De ligne en ligne n°23 avr à sep 2017
De ligne en ligne n°23 avr à sep 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de avr à sep 2017

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque publique d'information

  • Format : (210 x 240) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'engagement...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
sommaire page 3 vous avez la parole Gaffe au gaffophone ! page 4 en bref page 5 au Centre Stephen O’Malley, metal hypnotique page 8 page 10 inédit Comment utiliser un tabouret Alvar Aalto pendant une révolution, par Viken Berberian dossier  : L’engagement Savez-vous à quoi l’engagement engage ? par Bernard Cerquiglini « Ma tante » ne prête pas qu’aux riches ! L’engagement en mutation par Denis Salas L’engagement au travail, une fausse bonne idée ? par Pauline Fatien Diochon Il n’économise pas sa foi ! entretien avec Gaël Giraud Coureur tout terrain entretien avec Sébastien Chaigneau Politiser le design entretien avec Elliot Lepers page 26 spécial 40 ans En quête de souvenirs, par Philippe Artières page 28 page 31 ligne d’horizon LILLIAD, une nouvelle odyssée venez ! Monsieur le (futur) président de la République par Farah Profession  : diplomate entretien avec Christian Lequesne Punk fiction, entretien avec Philippe Puicouyoul page 35 votre accueil Itinéraire d’un objet trouvé édito On s’engage ! Le succès, pourtant prévisible, de l’exposition « Gaston, au-delà de Lagaffe » dépasse toutes nos espérances ! Il renforce la place que la bibliothèque occupe au Centre Pompidou dans les arts graphiques par la bande dessinée. Avec toujours la volonté de s’adresser au plus grand nombre, toutes les formes de médiations et d’actions culturelles sont présentes dans notre programmation. Ce qu’illustre ce nouveau numéro de votre magazine  : il donne la parole aux participants d’un atelier de fabrication de gaffophones ; il ouvre ses pages à la création avec un texte inédit de Viken Berberian, illustré par YannKebbi – auteurs d’un récent roman graphique La Structure est pourrie, camarade – ; il interroge Christian Lesquesne sur les transformations de la fonction de diplomate. Enfin, il vous fait (re)vivre l’émergence du punk aux Halles, filmée, il y a quarante ans, par Philippe Puicouyoul. Son docu-fiction, La Brune et moi, sera projeté le 17 juin. La campagne présidentielle si importante pour l’avenir des Français et les choix de société qui en découleront, s’invite dans votre magazine avec un texte d’une jeune femme, Farah D., qui interpelle le futur président. D’autres voix, encore, se feront entendre lors du débat « Présidentielle  : c’est par où la jeunesse ? », organisé le 3 avril, en collaboration avec Zone d’expression prioritaire. Enfin, le dossier interroge le sens ou, plus exactement, les différents sens du mot engagement. Qu’il soit individuel ou collectif, intime ou public, l’engagement est au cœur de nos vies. À la Bpi, depuis quarante ans, l’engagement que nous avons pris est d’être à votre service, à l’écoute de vos besoins et de vos attentes. Bonne lecture. Christine Carrier Directrice de la Bibliothèque publique d’information
photo A. Bôle-Richard, F. Leroy, Bpi vous avez la parole GAFFE AU GAFFOPHONE ! Ils et elle ont deux passions  : Gaston Lagaffe et le bricolage. Ils ont participé à un atelier « Fabrication de gaffophones » et retrouvé des plaisirs d’enfance. Pierre J’ai été inscrit à cet atelier à mon insu. L’amie qui m’a inscrit se présente elle-même comme une mademoiselle Jeanne. Elle a toujours pensé que j’étais un « gastolâtre », c’est-à-dire un admirateur de Gaston. Je ne renie pas cette définition ! J’ai découvert Gaston dans ma prime jeunesse, je pense avoir tout lu. L’étude des instruments de musique m’a toujours intéressé, de même que pouvoir faire de la musique avec n’importe quoi, bien que je sois de formation classique et plutôt intéressé par l’opéra. Ce qui me plaît le plus dans Gaston, c’est le gaffophone, évidemment, depuis toujours ! Philippe Gaston Lagaffe est la seule bande dessinée qui m’a fait sortir d’une bibliothèque parce que je riais trop ! Je travaille dans les télécom. Mon domaine, c’est la réparation des appareils électroniques. Connaissant mon intérêt pour Gaston et le bricolage, mon épouse m’a inscrit d’office à cet atelier. En me replongeant dans l’univers de Gaston, je vais retrouver un peu ma jeunesse et la perspective de construire quelque chose. Construire, c’est quelque chose que j’adore. Deborah Je suis guide interprète conférencière dans les musées. Née à New York, je suis arrivée en France lorsque j’avais une vingtaine d’années, mon copain de l’époque lisait Gaston Lagaffe. Je m’intéresse beaucoup aux choses manuelles, je travaille les tissus. Je ne connais rien au son mais j’aime beaucoup Gaston Lagaffe parce qu’il est tout mou, il a son double en latex, il fait des bêtises tout le temps. Il est super cool. C’est un personnage entier, auquel je peux m’identifier, mais j’essaie de ne pas être comme lui ! Patrick J’ai eu connaissance de cet atelier en venant voir l’exposition. Gaston, c’est un univers que je connais, j’ai dû lire toutes les bandes dessinées quand j’étais gamin. Franquin a une imagination extravagante. Le gaffophone, en particulier, c’est un instrument mythique ! Donc forcément, un atelier de création de gaffophones, c’est fabuleux, j’étais obligé de m’inscrire. Je me suis bien amusé. Après, le résultat, ce n’est pas le but ! Jean-Yves Le personnage de Gaston m’est éminemment sympathique, c’est un rebelle, un paresseux qui est très travailleur d’ailleurs ! Quand il s’agit d’inventer des trucs pas possibles, il travaille énormément. Mais on ne le voit pas, on voit juste le résultat. Je m’attendais à voir des enfants à cet atelier, il n’y avait que des adultes. Ça veut dire que ce sont des gens qui ont su garder leur esprit d’enfant, qui s’intéressent à la musique et aux expérimentations pleines de fantaisies ! Propos recueillis par Aymeric Bôle-Richard et Florian Leroy, Bpi 3 Fin vous avez la parole  : Gaffe au gaffophone !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :