Décor Homme n°57 déc 18/jan-fév 2019
Décor Homme n°57 déc 18/jan-fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°57 de déc 18/jan-fév 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (203 x 276) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 34,8 Mo

  • Dans ce numéro : agrandir le chalet avec style.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
NORDICA Plus de puissance et de légèreté Reconnue pour sa légèreté, sa polyvalence et son confort inégalé, la Pro Machine 130 GW de Nordica s’impose comme la plus avancée des bottes de ski et vient de remporter un prestigieux prix international de design Red Dot. Nouvelle venue dans la famille Machine, après la Sport Machine et la Speed Machine, qui se distinguent toutes les trois par leurs composantes légères et performantes, à 100% personnalisables, la Pro Machine, conçue spécialement pour les skieurs exigeants, est munie d’une coque plus étroite de 98 mm. Le résultat est une chaussure de ski haute performance élégante, confortable et précise. Récompensant chaque année les produits qui impressionnent par leurs grandes qualités en matière de design et d’innovation, le jury des prix Red Dot s’est laissé séduire par la botte Pro Machine 130 GW de Nordica. Composé d’une quarantaine d’experts internationaux de divers domaines, le jury a ainsi attribué le label tant convoité à la botte de ski, réel sceau de qualité et de design exceptionnel. « Nous sommes très heureux de recevoir cette distinction, qui nous incite à mettre la barre encore plus haute dans la création de produits véritablement novateurs tout en faisant le bonheur des passionnés de ski ! », souligne Alberto Contento, chef de produits bottes chez Nordica SPA. Se basant sur différents critères de sélection, tels que le degré d’innovation, les fonctionnalités développées sur le plan de l’ergonomie entre autres, la qualité du produit ou encore sa durabilité, les Prix Red Dot soulignent ainsi les qualités impressionnantes de la botte Pro Machine 130 GW. L’entreprise italienne Nordica s’est inspirée de l’énergie de la botte de course Dobermannet du confort de la Speed Machine afin de mettre au point la Pro Machine 130 GW. Son chausson relève également d’un design en 3D haute technologie, de matériaux innovants tels que le liège, procurant une isolation optimale et un confort personnalisable, et de la technologie Tri-Fit enveloppant le pied. L’isolation IsoThermet Primaloft possèdent quant à elles des propriétés qui conservent la chaleur et repoussent la moiteur afin de garder le pied au sec, tandis que le chausson plus dense, plus près du pied, transfère l’énergie plus efficacement vers le ski. Bref, c’est une multitude d’éléments technologiques bien pensés qui font de cette botte un produit d’exception. PLUS DINFO  : NORDICA NORDICA.COM/CANADA/812060
STYLE DE VIE DÉGUSTATION LA GAMME GRAND MARNIER Du vrai bonheur en bouteille ! Au début de l’automne, à l’invitation de Grand Marnier, cette liqueur française de renommée mondiale, à base de parfums d’oranges amères et de cognacs, j’ai été invité à rencontrer le maîtreassembleur de la maison, Patrick Raguenaud pour une dégustation découverte de la gamme de produits Grand Marnier qui a su traverser les générations sans prendre une ride. UN PEU D’HISTOIRE Tout au long d’un repas gastronomique, Patrick Raguenaud nous a raconté l’histoire de Grand Marnier qui a commencé en 1827 lorsque Jean-Baptiste Lapostolle fonde une distillerie produisant des liqueurs de fruits, à Neauphlele-Château, près de Versailles. 49 ans plus tard, sa petite fille épouse Louis-Alexandre Marnier, le fils d’une famille de négociants en vins de la région de Sancerre, créant ainsi la famille Marnier Lapostolle. Fin connaisseur en cognac, Louis-Alexandre Marnier a l’idée audacieuse d’associer le cognac à une variété rare d’oranges venue des Caraïbes  : l’orange Citrus bigaradia. À cette époque, l’orange est un fruit rare et luxueux, dégusté uniquement lors des grandes occasions, aux fêtes de Noël par exemple. En mariant la complexité et la force du cognac à l’exotisme de l’essence d’orange, selon une recette toujours tenue secrète à ce jour, Louis-Alexandre Marnier créé la liqueur qui fait son succès et l’enveloppe dans une bouteille inspirée des alambics cognaçais. Le premier nom donné à la liqueur fut « Curaçao Marnier ». Mais en 1880, lorsque le célèbre hôtelier César Ritz goûte la création, il est si impressionné 50 DÉCORHOMME par sa finesse et sa grandeur qu’il suggère un nouveau nom, « Grand Marnier », ignorant la tendance minimaliste en vogue à Paris au début du siècle qui consistait à tout appeler « petit ». Avec le soutien de César Ritz, la liqueur Grand Marnier est alors proposée aux clients de l’hôtel du Ritz à la fin de chaque repas, comme un symbole de luxe, d’opulence et de raffinement. L’empereur d’Autriche François-Joseph aurait même commandé 12 caisses de Grand Marnier après avoir dégusté la liqueur au grand hôtel de Monte-Carlo. Cette liqueur, parmi l’une des plus fines du monde, se retrouve également à chaque repas sur les transatlantiques de la White Star Line, dont le Titanic faisait partie. Une bouteille de Grand Marnier figure d’ailleurs parmi les objets retrouvés dans les vestiges du paquebot. Rapidement adoptée par une clientèle riche et internationale comme le digestif par excellence, la liqueur Grand Marnier est aussi célébrée en cuisine grâce à son extraordinaire versatilité. Dans les années 1900, le chef Escoffier, père de la cuisine moderne, rend la crêpe Suzette et le soufflé au Grand Marnier célèbres dans le monde entier. Ces desserts sont, encore aujourd’hui, considérés comme des classiques de la cuisine française.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 1Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 2-3Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 4-5Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 6-7Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 8-9Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 10-11Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 12-13Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 14-15Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 16-17Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 18-19Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 20-21Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 22-23Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 24-25Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 26-27Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 28-29Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 30-31Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 32-33Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 34-35Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 36-37Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 38-39Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 40-41Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 42-43Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 44-45Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 46-47Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 48-49Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 50-51Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 52-53Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 54-55Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 56-57Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 58-59Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 60-61Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 62-63Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 64-65Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 66-67Décor Homme numéro 57 déc 18/jan-fév 2019 Page 68