Direct Matin n°1181 14 nov 2012
Direct Matin n°1181 14 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1181 de 14 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : une droite ferme et sereine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 N°1181 MERCREDI 14 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR « Si l’Europe ne veut pas être victime, consentante ou non, d’un déclassement stratégique, elle doit agir, et le plus tôt est le mieux. » Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, hier. © P.LADEIRA/AFP Monde 34 MILLIARDS DE TONNES de CO 2 ont été rejetées dans l’atmosphère en 2011, un record, a indiqué hier le Forum économique international pour les énergies renouvelables (IWR). La Chine arrive en tête des plus gros producteurs de CO 2 avec 8,9 milliards de tonnes, la France est 18 e avec 380 millions. ©L. NEAL/AFP ENQUÊTE SUR LA MORT D’ARAFAT L’EXHUMATION SE PRÉCISE Un reportage de la chaîne qatarie al- Jezira a évoqué des traces de polonium. L’enquête sur la mort de Yasser Arafat va pouvoir débuter. Des ouvriers ont commencé hier à travailler sur le mausolée de l’ancien dirigeant palestinien en vue de l’exhumation de son corps. Et une commission rogatoire internationale a été délivrée le même jour, pour permettre aux juges français chargés de l’affaire, de se rendre à Ramallah, afin d’y effectuer des prélèvements. Ils devront ainsi déterminer si Arafat a été empoisonné. Cette thèse a été soulevée par la diffusion en juillet d’un documentaire d’al-Jezira affirmant que des quantités anormales de po - lonium, une substance radioactive, avaient été découvertes sur des effets personnels du dirigeant. Une fois les prélèvements effectués, les analyses seront effectuées à Paris. Les résultats devraient être connus début 2013. L’enquête des juges français se fonderait également sur les analyses de ses effets personnels faites par un laboratoire suisse, ainsi que sur le témoignage de son neurologue, Fayçal Hentati, présent à ses côtés à sa mort.• En bref LA FRANCE RECONNAÎT LA COALITION NATIONALE SYRIENNE Le président François Hollande a annoncé hier que Paris reconnaissait la nouvelle coalition de l’opposition syrienne comme « la seule représentante du peuple syrien et donc comme le futur gouvernement provisoire de la Syrie démocratique ». Cette coalition a été formée lundi pour unifier l’opposition. AFRIQUE DU SUD : DES TABLEAUX RETROUVÉS DANS UN CIMETIÈRE Quatre des cinq tableaux volés dans le musée des Beaux-Arts de Pretoria ont été retrouvés hier dans un cimetière de Port Elizabeth (sud), à plus de mille kilomètres. Trois voleurs armés, se faisant passer pour un professeur d’art et ses étudiants, s’étaient emparés dimanche de cinq tableaux d’une valeur de 1,6 million d’euros après avoir menacé un employé du musée. SANDY : LE GOUVERNEUR DEMANDE 30 MILLIARDS DE DOLLARS Le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a demandé avanthier une aide fédérale de 30 milliards de dollars (23 milliards d’euros) pour aider à la reconstruction, deux semaines après le passage de l’ouragan Sandy. Il a évoqué le besoin de « reconstruire les infrastructures, les logements, d’aider les administrations locales avec les bâtiments publics, et d’aider les petites entreprises. » QUATRE MORTS DANS LES CRUES EN TOSCANE Les fortes pluies qui ont frappé le nord et le centre de l’Italie ces derniers jours ont fait au moins quatre morts en Toscane. Trois victimes ont notamment été retrouvées hier matin à bord d’une voiture tombée la veille d’un pont qui s’est écroulé. Des routes et lignes de chemin de fer ont été fermées en Toscane où le président de la région a demandé l’aide de l’armée. NAUFRAGE - MAROC DES FRANÇAIS PÉRISSENT Partis de Marseille, ils avaient entamé un long périple qui devait les mener jusqu’au Brésil. Quatre Français sont morts et un cinquième est porté disparu à la suite du naufrage de leur catamaran, survenu au large de Saïdia, sur la côte nord-est du Maroc. De source diplomatique française, les corps des quatre victimes du naufrage ont été découverts sur le rivage, alors qu’un mince espoir demeurait pour le cinquième membre de l’équipage. Le canot de sauvetage du navire n’avait en effet pas encore été repéré hier soir. Si le skipper était expérimenté, les conditions météorologiques étaient, elles, « très mauvaises », selon les mêmes sources.• Le catamaran loué par les cinq Français. © DR CRISE MALIENNE LA CÉDÉAO EST PRÊTE « La force est tout à fait prête », a déclaré hier le président de la Commission de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), Kadré Désiré Ouedraogo. Les dirigeants ouest-africains ont validé le week-end dernier la mise en place d’une force de 3 300 soldats pour déloger les Islamistes qui contrôlent le nord du Mali depuis des mois. Ils attendent désormais que le projet – approuvé hier par l’Union africaine – soit envoyé, d’ici à la fin du mois, au Conseil de sécurité de l’ONU. « Lorsque l’ONU donnera son feu vert, le déploiement pourra commencer immédiatement », a annoncé Kadré Désiré Ouedraogo.•
13 Monde 13 AFFAIRE PETRAEUS LE SCANDALE REBONDIT © SIPA USA-GF/SIPA David Petraeus et le général John Allen, suspendu hier par le président Obama. Intrigues amoureuses et rivalités au cœur des plus hautes sphères de la sécurité américaine. Hollywood n’aurait pas osé imaginer un tel scénario. Hier, Barack Obama a fait savoir qu’il suspendait la nomination du général John Allen, commandant des forces alliées en Afghanistan, à la tête de l’Otan. En cause, son implication dans le scandale touchant déjà David Petraeus, chef démissionnaire de la CIA pour relation extraconjugale. Tout a commencé quand Jill Kelley, une amie du couple Petraeus, a informé quelques mois auparavant le FBI qu’elle avait reçu des mails de menaces. En enquêtant, le FBI s’est rendu compte que ces messages provenaient de Paula Broadwell, la biographe de Petraeus mais aussi sa maî- tresse – ce qui avait entraîné la démission de Petraeus. Et le scandale semble être encore plus complexe. Un responsable du Pentagone a confié hier à des journalistes que le FBI avait découvert 20 000 à 30 000 pages de correspondance « inappropriée » entre le général John Allen et Jill Kelley. En attendant de démêler cette affaire, la classe politique s’inquiète d’éventuelles atteintes à la sécurité nationale. Et les républicains se demandent pourquoi elle a éclaté si peu de jours après la réélection du président démocrate Barack Obama.• Sur La présentation des principaux acteurs de l’affaire Petraeus. © K. WOLF/AP/SIPA TÉLÉVISION AMÉRICAINE SOUPÇONS DE PÉDOPHILIE Elmo, le petit monstre et Kevin Clash. L’un des programmes américains pour enfants les plus célèbres est dans la tourmente. Kevin Clash, l’un des marionnettistes de l’émission 1, rue Sésame (« Sesame street ») lancée en 1969, doit se défen- dre contre des accusations de pédophilie, qu’il juge « diffamatoires ». Kevin Clash – qui donne vie au très populaire Elmo, le petit monstre – a reconnu avoir entretenu une relation avec le jeune homme qui l’accuse, aujourd’hui âgé de 23 ans, et qui assure qu’il avait alors 16 ans, selon un communiqué de la production. Le marionnettiste a quant à lui soutenu lundi que le jeune homme en avait 17, un détail important puisqu’il s’agit de la majorité sexuelle dans l’Etat de New York, où se sont déroulés les faits. La relation en question « concernait deux adultes consentants et je suis profondément attristé que (l’accusateur) essaie de la qualifier autrement que ce qu’elle était », se défend ainsi le marionnettiste, qui s’est mis en congé.•



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :