Desserts n°4 sep 10 à fév 2011
Desserts n°4 sep 10 à fév 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de sep 10 à fév 2011

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : L.A. Lifestyle

  • Format : (210 x 275) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : le marron...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Itinéraire épicurien Alsace et Franche-Comté 26 Photo Florian Kleinefenn— Thierry Mulhaupt, à Strasbourg Lorsque j’arrive à treize heures, le laboratoire est revenu au calme. Le travail des pâtissiers continue à mordre sur la nuit, et seule la pâte de kouglof continue à pousser. Sur un chariot, des ganaches attendent l’enrobage du lendemain. Thierry, l’œil aux aguets, m’explique que c’est ici qu’il donne ses cours de pâtisserie et partage son art avec un public averti. Thierry Mulhaupt s’est formé auprès des meilleurs  : Malitourne, Dalloyau, et sans cesse il est en quête de nouveaux équilibres gustatifs et esthétiques. En témoignent les chocolats  : ganaches à la rose, au vinaigre balsamique ou à la fève tonka, dont la longueur en bouche n’est autre que le fruit des recherches d’un puriste. Chaque week-end, la « Tarte folle », elle, est LE rendez-vous des amateurs en quête de goûts inédits  : pistache - roquette - fraises des bois ou chocolat - champignons des bois - truffe, pour ne nommer que quelques-uns des accords. « Il est vrai que ces trente dernières années, il y a eu une évolution, la pâtisserie est devenue plus fine, la taille des gâteaux a été réduite », me confient Thierry et Corinne, son épouse. L’heure du thé reste vivante, et à côté des entremets de fin d’année, on trouve une gamme de biscuits apéritifs et coffrets prestige remplis de douceurs alsaciennes comme les bredele ou les stolle, en accord avec des alcools fins choisis, une autre passion du pâtissier-chocolatier. Musée de l'Œuvre Notre-Dame de Strasbourg Le musée retrace la période dynamique du Moyen Age à la Renaissance, siècles où Strasbourg construisit sa cathédrale avant de devenir le centre rhénan de l’Humanisme et de la Réforme. Sculptures et peintures, caractéristiques des arts roman et gothique, sont présentées dans leur écrin architectural de l’époque. www.musees-strasbourg.org When I arrive at 1pm, the laboratory is quiet again. With the patisserie-makers starting their day before sunrise, only the kugelhopf dough continues to rise. On a trolley, ganaches wait to be coated the following day. Thierry, ever watchful, explains that it is here he gives his patisserie lessons and shares his passion with a discerning public. Thierry Mulhaupt was trained by the best  : Malitourne, Dalloyau etc., and is constantly on the lookout for new gustative and aesthetic blends. The chocolates are proof of this  : rose, balsamic vinegar or tonka beanflavoured ganaches whose long finish on the palate is quite simply the result of meticulous research carried out by a purist. Each weekend, the « Tarte Folle » is THE event for food-lovers in search of brand new tastes  : pistachio - rocket - wild strawberries or chocolate - wild mushrooms - truffles to name but a few of the combinations. « It’s true that these last thirty years have seen an evolution. Patisserie-making has become more refined and the size of the cakes smaller », Thierry and Corinne, his wife, tell me. Teatime remains animated and next to the festive desserts a range of savoury biscuits and fine hampers filled with Alsatian delights such as bredele or stole can be found, all complemented by a selection of fine liqueurs, another one of this patisserie and chocolate-maker’s passions. Thierry Mulhaupt 18, rue du Vieux Marché aux Poissons. Strasbourg Epice et chocolat 5, rue du Temple Neuf. Strasbourg Pâtisserie Jean par Thierry Mulhaupt 6, place de l'Ecole. Colmar www.mulhaupt.fr Musée d'Art moderne et contemporain de Strasbourg L’exposition « De leur temps 3, 10 ans de création en France  : le Prix Marcel Duchamp » regroupe des œuvres issues d’une sélection de collectionneurs et de lauréats du Prix Marcel Duchamp. Peintures, sculptures, vidéo et photographies de la scène artistique française contemporaine. www.musees-strasbourg.org Photo Mathieu Bertola
Jean-Pierre Oppé, à Mutzig A vingt kilomètres au sud de Strasbourg, la départementale D422 mène à la vallée de la Bruche. On pourrait être au volant d’une 2CV ou en moto avec side-car... Un charme, une impression de déjà-vu dans les films relatant les années 1940 vous submerge. La route fait une boucle, on ralentit, pour légèrement en retrait, face à la fontaine entourée de maisons allant du bleu intense au parme délavé, faire étape à la pâtisserie Oppé. L’hiver, le salon propose une halte salvatrice ; l’été, on se prélasse en terrasse. Jean-Pierre et son épouse m’invitent à déguster un sorbet de sureau cueilli sur les collines alentour. Le pâtissier-apiculteur a ses abeilles là-haut  : « Miel du patron » désigne une petite pancarte. Arrosé d’un bon café et accompagné de gourmandises, le Rocher de Mutzig fond sous le palais, avec son praliné inspiré des rochers environnants, obtenu grâce à une broyeuse munie de deux cylindres en marbre  : « J’aime la texture que donne l’amande broyée par ma machine. Il y a tous les arômes, elle laisse un peu de matière en bouche », dit Jean-Pierre. La fondante au kirsch, l’Oppera – oui, c’est un jeu de mots –, Quatre saisons ou Fleur de sel… Autant d’entremets bien nommés qui donnent envie de les goûter. Dans le centre commercial avoisinant, la maison a ouvert une boutique avec salon de thé. La camionnette chargée de pain de mie rose au foie gras et autres petites bouchées délicieuses, les époux me quittent pour se rendre à un cocktail où leur talent et générosité sont sollicités. A Mutzig, il existe un petit coin de paradis. La route est libre, allez-y vite ! Twenty kilometres south of Strasbourg, the D422 road leads to the Bruche valley. No need for speed limits here  : the charming scenery reminiscent of a 1940’s-style movie mean drivers automatically slow down to admire. The road forms a loop and we slow down as we approach the Oppé patisserie house, a building set opposite the fountain and surrounded by houses varying from an intense blue to washed-out mauve. In winter, the tearoom provides a welcome rest. In summer, there is plenty of room on the terrace. Jean-Pierre and his wife invite me to try an elderberry sorbet made with elderberries picked on the surrounding hills. This patisserie-maker/beekeeper keeps his beesup there  : « the boss’s honey », as it is referred to on a small notice. Washed down with a lovely cup of coffee and served with a few goodies, the Rocher de Mutzig, a praline inspired by the surrounding rocks is obtained using a grinder fitted with two marble cylinders  : « I love the texture of the almonds ground by my machine. All the flavours come out and a little substance remains on the palate », explains Jean-Pierre. The kirsch fondante, the Oppera, the Quatre Saisons or the Fleur de Sel… a whole host of amusingly namedand tempting desserts. In the nearby shopping centre, the house has opened a boutique with tearoom. After loading the van with pink sandwich bread with foie gras and other delicious nibblies, husband and wife leave me to go to a drinks party where their generosity has been calledupon. Mutzig, a little corner of heaven. The road is clear, headup there without delay ! Le cloître des chartreux Classé monument historique depuis 1998, le cloître des chartreux, à Molsheim, est à découvrir depuis la restauration de longue haleine entreprise par l’association des bénévoles. La reconstitution de la vie monacale permet aux visiteurs de vivre le recueillement, tels les moines chartreux. www.chartreuse-molsheim.info La fortification de Mutzig Débutée en 1893 sous l'empereur Guillaume II, elle est un prototype de la fortification moderne du XXe siècle. www.mutzig.net P h ot o M a r c el Ehrhard Jean-Pierre Oppé 29, rue du Maréchal Foch. Mutzig Pâtisserie et confiserie Oppé Centre commercial Cora 1, rue Mercure. Dorlisheim Photos OT de la Région Molsheim-Mutzig 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :