, et la volonté de rassembler les forces vives et les Français », a salué le Premier ministre. Pierre Laurent. « Aucune des inquiétudes des Français n’a trouvé de réponse. Le président s’est livré à un exercice difficile : tenter de repeindre une politique de rigueur en politique de justice sociale », a déploré le patron des communistes. Jean-François Copé. « Quelle déception ! Après six premiers mois désastreux, on attendait de François Hollande qu’il fasse preuve de lucidité, de courage et même d’autocritique. Nous n’avons absolument rien eu de tout cela », a fustigé le secrétaire général de l’UMP. François Hollande veut aussi rester fidèle aux engagements sociétaux de sa campagne. Ainsi, le non-cumuldes mandats sera adopté très vite malgré les réticences et le « mariage ouvert à tous » sera voté début 2013. Reste le droit de vote des étrangers aux élections locales. Le président de la République prend note de l’absence de majorité et, refusant le référendum, enterre provisoirement la mesure. Avec cet exercice empreint de gravité, qu’il souhaite réitérer tous les six mois, François Hollande espère enrayer la dégringolade de sa popularité. Mais conscient que le rebond sera difficile, il demande du temps. « La seule question qui vaille, ce n’est pas l’état de l’opinion aujourd’hui mais la situation de la France dans cinq ans », a-t-il exhorté.•
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1181 MERCREDI 14 NOVEMBRE 2012 France 9 LE FRÈRE DE MERAH INQUIET LES MENACES DE LA FAMILLE Abdelghani Merah, le frère aîné de MohamedMerah, publie Mon frère, ce terroriste. © U. LEBEUF/M6 Seul face aux siens. Abdelghani Merah, frère aîné du tueur au scooter et auteur du livre Mon frère, ce terroriste (éd. Calmann-Lévy), disponible à partir d’aujourd’hui, a assuré hier sur RTL avoir été menacé par sa propre famille. Une fracture par rapport à ses proches que l’homme de 36 ans assume avec détermination. Il dénonce dans son ouvrage la responsabilité de ses parents dans la dérive de MohamedMerah. « Il est le fruit d’une éducation de haine, de racisme et d’antisémitisme », a-t-il déclaré hier. Abdelghani Merah a par ailleurs ajouté qu’il n’avait eu aucun contact avec sa famille depuis la diffusion, dimanche soir sur M6, du témoignage polémique de sa sœur Souad. Cette dernière, filmée en caméra cachée, s’y affirmait « fière » des tueries de Mohamed. Risquant jusqu’à cinq ans d’emprisonnement, elle compte déposer plainte contre la chaîne de télévision, comme l’a fait savoir hier son avocat. Selon ce dernier, le reproche d’apologie du terrorisme ne tient pas, les paroles ayant été prononcées « dans l’intimité de la sphère privée ».• En bref MONFLANQUIN : HUIT ANS DE PRISON POUR THIERRY TILLY Thierry Tilly, qui a tenu sous sa coupe pendant dix ans une famille de nobles protestants du Lot-et-Garonne, baptisés les « reclus de Monflanquin », a été condamné hier à huit ans de prison. Le tribunal l’a reconnu coupable d’un « complot machiavélique » et d’avoir exercé une « sujétion psychologique » sur les onze membres de la famille Védrines. Ces derniers se sont déclarés soulagés à l’énoncé du jugement. LOIRE-ATLANTIQUE : UN POMPIER MEURT EN INTERVENTION Un pompier professionnel de 38 ans, appelé pour secourir un bateau de pêche au large de Pornichet (Loire-Atlantique), est mort hier lors d’une intervention sous-marine, a-t-on appris auprès de la préfecture de Loire-Atlantique. Parti en plongée pour retirer un filet pris dans l’hélice de l’embarcation, l’homme n’est pas remonté. Récupéré peu après, il n’a pu être réanimé. CHLOÉ RODRIGUEZ TOUJOURS PAS DE PISTE « Ce qui est inquiétant, c’est que nous n’avons rien », avouent les enquêteurs. Une information judiciaire pour disparition a été ouverte hier alors que les recherches se poursuivent pour retrouver Chloé, 15 ans, introuvable depuis vendredi soir à Barjac (Gard). La jeune fille n’a plus donné signe de vie depuis qu’elle a quitté en scooter ce jour-là, vers 17h30, le domicile d’une amie. Selon une source proche de l’enquête, il est presque certain que Chloé a ensuite pris un autre moyen de transport. Mais de gré ou de force ? Et vers où ? Auntant de questions qui restaient hier soir sans réponses.• Les gendarmes à Barjac, avant-hier. © B. HORVAT/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :