Direct Matin n°1180 13 nov 2012
Direct Matin n°1180 13 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1180 de 13 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : poussée de fièvre chez les médecins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 N°1180 MARDI 13 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR « La Chine ne s’occupe pas sérieusement [de cette situation] et essaye d’y mettre fin rien qu’en me critiquant. » Le dalaï-lama, accusant hier Pékin de ne pas réagir face à la vague d’immolations de Tibétains. Monde © TOSHIFGUMI/AFP 350 MÉDECINS CROATES sont soupçonnés d’avoir touché des pots-de-vin pour prescrire à leurs patients des médicaments fabriqués par la société Farmal, filiale d’une compagnie pharmaceutique allemande, a annoncé hier le ministère de la Santé. Une trentaine de membres de cette société ont été arrêtés. En bref CRISE EN ESPAGNE : LES EXPULSIONS GELÉES L’Association espagnole des banques (AEB) a annoncé hier le gel, pour deux ans, des expulsions de propriétaires surendettés dans les cas les plus graves, après deux suicides en quinze jours qui ont provoqué un mouvement de protestation sociale. L’AEB n’a toutefois pas précisé les critères définissant ces « cas d’extrême nécessité ». Environ 350 000 propriétaires surendettés ont été expulsés depuis l’éclatement de la bulle immobilière, en 2008. ANGELA MERKEL HUÉE AU PORTUGAL Les habitants de Lisbonne ont montré hier leur rejet de l’austérité à l’occasion de la première visite officielle au Portugal de la chancelière allemande Angela Merkel, qui a été huée à son arrivée. « Angela Merkel assassin », pouvait-on lire sur les banderoles agitées par les manifestants qui la considèrent comme le chantre de la rigueur. LA QUESTION PALESTINIENNE DEVANT L’ONU LE 29 NOVEMBRE Le chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a annoncé hier que la demande d’élévation de la Palestine au statut d’Etat non-membre de l’ONU serait déposée le 29 novembre. Par ailleurs, les principaux mouvements palestiniens de Gaza, dont le Hamas et le Jihad islamique, se sont dit prêts hier soir à rétablir une trêve à condition qu’Israël « cesse son agression ». JAPON : EXCUSES D’UN SOLDAT AMÉRICAIN POUR UNE GIFLE Le soldat américain qui avait giflé un adolescent japonais début novembre dans un village est venu s’excuser auprès des parents, qui veulent toutefois un procès, a-t-on appris hier. Le soldat, ivre et agressif, était monté dans un appartement. Après avoir giflé le garçon et détruit une télévision,il avait sauté par la fenêtre et avait été hospitalisé. SCANDALE EN GRANDE-BRETAGNE DEUX RESPONSABLES DE LA BBC ÉCARTÉS La BBC s’enfonce dans une crise profonde. Le groupe audiovisuel britannique a annoncé hier que sa directrice de l’information, Helen Boaden, et le vice-directeur, Stephen Mitchell, se mettraient « en congé de leurs fonctions habituelles ». Et ce tant que durera l’enquête liée à la gestion par le groupe public de l’affaire Jimmy Savile, cet ex-présentateur vedette mort en 2011 et accusé d’avoir agressé sexuellement 300 enfants et adolescents pendant quatre décennies. Ces deux responsables sont concernés par l’enquête sur les raisons qui ont conduit la BBC à déprogrammer un reportage de l’émission Newsnight, qui levait le voile sur cette affaire. Le week-end dernier, le directeur général de la BBC, George Entwistle, avait démissionné après que cette même émission avait accusé à tort de pédophilie un exresponsable de l’ère Thatcher. Un deuxième scandale qui entache un peu plus l’image du groupe.• La BBC est secouée par un double scandale lié à la pédophilie. © MAX NASH/AFP © K. BLEIER/AFP PRODUCTION DE PÉTROLE EN 2020 LES ÉTATS-UNIS PREMIERS ? Exploitation pétrolière à Tioga, dans le Dakota du Nord. Les Etats-Unis passeront devant l’Arabie Saoudite pour devenir les premiers producteurs de pétrole vers 2020. C’est ce qu’a annoncé hier l’Agence internationale de l’énergie (AIE) qui se fonde notamment sur l’ex- trapolation de la croissance de la production américaine du gaz et du pétrole de schiste, grâce à l’essor des techniques d’extraction. Ainsi, depuis le début de l’année, les Etats-Unis ont produit quelque 6,2 millions de barils de brut par jour (mbj), contre 5 millions en 2008, soit un bond de 24%, selon les statistiques du département de l’Energie. L’AIE estime que cette hausse de la production, ajoutée à des mesures visant à réduire la consommation des véhicules, « fera chuter progressivement les importations pétrolières du pays, jusqu’à ce que l’Amérique du Nord devienne un exportateur net de brut, aux alentours de 2030 ». Les Etats-Unis pourraient donc être autosuffisants. Actuellement, ils importent environ 20% de leurs besoins en énergie.• ZONE EURO LE CAS GREC À L’ÉTUDE Les ministres des Finances de la zone euro devaient étudier hier soir le rapport rendu par les créanciers de la Grèce sur la situation du pays afin de débloquer une nouvelle aide de plus de 30 milliards d’euros. « Le rapport de la troïka est fondamentalement positif car les Grecs ont tenu leurs promesses. Maintenant, c’est à nous de tenir les nôtres », a affirmé hier le chef de file de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker. Le Parlement grec a adopté dimanche un budget pour 2013 imposant 9 milliards d’euros d’économies supplémentaires au pays. Le déblocage de l’aide ne devait toutefois pas être décidé hier, certains pays, comme l’Allemagne, devant obtenir l’aval de leur Parlement.•
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1180 MARDI 13 NOVEMBRE 2012 Monde 17 NOUVELLES TENSIONS SUR LE PLATEAU DU GOLAN ISRAËL RÉPLIQUE À LA SYRIE La tension est encore montée d’un cran, hier, entre Israël et la Syrie. L’armée israélienne a annoncé avoir frappé un véhicule blindé syrien, qui avait été à l’origine un peu plus tôt de tirs de mortier qui ont touché le territoire du Golan, sous contrôle israélien. La veille, Tsahal avait procédé à des tirs de semonce en direction de la Syrie, pour la première fois depuis près de quatre décennies. La réplique d’Israël intervient alors que de nombreux obus se sont abattus sur la zone démilitarisée qui sépare les deux pays. Début novembre, des chars syriens y avaient pénétré pour combattre des opposants au régime du président al-Assad, provoquant la colère des autorités israéliennes. Une « drôle de guerre » Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, avait averti dimanche qu’« un nouveau tir vers le territoire israélien provoquera une réaction plus dure, dont la Syrie paiera le prix ». « Nous sommes en pleine campagne électorale en Israël, rappelle Frédéric Encel, de l’ESG, auteur d’un Atlas géopolitique d’Israël (Autrement). Et un Premier ministre israélien Des chars israéliens postés sur la plateau du Golan, hier. ne peut pas ne pas riposter à des tirs sur son territoire. » Et si l’Etat hébreu tient officiellement Damas pour responsable, les insurgés semblent en réalité être à l’origine des frappes. Car ces derniers ont intérêt à faire entrer Israël dans le jeu, afin de punir indirectement le régime syrien. Dans ce contexte, un conflit ouvert semble à exclure, d’autant que le président syrien sait que le rapport de force n’est pas à son avantage : un conflit avec Israël provoquerait sa chute. De plus, estime Frédéric Encel, « à quelques mois des élections, Benyamin Netanyahou ne prendra jamais la responsabilité de ramener des cercueils en © A. SHAPIRA/REUTERS QUARANTE ANS DE CONFLIT 6 juin 1967. Israël lance une attaque aérienne préventive vers l’Egypte et la Syrie et détruit au sol la totalité de leurs forces aériennes. 6 octobre 1973. La guerre du Kippour entre Israël et les pays arabes est déclenchée suite à une attaque syrienne au Golan et égyptienne le long du canal de Suez. 14 décembre 1981. La Knesset vote l’annexion du Golan. 11 juin 1982. Signature d’un cessez-le-feu entre Israël et la Syrie. Mais la paix n’a jamais été signée à ce jour. Israël pour quelque obus. D’autant que le rapport de force fait qu’Israël n’a pas à craindre une attaque syrienne ».• Sur Le décryptage complet de Frédéric Encel, chercheur et spécialiste de la région.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :