De ligne en ligne n°28 jan/fév/mar 2019
De ligne en ligne n°28 jan/fév/mar 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de jan/fév/mar 2019

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque publique d'information

  • Format : (210 x 240) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 12 Mo

  • Dans ce numéro : fabriquer le vivant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
sommaire page 3 vous avez la parole Fais-moi signe page 4 événement Mathieu Simonet, chef d’orchestre de l’intime page 6 au Centre L’art et la matière d’êtres vivants page 8 page 10 page 23 page 26 page 28 page 30 page 34 page 35 objet choisi La plume de geai d’Emmanuelle Bayamack-Tam dossier  : jeu et apprentissage Peut-on apprendre en jouant ? par Gilles Brougère Simuler, c’est stimuler, entretien avec Marie-Hélène Plumet Jeux déguisés, entretien avec Laurent Lescouarch L’école à la manette, entretien avec Romain Vincent Des jeux utiles ? À vous de jouer ! rétrospective Ross McElwee, du « je » au « nous » ligne d’horizon Apprendre à décrypter l’information en bibliothèque cinéma du réel « Un festival, c’est un happening », entretien avec Catherine Bizern venez ! Sur écoute « Saint-Alban, la plus belle des aventures de la psychiatrie », entretien avec Éric Favereau en bref votre accueil La WebTV/WebRadio édito Cultivons la surprise Le premier trimestre 2019 sera cette fois encore riche en surprises pour ceux d’entre vous, nombreux nous l’espérons, qui assisteront aux divers évènements organisés par la Bpi. Surprendre, bousculer, déconcerter, provoquer le rire ou l’émotion, telle est l’ambition de tout programmateur culturel et a fortiori de tout créateur. Pour l’édition 2019 de la Nuit de la lecture, ce samedi 19 janvier, c’est d’ailleurs à un écrivain que nous avons fait appel pour concocter ensemble le programme d’une longue soirée – la bibliothèque restera ouverte jusqu’à minuit – sous le signe paradoxal de l’intime et du collectif. Mathieu Simonet est un inventeur, un expérimentateur de dispositifs fondés sur la participation – et sur cette idée simple, qui résonne tant en bibliothèque, que l’expérience intime de la lecture et de l’écriture peut se partager. Parler d’expérience culturelle suppose en effet non seulement un processus d’appropriation, voire d’incorporation d’une œuvre, mais aussi une rencontre, toute virtuelle soit-elle, avec un créateur. Un créateur, dont la présence plus ou moins discrète se manifeste par une voix, un regard, une « façon d’être au monde », comme le dit Emmanuelle Bayamack-Tam à propos de la poésie. Il peut même se produire que le lecteur ou le spectateur soit convié à combler les blancs du récit ou à participer à sa construction. Ainsi, dans les films de Ross McElwee, dont la Cinémathèque du documentaire à la Bpi organise une rétrospective, la rencontre virtuelle devient-elle partage d’une intimité. Cette conviction que le cinéma documentaire est le partage d’un récit du monde, mais aussi une rencontre avec un cinéaste et la singularité de son regard anime le festival Cinéma du réel. La Bpi et l’association des Amis du Cinéma du réel vous invitent chaleureusement à découvrir cette 41 e édition sous la direction d’une nouvelle déléguée générale, Catherine Bizern. Et, dès l’ouverture, à vous laisser surprendre. Christine Carrier Directrice de la Bibliothèque publique d’information
vous avez la parole Fais-moi signe Dans le cadre de la Semaine mondiale des Sourds, la Bpi a proposé en septembre dernier douze ateliers de sensibilisation à la langue des signes française. Il était possible en une heure d’acquérir quelques notions. Stéphanie en recherche d’emploi Je ne connais pas personnellement de personne sourde, j’étais venue vraiment pour découvrir. C’est un atelier très intéressant, un peu déstabilisant pour moi qui suis plutôt réservée. Quand on parle, c’est l’intonation de la voix qui fait le questionnement et là, c’est le visage qui doit apporter cette information. Il faut être très expressif. Vincent salarié, conseil en entreprise C’est un sujet qui m’intéresse depuis quelques années. L’atelier était très court, mais c’est une bonne initiation pour savoir dire les expressions courantes  : bonjour, au revoir, merci, comment ça va ? Ce que j’ai trouvé le plus compliqué, c’est la coordination entre le visage et les gestes. Tout le monde avait un petit peu de mal. J’ai très envie de continuer, mais le frein pour apprendre la langue des signes, c’est le budget. C’est quasiment 400 euros pour un niveau. Il y en a seize pour être bilingue. VLSF Muriel agent de la Bpi Je n’avais aucune idée préconçue. J’ai été agréablement surprise. Tout d’un coup, on peut parler avec son visage, son corps, avec les mains évidemment. La formatrice me disait qu’on est tellement soumis à des conventions dans nos univers respectifs de travail, voire de vie privée, qu’on ne se lâche pas. Là, j’avais l’impression de pouvoir librement m’exprimer. Mais, tout doit être pris en compte parce que si le visage n’accompagne pas le geste, le signe n’est pas compris. Joanna juriste et professeure de langue J’ai découvert que la langue des signes n’est pas la même dans tous les pays. Les symboles sont propres à une culture. Pour dire le mot maison, ici, on fait le signe du toit triangulaire avec ses deux mains mais, en Mongolie, c’est un autre signe, parce que les maisons, les yourtes, sont rondes. Diane étudiante Quand on est petit, on n’arrive pas à dire les mots correctement. Pourtant, on arrive à se comprendre par des gestes simples qu’on connaît tous  : manger, boire ou dormir. C’est en nous, mais il faut ensuite travailler dessus. Ma mère est institutrice et elle a eu un jour un enfant sourd. Elle ne savait pas comment communiquer avec lui, car elle n’avait pas eu de formation. C’est là qu’on se rend compte que connaître la langue des signes peut devenir utile au quotidien. Propos recueillis par Marie-Hélène Gatto, Sébastien Gaudelus et Florian Leroy, Bpi 3 Fin vous avez la parole  : Fais-moi signe



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :