De ligne en ligne n°16 jan/fév/mar 2015
De ligne en ligne n°16 jan/fév/mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de jan/fév/mar 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Bibliothèque publique d'information

  • Format : (210 x 240) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 1,2 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Midia Ninja, les médiactivistes du Brésil 2.0.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
page 3 page 4 page 5 page 8 page 10 page 12 page 23 page 26 page 28 page 30 page 35 Vous avez la parole Première Selfie Party ! En bref Rétrospective Shelly Silver par Olivia Cooper Hadjian Som- En couverture Marie et les chics freaks Au Centre L’émoi de la photo, avec Clément Chéroux Dossier : Musique, du corps à l’objet rencontre avec François Ettori interview de Léo Dupleix Les bibliothèques entre deux feux, entretien avec Denis Merklen mai- Ligne d’horizon re Venez ! Lire, écouter, voir Le corps humain : une marchandise comme les autres ? Inédit entretien avec Rafael Vilela avec Philippe Artières Votre accueil Profitez de Paris ! édito Après s’être inscrite quelques mois dans les pas de Au long des chemins Marguerite Duras avec l’exposition Duras Song et sa programmation associée, la Bpi explore en ce début d’année 2015 de nouveaux chemins et de nouvelles histoires. Dans le cadre d’une belle rétrospective, le festival Cinéma du réel met à l’honneur pour sa 37 ème édition (déjà !) la « méthode » inclassable de la cinéaste Shelly Silver, qui promène depuis près de trente ans sa subjectivité au long de ses films, entre réalité et imaginaire. Un nouveau cycle de conférences : « Faire l’histoire aujourd’hui, vers de nouvelles frontières ? » interroge les nouvelles formes d’écriture historique et fait dialoguer des historiens contemporains. L’écrivain Marie-Hélène Lafon lit Joseph, son roman paru en septembre dernier, éclairant de sa voix originale sa terre natale, le Cantal ; elle offre en outre aux lecteurs de de ligne en ligne une courte nouvelle, qui permet de découvrir une facette inédite de son talent. Sans doute est-ce l’un des rôles moins connu, moins évident des bibliothèques que de mêler et d’articuler les histoires avec l’Histoire, de mettre en avant les récits sous toutes leurs formes, dans leur dimension individuelle et collective. Une mission de « passeur » en quelque sorte, que la Bpi revendique haut et fort depuis sa création. Ce numéro nous invite ainsi à emprunter les chemins de la curiosité : curiosité à l’égard de cinéastes, d’artistes, d’écrivains, d’historiens, eux-mêmes curieux des autres et du monde. Des chemins et des histoires qui courent des uns aux autres, qui s’interpellent et se répondent… comme le font, silencieuses, les étagères d’une bibliothèque. Christine Carrier Directrice de la Bibliothèque publique d’information
vous avez la parole PREMIÈRE SELFIE Vous êtes venus seuls, en famille ou avec des amis. Parisiens, banlieusards, ou touristes, vous connaissiez la Bpi ou vous l’avez découverte à cette occasion. Cela vous a étonnés, vous n’avez pas eu l’impression d’être dans une bibliothèque ou dans un musée. Vous faites des selfies, tout le temps, presque jamais, seulement avec des amis ; parce que c’est tendance, parce que vous aimez travailler l’image, pour rire. Vous avez apprécié les tablettes prêtées, les décors et les accessoires mis à disposition. Vous avez cherché dans la bibliothèque et dans le musée un livre, une œuvre pour vous mettre en scène. Vous avez découvert cette pratique en accompagnant votre petit-fils et cela vous a fait penser à du photomaton amélioré. Vous avez joué le jeu et vous le dites en images. D’après les propos recueillis par : 3 Fin



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :