CNews n°1175 6 nov 2012
CNews n°1175 6 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1175 de 6 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'Amérique au moment du choix.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 N°1175 MARDI 6 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR Grand angle ÉLECTIONS AMÉRICAINES OBAMA ET ROMNEY, DEUX VISIONS DE L’AMÉRIQUE TOUT CE QUI LES OPPOSE BARACK OBAMA MITT ROMNEY ©C. KASTER/AP/SIPA Le charismatique Barack Obama, 51 ans, entretient l’image d’un président sympathique et proche des gens. Mais en privé, il peut se montrer extrêmement exigeant, voire cassant, et ne supporterait pas l’échec. LEUR PERSONNALITÉ Moins riche que son adversaire, Obama a tout de même déclaré 10 millions de dollars (7,9 millions d’euros) d’actifs. Il tire l’essentiel de ses revenus des droits d’auteur de ses livres. Chrétien, Obama appartient au courant « protestant libéral », qui s’est développé au XIX e siècle. Humaniste, il se caractérise par une certaine remise en cause des dogmes chrétiens. LEUR PATRIMOINE LEUR RELIGION Mitt Romney, 65 ans, présente un profil sans aspérités mais apparaît terne et distant. Une image que son épouse, Ann, a tenté de casser au cours de la campagne, assurant qu’il pouvait être « drôle, charmant et spirituel ». Avant la politique, Mitt Romney a fait fortune à la tête du la société d'investissements Bain Capital. Sa réussite est incontestable et son patrimoine s’élèverait à 250 millions de dollars (193 millions d’euros). S’il était élu, Mitt Romney deviendrait le premier président mormon. Sa religion bannit notamment les relations sexuelles avant le mariage et la consommation d’alcool. Le premier président noir de l’histoire des Etats-Unis peut compter sur le vote des minorités. 95% des Afro-Américains (12% de la population au total) lui sont favorables. 69% des Hispaniques (17% de la population) prévoient également de voter pour le candidat démocrate. La quasi-totalité du showbiz est acquise au président sortant. Les musiciens Will.i.am et Beyoncé, ou les acteurs George Clooney et Robert De Niro le soutiennent. Et l’actrice Eva Longoria a été nommée coprésidente d’honneur de sa campagne. La famille Obama fait désormais partie du quotidien des Américains. Les parents, Michelle et Barack, affichent d’ailleurs régulièrement leur amour. Souvent au côté de leur père, leurs deux filles Sasha (11 ans) et Malia (14 ans) sont également très présentes. LEUR ÉLECTORAT LEURS SOUTIENS LEUR FAMILLE Comme l’électorat blanc et masculin ne suffira pas, Romney a tenté ces derniers temps de mobiliser l’électorat féminin, où il a du retard. Il a aussi recentré son discours, sachant que l’électorat conservateur lui est acquis. A la convention républicaine, fin août, Romney a reçu le soutien de l’acteur et réalisateur Clint Eastwood, qui y a improvisé un dialogue, resté dans les mémoires, avec une chaise vide symbolisant Barack Obama… Romney est aussi soutenu par l’acteur Chuck Norris. Le républicain a rencontré Ann, de deux ans sa cadette, lors d’une soirée dansante au lycée, alors qu’elle n’avait que 16 ans. Marié depuis quarante-trois ans, le couple a donné naissance à cinq enfants. AnnRomney n’a pas hésité à monter en première ligne pour défendre son mari, notamment lorsqu’il était critiqué pour ses différentes gaffes. © E. DUNAND/AFP
Grand angle WWW.DIRECTMATIN.FR N°1175 MARDI 6 NOVEMBRE 2012 9 LE REGARD DE QUATRE FRANÇAIS AMÉRICANOPHILES © BALTEL/SIPA PHILIPPE LABRO, JOURNALISTE « J’ai l’impression qu’à force d’insister sur ce qui s’est passé pendant les débats et sur la surprenante remontée de Mitt Romney, les médias créent un suspense volontaire. Peut-être exagèrent-ils le resserrement de l’écart (…). Il y a deux ou trois swing states qui feront la différence. S’il en est un qui est décisif, c’est l’Ohio, parce qu’il est une parfaite représentation de l’Amérique. Pour l’heure, les électeurs sont plutôt obamesques. Donc, s’il garde son avance, Obama devrait gagner l’élection. » Auteur de Mon Amérique (éd. La Martinière). © PHILIPPELEROUX.COM/SIPA CHRISTOPHE LAMBERT, ACTEUR « Une grande partie de la population est déçue par les quatre années qui viennent de s’écouler. Mais Obama est arrivé dans une des périodes les plus difficiles sur le plan économique. Actuellement, on sent que le pays est partagé entre une envie de renouvellement et l’envie de redonner sa chance à Obama. Pour moi, rien n’est joué, et les Etats indécis seront la clé de l’élection. » Bientôt à l’affiche de La source, sur France 2. LE COMTE DE BOUDERBALA, COMIQUE « Les gens du monde entier devraient avoir le droit de vote aux Etats-Unis puisque nous sommes dépendants et suiveurs de leurs choix politiques. En France, on voterait à 95% pour Obama, mais si nous avions un Noir candidat, même pas 5% voteraient pour lui. Si je devais voter, je voterais Obama. Romney est un nouveau Bush. » Au théâtre de l’Alhambra à Paris, jusqu’au 20 décembre. © BALTEL/SIPA BORIS DIAW, JOUEUR EN NBA « Etant citoyen français et pas américain, je regarde cette élection d’assez loin, mais cette présidentielle reste un gros événement mondial. Et comme j’habite ici, je trouve qu’il est important de savoir quelle personnalité va nous diriger. J’ai manqué le premier débat et le troisième mais j’ai suivi le second (le 16 octobre) ; je l’ai trouvé très captivant. Une chose est sûre, on le sent, la tension est en train de monter d’un cran aux Etats-Unis actuellement. » • Membre des San Antonio Spurs, où joue Tony Parker. © P.ANDRIEU/AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :