Dargaud le Mag n°1 sep/oct/nov 2012
Dargaud le Mag n°1 sep/oct/nov 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de sep/oct/nov 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Dargaud

  • Format : (170 x 230) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : découvrez toutes les nouvelles séries de la rentrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
FOCUS AUTEUR Jean DuFAuX « Il n’y a pas de trahison entre l’Art et l’Homme. » r Original et à l’écart des modes, l’univers scénaristique de Jean Dufaux explore de grands thèmes récurrents : le pouvoir et la folie, la solitude et ses miroirs, les égarements du temps ou encore les blessures du passé. Cette mosaïque immense qui n’exclut ni les jubilations d’un roman-feuilleton, ni les ellipses cinématographiques, se veut avant tout une œuvre de plaisir, d’enchantement aux sens féerique et occulte du terme. Vendue à des centaines de milliers d’exemplaires, traduite dans une douzaine de langues, elle déploie ses sortilèges en se basant sur le talent graphique des meilleurs dessinateurs, et un art du dialogue qui épouse et repousse l’image dans un même mouvement. L’éCLECTISME pOuR SIGNaTuRE Jean Dufaux est l’auteur d’une œuvre importante comptant plus de 150 titres dont les plus emblématiques sont Murena (avec Delaby), Rapaces (avec Marini), La Complainte des landes perdues (avec Rosinski et Delaby), Dixie Road (avec Labiano), Jessica Blandy (avec Renaud), Niklos Koda (avec Grenson) ou encore Double Masque (avec Jamar). 26 C. Lambermot Dargaud
LOuP DE PLuIE : Un souffle de magie indienne. auteurs : Dufaux & pellejero Genre : western r Dans une Amérique en proie à de violents affrontements entre Blancs et Indiens au cours des années 1860. Bruce, fils du magnat des chemins de fer Vincent Mc Dell, protège Loup de Pluie, qui vient de tuer, en état de légitime défense, un homme blanc. La famille de ce dernier, particulièrement rancunière, recherche ardemment le jeune Indien pour se venger. Le lecteur plonge au cœur d’un récit historique riche en émotions et en rebondissements dans un décor du Far West des plus réussis. r QUAND LES MOTS SE MÊLENT AUX IMAGES Jean Dufaux est animé par une passion pour les mots, moins pour le dessin, mais il reste admiratif devant cette « main magique qui peut lever un crayon et retracer tout un monde ». « Je crois que l’on oublie une chose, c’est que tout art demande une technique solide, et la bande dessinée plus particulièrement puisqu’elle découle finalement de deux courants : celui du mot et celui de l’image. » Le scénariste est très pointilleux, et s’il pousse la minutie à l’extrême, c’est parce qu’il considère que « la rigueur est la clé d’une collaboration réussie pour que chaque partie conserve sa liberté d’expression ». Au cours de sa carrière, le scénariste a remarqué que « plus le scénario est précis, plus le dessinateur se sent libre, car il est sur une assise solide et peut donc bouger facilement ». Mais, « la partie la plus passionnante reste l’écriture. Quand je m’installe à ma table de travail, l’inspiration est priée d’être au rendez-vous », explique-t-il avec un enthousiasme débordant. 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :