Décor Homme n°59 jun/jui/aoû 2019
Décor Homme n°59 jun/jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de jun/jui/aoû 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (203 x 276) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 36,5 Mo

  • Dans ce numéro : le prêt-à-vivre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
LE PROJET POLAROID JUSQU’AU 15 SEPT. AU MUSÉE MCCORD À l’intersection de l’art et de la technologie Occasion unique de découvrir l’extraordinaire créativité artistique et scientifique déployée dans la photographie Polaroid, l’exposition Le Projet Polaroïd présente, du 13 juin au 15 septembre, les œuvres originales d’une centaine d’artistes internationaux parmi les plus célèbres du 20 e siècle accompagnées des appareils ayant servi à leur conception. Pour la première fois, on assiste à l’exploration du phénomène de la photographie instantanée à la croisée de l’art et de la technologie. Au travers des clichés, des documents et des appareils, l’exposition nous fait traverser les époques et nous montre l’évolution technique et artistique du Polaroïd. Dans l’esprit de tous, le Polaroïd est l’un des accessoires emblématiques des années 70, son format carré, ses couleurs altérées fige le temps de notre passé… Et pourtant son histoire remonte aux années 30 lorsque le Dr Edwin Land commence ses recherches sur les films polarisateurs, c’est à la fin des années 40 que l’inventeur du nouveau procédé de photographie instantanée, contacte le maitre incontesté de la photographie, Ansel Adams, pour lui demander de tester les appareils et les films Polaroïds. S’en est suivi plus de 30 ans de collaboration entre les deux hommes. De nombreux photographes et artistes ont rapidement adopté le procédé à l’esthétisme irremplaçable. L’exposition Le Projet Polaroid – Art et technologie présente les œuvres originales d’une centaine d’artistes du monde entier parmi les plus célèbres du XX e siècle, dont Andy Warhol, Robert Mapplethorpe, David Hockney, Chuck Close et Charles Eames, ainsi que d’artistes montrélais de renom, dont Evergon. L’exposition présente une grande variétée formats, allant du format Polaroid classique (10,7 cm x 8,8 cm) à des pièces de grandes dimensions (dont un assemblage de 1,44 m x 2,99 m). Phénomène d’ampleur internationale, le Polaroid a laissé sa trace dans le paysage photographique montréalais. Pour illustrer ce pan d’histoire de la métropole, le Musée McCord ajoute à l’exposition des œuvres de trois artistes et photographes montréalais connus, entre autres, pour leur expérimentation avec le Polaroid. Les visiteurs pourront ainsi admirer le travail de Louise Abbott, de Benoît Aquin et de Charles Gagnon. Une formidable exposition-hommage. PAR KARL MAYER PLUS D’INFOS  : 690 RUE SHERBROOKE OUEST, MONTRÉAL, QC H3A 1E9 WWW.MUSEE-MCCORD.QC.CA 906045EX ARTS EXPOS À VOIR…
MAISON TECHNO TECHNOPHILE Enceintes connectées  : notre vie privée est-elle à l’abri ? Accusées d’écouter continuellement les conversations du public, les enceintes connectées sont considérées par certains consommateurs comme de véritables délateurs à éviter à tout prix. Mais doit-on réellement s’en faire pour sa vie privée ? De plus en plus présentes dans nos maisons, les enceintes connectées sont régulièrement accusées d’enregistrer des conversations privées. Au printemps, Amazon était ainsi épinglé suite à la publication d’un rapport qui établissait qu’elles enregistraient les conversations des utilisateurs en permanence. Le fonctionnement des enceintes connectées de Google, Apple et Amazon repose sur l’usage d’une commande vocale, censée activer l’enregistrement. En principe, aucune information n’est transmise aux serveurs des GAFA (l’acronyme qui regroupe maintenant les Amazone, Google, Facebook et Apple) sauf quand l’enceinte reconnaît la formule qui l’active – « OK Google » dans le cas du Google Assistant et « Alexa » dans le cas des enceintes d’Amazon. La commande de l’utilisateur est alors transmise aux serveurs de l’entreprise, qui génèrent alors une réponse. L’intégralité de l’interaction repose sur l’usage du nuage. Les échanges avec Alexa et le Google Assistant sont également enregistrés et utilisés par les GAFA pour améliorer leur technologie. Mais le géant de la vente en ligne se garde bien de préciser les conditions réelles pour y parvenir. C’est en effet des milliers d’employés étudient les enregistrements, parfois jusqu’à 9 heures par jour, en apportant des annotations sur ce qu’ils entendent. Contrairement à Apple avec Siri ou à Google avec son Assistant, qui assurent de leur côté rendre anonymes leurs enregistrements, Amazon permettrait à ses employés d’accéder à ces informations parfois privées. 08 DÉCORHOMME Bloomberg rapportait récemment des trouvailles surprenantes des employés d’Amazon, qui auraient mis la main sur des enregistrements qui pourraient être utilisés dans des affaires criminelles. Selon Bloomberg, il ne serait pas rare que ces types d’enregistrements soient partagés dans un chat entre employés. Dans la pratique, rien n’empêcherait donc un employé des GAFA d’enregistrer vos ébats sexuels et de s’en amuser avec ses collègues. Mais quid d’un usage criminel ? Pourrait-on véritablement imaginer un cas de figure où un employé des GAFA exige une rançon en échange d’un enregistrement d’une conversation confidentielle ? En théorie, non, car ils n’ont pas accès aux données des clients. Dans la pratique toutefois, les employés des GAFA ne sont pas non plus censés avoir accès à ces enregistrements précédant une interaction avec l’assistant virtuel… Une employée de Microsoft a fait état d’un cas similaire il y a quelques mois. Une jeune femme chargée de corriger les erreurs de transcription de Cortana (la technologie de reconnaissance vocale de Microsoft) a témoigné qu’elle écoutait les enregistrements audio des utilisateurs et qu’elle devait rectifier le cas échéant un texte lui montrant ce que Cortana avait compris. Elle a ainsi entendu à l’insu des utilisateurs des informations sensibles. Si elles ne sont « que » des machines, les enceintes connectées bénéficient de l’aide d’êtres humains pour apprendre à interpréter correctement les requêtes et répondre aux habitudes des utilisateurs. Ces transcripteurs d’intelligence artificielle trient vos requêtes et écoutent les propos pour parfaire le service. Il est donc question de faire aveuglément confiance à ces travailleurs de l’ombre payés par des entreprises spécialisées et qui sont parfois situées dans notre pays, ou dans d’autres pays disposant de travailleurs précaires. Plus gênant encore, il n’est pas rare que des bogues affectent le service. PAr LogAn CArtier



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 1Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 2-3Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 4-5Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 6-7Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 8-9Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 10-11Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 12-13Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 14-15Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 16-17Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 18-19Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 20-21Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 22-23Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 24-25Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 26-27Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 28-29Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 30-31Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 32-33Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 34-35Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 36-37Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 38-39Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 40-41Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 42-43Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 44-45Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 46-47Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 48-49Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 50-51Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 52-53Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 54-55Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 56-57Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 58-59Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 60-61Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 62-63Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 64-65Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 66-67Décor Homme numéro 59 jun/jui/aoû 2019 Page 68