Direct Matin n°1180 13 nov 2012
Direct Matin n°1180 13 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1180 de 13 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : poussée de fièvre chez les médecins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
France 10 N°1180 MARDI 13 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR MANUEL VALLS ANNONCE UNE RÉFORME DE L’IGS LA POLICE DES POLICES VISÉE Après la BAC marseillaise, Ma - nuel Valls s’attelle à la réorganisation des services d’inspection des polices. Dans un entretien accordé au Monde daté d’aujourd’hui, le ministre de l’Intérieur annonce une réforme de la « police des polices ». Actuellement, deux organes sont en charge du contrôle des fonctionnaires. L’Inspection générale de la police nationale (IGPN), qui couvre l’ensemble du territoire excepté Paris et petite couronne, est chargée de réaliser des audits et des contrôles sous l’impulsion des autorités. De son côté, l’Inspection générale des services (IGS) qui a une compétence limitée à la préfecture de police de Paris. Ces deux structures devraient donc fusionner afin d’« harmoniser les pratiques ». Car c’est surtout l’IGS qui est dans le collimateur du ministre. « Il y a eu des dysfonctionnements. Dans la mesure où je veux réformer le système, il faut un nouveau responsable de l’IGS » a-t-il déclaré. Retournement judiciaire dans une enquête de l’IGS Manuel Valls fait référence à une procédure lancée en 2007 qui visait le préfet Yannick Blanc, proche de la gauche, et quatre fonctionnaires. Accusés de corruption et de trafic d’influence pour l’obtention de titres de séjour, ils ont été poursuivis, puis suspendus. Mais en janvier 2011, coup de théâtre. La cour d’appel les a blanchis en pointant du doigt de nombreuses irrégularités dans l’enquête menée par l’IGS. Le Monde, qui a dévoilé l’affaire, évoquait même des falsifications. La juge d’instruction qui était en charge de l’affaire va d’ailleurs faire l’objet d’une enquête du conseil de discipline du CSM (Conseil supérieur de la magistrature) qui pourrait déboucher sur des sanctions disciplinaires. « Aujourd’hui, toutes les victimes de cette affaire ont été réintégrées » a fait valoir Manuel Valls. Yannick Blanc a récemment été nommé préfet du Vaucluse.• Le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, veut réorganiser la police des polices (IGS). © GÉRARD JULIEN/AFP « J’étais sidéré de voir hier les ministres annoncer sur un ton un peu comminatoire ce que devrait être la conférence de presse du président de la République. » Jean-Christophe Cambadélis, député (PS) de Paris, hier sur Radio Classique. © P.VERDY/AFP 168 MILLIONS D’EUROS sont mis en jeu ce soir lors du tirage de l’Euro Millions. Il s’agit de la deuxième cagnotte la plus importante de l’année, aucune personne n’ayant coché les sept bons numéros au cours des douze derniers tirages. En France, le record est de 162 256 622 euros, une somme empochée par une famille du Calvados. © F. DURAND/SIPA LUTTE CONTRE LA VIOLENCE À L’ÉCOLE LE DISPOSITIF LANCÉ HIER Vincent Peillon a créé une délégation contre les violences scolaires. C’est à Amiens (Somme), dont plusieurs établissements scolaires avaient été dégradés en août dernier, que le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, a présenté hier la nouvelle délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire. Un organe de dix membres permanents, installé rue de Grenelle, dont la création avait été an- noncée à la mi-septembre. A sa tête, le professeur Eric Debarbieux, président de l’Observatoire européen de la violence scolaire. Ses missions : repérer les phénomènes de violence dans les établissements scolaires, des insultes au harcèlement en passant par les jeux dangereux, mais aussi travailler à une meilleure prise en charge des élèves victimes. « C’est la première fois que l’Education nationale reconnaît en tant qu’institution le problème de la violence scolaire. J’en attends que nous brisions le silence », a appelé de ses vœux Vincent Peillon. Le ministre a profité de sa visite pour évoquer les 500 assistants de prévention et de sécurité (APS) déployés depuis la rentrée dans les établissements les plus exposés à la violence. Leur déploiement « se passe bien », a noté Vincent Peillon, ajoutant que quelques recrutements restaient à effectuer.• En bref UN COMMANDO DÉROBE 120 000 EUROS À UN COMMERÇANT Un commando armé s’est attaqué hier matin à un gérant de la zone commerciale de Plan-de-Campagne (Bouches-du-Rhône). Les malfaiteurs l’ont ensuite contraint à ouvrir le coffre de son enseigne pour y dérober 120 000 euros. HOLLANDE, NUMÉRO UN DE LA GENTILLESSE Le premier prix de la gentillesse en politique lancé par le magazine Psychologie a été décerné hier soir au président François Hollande par un jury de journalistes politiques, a annoncé le magazine. François Hollande a obtenu 19 voix (le jury comportait 27 membres), suivi par Michel Sapin (Travail, 16 voix) et Aurélie Filippetti (Culture, 10 voix). HARCÈLEMENT NOUVELLE CAMPAGNE Trois mois après la mise en place d’une nouvelle loi, le gouvernement a lancé hier une campagne nationale de sensibilisation contre le harcèlement sexuel. Un message porté par la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, et par la garde des Sceaux, Christiane Taubira, qui met l’accent sur les milieux associatifs, sportifs et sur le monde du travail. C’est au sein de ce dernier que 8% des agressions sexuelles et 25% des gestes déplacés sont subis, comme le rapporte le site internet stop-harcèlement-sexuel. gouv.fr mis en place par le gouvernement. S’appuyant sur des encarts dans la presse ainsi que sur des bannières sur le Web, la campagne bénéficie d’un budget de 830 000 euros. Elle doit durer jusqu’au 25 novembre.•
WWW.DIRECTMATIN.FR N°1180 MARDI 13 NOVEMBRE 2012 France 11 AFFAIRE MERAH LA SŒUR AÎNÉE POURSUIVIE © CAPTURE VIDÉO M6 Filmée à son insu, Souad Merah (c.) se dit « fière » de son frère. Elle soutient les atrocités commises par son frère. Le parquet de Paris a ouvert hier une enquête préliminaire pour apologie du terrorisme à la suite des propos de Souad Merah, la sœur de Mohamed, diffusés dimanche soir sur M6 dans l’émission Enquête exclusive, a-t-on appris hier de source judiciaire. Filmée en caméra cachée dans un parc toulousain, Souad Merah se dit « fière » de son frère, le tueur au scooter, qui a « combattu jusqu’au bout » et « sauté le pas ». Et d’ajouter : « Les juifs, tous ceux qui massacrent des musulmans, je les hais ». Des propos qui constituent bien, selon le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, une « apologie du terrorisme, de l’antisémitisme, une provocation à la haine religieuse et raciale ». En parallèle, les avocats des familles des trois militaires assassinés par MohammedMerah en mars dernier ont demandé hier que Souad Merah soit poursuivie pour témoignage mensonger. Durant ce même reportage, elle a reconnu avoir dit aux enquêteurs que son frère partait en Algérie, sachant pourtant qu’il se rendait dans d’autres pays.• En bref 11 NOVEMBRE : DES DÉCORATIONS VANDALISÉES Le maire d’Ille-sur-Têt (Pyrénées- Orientales) a annoncé hier avoir porté plainte pour « dégradation de symboles de la République » après les actes de vandalisme commis sur le monument aux morts de la commune. Des banderoles bleu-blanc-rouge et des drapeaux français ont été saccagés dimanche, quelques heures avant la cérémonie. Un des drapeaux a même été brûlé. ENQUÊTE SUR UN DÉCÈS À LA PRISON DE VANNES Une information judiciaire a été ouverte vendredi pour « homicide involontaire et infraction à la législation des stupéfiants » après le décès, il y a une semaine, d’un détenu à la maison d’arrêt de Vannes (Morbihan), a-t-on appris hier. Selon le procureur, le décès serait lié « à une overdose de produits stupéfiants ». Les résultats de l’autopsie auraient exclu d’autres hypothèses. On ignore en revanche si des interpellations ont eu lieu au sein de l’établissement. DISPARITION LE MYSTÈRE CHLOÉ Plus d’une centaine de gendarmes, épaulés par des habitants de Barjac (Gard), étaient hier à pied d’œuvre pour retrouver Chloé Rodriguez, 15 ans. Aucune piste n’était alors écartée par les enquêteurs. La jeune fille n’a plus donné signe de vie depuis qu’elle a quitté en scooter, vendredi vers 17h30, la maison d’une amie située à une dizaine de kilomètres du domicile familial. Ses parents avaient retrouvé le deux-roues quelques heures plus tard devant chez eux, sans le casque ni le téléphone de l’adolescente. Un appel à témoins a été lancé (04 66 24 50 27).• Chloé, 15 ans, reste introuvable. © B. HORVAT/FAMILLE RODRIGUEZ/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :