Direct Matin n°1176 7 nov 2012
Direct Matin n°1176 7 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1176 de 7 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : USA... les grands défis du Président.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 N°1176 MERCREDI 7 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR Cinéma « ARGO », UN THRILLER RÉALISÉ PAR BEN AFFLECK AU SECOURS DES OTAGES D’IRAN Un bon scénario est bien souvent la clé d’un bon film. Avec Argo, Ben Affleck (Gone Baby Gone, The Town) tient en effet un incroyable récit et signe un troisième long-métrage bluffant de maîtrise et de suspense en mettant en scène la véritable histoire de l’exfiltration de six citoyens américains durant la révolution iranienne. Le 4 novembre 1979, le peuple iranien investit l’ambassade américaine à Téhéran et prend en otages 52 employés. Six personnes réussissent pourtant à s’échapper et se réfugient à l’ambassade canadienne. Face à cette situation inextricable, la CIA charge un de ses spécialistes de trouver un plan pour les sortir du pays. Tony Mendez (Ben Affleck) met alors au point une mission inimaginable : faire passer les otages pour une équipe de tournage canadienne en repérages à Téhéran pour un projet de film de science-fiction. © 2012 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. Ben Affleck, alias Tony Mendez, doit parvenir à faire sortir six Américains retenus en Iran, et ce à n’importe quel prix. Suspense impitoyable Restée inconnue du public pendant des années, cette mission classée secret défense constituait pour Ben Affleck une excellente matière première. « C’est l’histoire authentique d’un homme qui travaille dans un monde réel dans lequel il y a de véritables vies qui sont en jeu », résume-t-il. Aussi factuel et objectif qu’émouvant et rythmé, ce thriller parvient à capter l’attention du spectateur de manière redoutable et ce, jusqu’aux dernières minutes. Car, même s’il s’agit d’un drame historique, dont on connaît a priori le dénouement, le film sait faire monter le suspense. L’acteur et réalisateur américain réussit donc un coup de maître en donnant à voir une course contre la montre implacable.• © WARNER BRIO REPÈRES 11 février 1979. Les partisans de l’ayatollah Khomeini renversent le gouvernement officiel. Il prend le pouvoir en Iran. 4 novembre 1979. Alors que le shah d’Iran est hospitalisé à New York, près de 400 Iraniens envahissent l’ambassade américaine. Six employés, sur 52 otages, fuient à l’ambassade canadienne. 27 janvier 1980. A l’aide de faux passeports, les six Américains cachés à l’ambassade sortent d’Iran avec l’aide d’un agent de la CIA. 20 janvier 1981. Après 444 jours de détention, les derniers otages américains sont libérés. Argo, de et avec Ben Affleck, et Bryan Cranston, Alan Arkin et John Goodman. En salles. Sur Retour en images sur les plus belles scènes du film. ÉPOUVANTE CONFRONTÉ À L’HORREUR © PH. CARUSO-2011 Ethan Hawke et Juliet Rylance dans un thriller fantastique et effrayant. A la recherche d’un sujet pour son nouveau roman policier, Ellison Oswalt (Ethan Hawke) emménage avec sa famille dans une maison qui a été le théâtre d’une étrange tragédie. Les anciens propriétaires de cette demeure ont été retrouvés pendus de façon inexplicable. Explorant ce mystère, Ellison trouve dans le grenier un carton renfermant des chutes de pellicules avec des images d’autres meurtres. Nouvelle production de Jason Blum (Paranormal © WILD BUNCH DISTRIBUTION Activity, Insidious) Sinister s’adresse aux fans du genre. Scott Derrickson, réalisateur de L’exorcisme d’Emily Rose et du Jour où la terre s’arrêta égraine les passages obligés du film d’horreur et mise sur un effet de mise en abyme, son personnage cherchant luimême à se faire peur.• Sinister, de Scott Derrickson, avec Ethan Hawke et Juliet Rylance. En salles. COMÉDIE MICHEL DELPECH QUAND IL ÉTAIT CHANTEUR Ancien chanteur de variétés, Michel Delpech a connu un immense succès il y a trente ans. Il a arrêté la chanson et coule désormais des jours tranquilles dans sa jolie demeure à la campagne, dans le centre de la France. Le problème, c’est que depuis son heure de gloire, Michel n’a jamais changé de train de vie et aujourd’hui, le fisc lui demande des comptes. Grégory Morel, huissier de justice chargé du dossier, s’improvise agent et organise une tournée pour renflouer les caisses de l’ex-star. Anciens journalistes et auteurs de documentaires, Grégory Magne et Stéphane Viard réalisent leur premier long-métrage de fiction avec L’air de rien. Delpech joue Delpech Comédie réjouissante tout en retenue, le film s’amuse à mettre en scène Michel Delpech dans son propre rôle. Et même si l’exercice n’est pas au biopic, L’air de rien offre pourtant de véritables moments d’émotions lorsque le chanteur reprend ses tubes Le Loir et Cher, Michel Delpech dans son propre rôle. Quand j’étais chanteur, Que Marianne était jolie... sur les modestes scènes de province. L’autre surprise provient de la performance de l’acteur Grégory Montel que l’on découvre en huissier de justice bonhomme, prêt à mettre en danger sa carrière pour rendre service à l’idole de son père.• L’air de rien, de Grégory Magne et Stéphane Viard, avec M. Delpech, G. Montel, Fred Scotlande et Miossec. En salles. © REZO © J. POUPARD
TM & © 2012 Summit Entertainment, LLC. All Rights Reserved.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :