Direct Matin n°1175 6 nov 2012
Direct Matin n°1175 6 nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1175 de 6 nov 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Matin Plus S.A.

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'Amérique au moment du choix.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 N°1175 MARDI 6 NOVEMBRE 2012 WWW.DIRECTMATIN.FR Culture Top albums avec CLASSEMENT AU 5 NOVEMBRE 1. 2ND LAW Muse Le 6 e album solo du groupe se place en tête des ventes. Les intellos du rock ont su garder leur public. Warner. 2. VISE LE CIEL Francis Cabrel Il a découvert Bob Dylan à l’âge de 13 ans. Il lui rend hommage avec des reprises réorchestrées. Sony. © WARNER MUSIC © SONY © AZ UNIVERSAL 3. GRACIAS A LA VIDA Florent Pagny Le chanteur renoue avec le répertoire lyrique. Et le baryton s’exporte jusqu’en Amérique latine. Universal. 4. EXTRA LUCIDE Disiz la Peste Universal. 5. PLACES Lou Doillon Universal. © M. FEDOUACH/AFP PRIX LITTÉRAIRE LE FEMINA HAUT LA MAIN POUR PATRICK DEVILLE Patrick Deville, prix Femina 2012. Déjà lauréat du prix du roman Fnac, Patrick Deville a séduit hier le jury du prix Femina dès le premier tour avec Peste & choléra, paru aux éditions du Seuil. De sa plume élégante et envoûtante, l’auteur y décrit le destin hors du commun d’Alexandre Yersin, élève de Pasteur et découvreur du bacille de la peste, resté dans l’anonymat car plus attiré par l’aventure à travers le monde que par les laboratoires. Ce deuxième prix pourrait bien ne pas être le dernier pour Patrick Deville, toujours en lice pour le Goncourt et le Renaudot, attribués demain. Dans le même temps, le prix Femina étranger a été décerné à l’Américaine Julie Otsuka pour son passionnant roman, qui connaît un succès mondial, Certaines n’avaient jamais vu la mer, dans lequel elle relate l’exil de milliers de Japonaises en Amérique, au début du XIX e siècle, pour se marier.• ALBUM LA REVANCHE DE BIOLAY Benjamin Biolay livre un album dérangeant et poignant. ©C. GASSIAN Infidélité, déception, étreinte et adieux. Autant de thèmes abordés dans Vengeance, le nouvel album de Benjamin Biolay. En guise d’introduction, le chanteur interprète Aime mon amour, dans lequel il s’adresse à sa femme et à son amant. Réalisé en noir et blanc par l’actrice Karole Rocher, le clip met en scène ce couple au bord de la rupture. Dérangeant et poignant. Avec ses quatorze titres aux sonorités soul, new wave et rock – dont des duos avec Vanessa Paradis, Orelsan, Oxmo Puccino ou Julia Stone –, Vengeance devrait à coup sûr rencontrer le succès. Encensé par la critique, le compositeur a déjà reçu deux victoires de la musique pour son précédent album, La superbe, sorti en 2009. Après le festival des Inrocks le 11 novembre prochain, Benjamin Biolay sera en concert du 26 au 28 mars au Casino de Paris, avant d’entamer une tournée dans toute la France.• Vengeance, Benjamin Biolay, Naïve. © NAÏVE DVD SEMOUN ET C’EST DRÔLE Lâches, cyniques ou sim plement déjantés, les personnages de Tranches de vie offrent un panorama épicé de la nature humaine. Dans ce nouveau spectacle mis en scène par Muriel Robin, Elie Semoun n’en oublie pas pour autant de plonger ses personnages fétiches (Mikeline, Kevina, Toufik…) dans de nouvelles situations hilarantes, pour le plus grand plaisir des fans. Près d’une heure de compléments accompagne la sortie vidéo de ce one-man show. Au programme : des sketches avec Jamel Debbouze, Kev Adams, Malik Bentalha, Anne Roumanoff et Pierre Palmade.• Tranches de vie, Elie Semoun, Universal Pictures Video. © DR
Culture THÉÂTRE POINT DE NON-RETOUR 19 Bruno Ganz (g.) et Emmanuelle Seigner (c.) dans Le retour de Harold Pinter. © R. WALZ Dire que ce « Retour » était attendu serait un euphémisme. Pour sa première création en tant que directeur de l’Odéon, Luc Bondy a choisi une pièce de Harold Pinter, Nobel de littérature 2005, dans une nouvelle traduction de Philippe Djian. « Chez Pinter, explique ce dernier, le sens profond, c’est ce qui est caché ». Il fallait donc à Luc Bondy des acteurs capables d’incarner l’indicible. Et le casting réuni par le metteur en scène suisse en fera rêver plus d’un. Ganz et Lescot au-dessus du lot Dans la peau de Max, chef de famille prolo de la banlieue londonienne, Bruno Ganz joue pour la première fois depuis seize ans sur une scène française et dans la langue de Molière. Pascal Greggory est son petit frère, tandis que Micha Lescot et Louis Garrel sont les deux fils restés vivre dans la maison familiale. Le troisième, campé par Jérôme Kircher, fait son retour après six ans passés aux Etats-Unis, avec sa femme (Emmanuelle Seigner). Une femme qui va vite s’avérer être une créature de désir pour tous ces mâles. Faisant la part belle aux comédiens, Le retour est indéniablement porté par Bruno Ganz et Micha Lescot. Le premier, inoubliable interprète de Hitler dans La chute, est glaçant dans ce rôle de vieillard odieux, violent et misogyne, pour qui on se surprend à éprouver de l’empathie. Son cadet, Molière de la révélation théâtrale en 2005, instille peu à peu le trouble, passant magistralement de gentil simplet à ordure de la pire espèce.• Le retour, de Harold Pinter, Odéon-Théâtre de l’Europe, place de l’Odéon, Paris 6 e (01 44 85 40 00). © DR © POL EMILE/SIPA CONCERT GOSSIP ENVAHIT LE ZÉNITH La chanteuse Beth Ditto. C’est l’un des événements musicaux de cette fin d’année. Le trio américain Gossip est attendu ce soir et demain sur la scène du Zénith de Paris. Devant un parterre de fans, le groupe emmené par la déjantée et charismatique Beth Ditto reprendra les titres de son cinquième et dernier album studio, A Joyful Noise, dont Perfect World et Get Lost. Produite par le talentueux Brian Higgins (Kylie Minogue, Pet Shop Boys), cette nouvelle galette amorce pour la formation un virage résolument pop qui a déjà trouvé son public.• Gossip, ce soir et demain au Zénith, porte de la Villette, Paris 19e. zenith-paris.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :