Daniel Féau n°16 mar à aoû 2015
Daniel Féau n°16 mar à aoû 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de mar à aoû 2015

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Chridami Communication

  • Format : (204 x 285) mm

  • Nombre de pages : 196

  • Taille du fichier PDF : 35,6 Mo

  • Dans ce numéro : vente aux enchères de la collection personnelle de Fritz Schlumpf à Christie's Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
VENTES AUX ENCHÈRES CHRISTIE’S La collection personnelle de Fritz Schlumpf PRÉSENTÉE DANS LA VENTE INTERIORS LE 28 AVRIL A PARIS Christie’s Images Ltd, 2015 Christie’s Images Ltd, 2015 Bugatti Baby 52, vers 1930 Complète dans son état d’origine Estimation : 30 000 - 50 000 € Rembrandt Bugatti (1885-1916) Mascotte Éléphant dressé pour la Bugatti Royale, 1928 Estimation : 30 000 - 50 000 € Paris - Christie’s Paris présentera dans sa vente Interiors du 28 avril 2015, une importante section dédiée aux objets personnels du plus grand collectionneur de voitures au monde : Fritz Schlumpf dont la collection est exposée en permanence à la Cité de l’automobile - Musée Nationale - Collection Schlumpf de Mulhouse. Flavien Gaillard, spécialiste au département Art Décoratifs du XX e siècle & Design : « Nous sommes très heureux de la confiance que nous accorde la famille. Cette vente clôture l’épopée du plus grand collectionneur de voitures au monde. Nos clients ont une dernière fois l’occasion d’acquérir un des biens personnels de Fritz Schlumpf. Ces pièces inédites restées par descendance dans la famille nous permettent de découvrir la face caché de ce collectionneur charismatique. Cet ensemble composé de nombreux lots signés Bugatti traduit bien la passion de Fritz pour la marque de Molsheim ». Parmi les pièces phares de sa collection, retenons la célèbre mascotte ‘Eléphant dressé’réalisée par Rembrandt Bugatti pour la mythique Bugatti Royale, vers 1928 dont un exemplaire en argent massif sera présenté dans la vente (estimation : 150 000/200 000 €). Cette mascotte fondue en argent par Valsuani, ornait cette voiture réalisée en seulement 6 exemplaires. Considérée comme la voiture la plus chère de son époque, Ettore Bugatti voulait rendre hommage à son frère décédé quelques années auparavant, et se rendit dans son atelier pour choisir un plâtre original de 1904 qu’il fît fondre et adapter en un bouchon de radiateur. Trois voitures dont une Rochet de 1902, une Piccolo de 1906 et une voiture électrique pour enfant modèle Baby 52 de marque Bugatti seront mises en vente. Richard Rodier, consultant pour la vente : « C’est un bel honneur et un grand plaisir de participer à la vente de cette collection remarquable, témoignage d’une vie si riche et passionnante ». The Fritz Schlumpf personal collection presented at the interiors sale on the 28 th of april in Paris Paris - Christie’s Paris will present at its Interiors sale on the 28 th of April 2015 a substantial section dedicated to personal objects belonging to the world’s leading automobile collector : Fritz Schlumpf whose collection is the object of a permanent exhibition at the Cité de l’automobile – National Museum –Mulhouse Schlumpf Collection. Flavien Gaillard, 20 th Century Decorative Arts and Design department specialist : « We are delighted to have been entrusted with this sale by the family. This sale will conclude the saga of the world’s leading automobile collector. Our clients may for the last time have the chance to acquire one of Fritz Schlumpf’s personal possessions. These unique pieces which have been passed on to his descendents offer the opportunity to get a glimpse of the private side of this charismatic collector. The ensemble comprising several lots signed Bugatti bears witness to Fritz’s passion for the Molsheim-based make. » Among the most remarkable pieces in the collection is the famous « Standing Elephant » designed by Rembrandt Bugatti and created for the Bugatti Royale circa 1928, of which a solid silver copy will be presented at the sale (estimate € 150.000/200.000). This silver mascot from the Valsuani foundry adorned this mythical automobile of which just 6 examples were produced. Ettore Bugatti, wishing to pay tribute to his brother who had passed away some years previously, chose from his workshop his brother’s original plaster mould dating from 1904 which he subsequently had adapted to create a radiator cap for the Royale, considered the most expensive automobile of its time. Three automobiles, a 1902 Rochet, a 1906 Piccolo and a Bugatti Baby 52 child’s electric car shall be included in the sale. Richard Rodier, consultant for the sale : « It is a great honour and pleasure to participate in the sale of this remarkable collection, a testimony to a rich and passionate life ». 26 DANIEL FÉAU BELLES DEMEURES DE FRANCE
PRIVATE SALES Christie’s Images Ltd, 2015 Christie’s Images Ltd, 2015 HERMES (Paris) Carré de soie encadré Les Ancêtres, 1971 Casque et lunette personnels de Fritz Schlumpf Pour courir sur sa Bugatti T35 Estimation : 250 - 350 € Des souvenirs personnels tels que des photos, des affiches des grands prix des années 50, de la documentation, des matrices de pièces de Bugatti, et des foulards Hermès, que Fritz Schlumpf fît produire spécialement pour le musée, seront mis en vente. Dans les années 1960, Fritz Schlumpf s’était lié d’amitié avec Robert Dumas, le patron d’Hermès. C’était l’époque des premières productions publicitaires de la prestigieuse maison du Faubourg Saint-Honoré et les deux hommes eurent l’idée, en 1970, de réaliser un carré consacré au Musée Schlumpf alors en cours d’aménagement. Le dessin fût confié au peintre Philippe Ledoux, un des dessinateurs attitrés de la maison Hermès. Il représenta au centre, le rarissime biplace Sage de 1906, une des voitures préférées de Fritz Schlumpf. En bas, dans deux médaillons, il mit en scène Fritz, debout à côté d’une Piccolo 5 PS de 1906, accompagné d’Arlette (à droite), et au volant d’une Maurer-Union de 1911, au côté de Martine ; la fille d’Arlette (à gauche). Les foulards furent imprimés sur soie par les Ateliers Arnaud et Savy à Pierre-Bénite en mars 1971, déclinés en onze versions de couleurs différentes. Plus de 1000 pièces furent produites. Fritz Schlumpf les destinait aux invités de l’inauguration de son Musée, prévue en 1975. Celle-ci n’eut jamais lieu et les carrés Hermès restèrent à l’abri des vicissitudes de l’« affaire Schlumpf ». Autres objets mythiques ayant appartenu à Fritz Schlumpf, un casque et des lunettes utilisés par le collectionneur pour courir sur sa Bugatti T35 ainsi que deux combinaisons également portées à l’occasion de différentes courses automobiles. A ces pièces s’ajoutent des affiches, des seaux à champagne estampillés Schlumpf, des phares de voitures, des photos des trophées gagnés dans les années 50 et le livre d’or du musée Schlumpf en cuir noir Hermès comportant les dédicaces de personnalités à l’instar du Prince de Suède ou du Prince Albert de Monaco... Vente Interiors le 28 avril à 14h30 Exposition : Les samedi 25, lundi 27 de 10h à 18h et le mardi 28 de 10h à 12h. Christie’s : 9 avenue Matignon, 75008 Paris Personal souvenirs including photographs, 1950’s Grand Prix posters, documentation, moulds of Bugatti parts and Hermes scarves which Fritz Schlumpf had specially made for the museum shallalso be included in the sale. In the 1960’s, Fritz Schlumpf formeda friendship with Robert Dumas, head of Hermès. At the time the prestigious brand based since the 1880’s in Paris’s Faubourg Saint Honoré was producing its first promotional items, and the duo had the idea in 1970 to produce a scarf dedicated to the Schlumpf Museum which was in the process of installation. The design was entrusted to artist Philippe Ledoux, an accredited Hermes designer. In the centre of the design Ledoux represented the rare 1906 Sage two-seater, one of Fritz Schlumpf’s favourite automobiles. Underneath, in two medallions, Fritz is depicted standing next to a 1906 Piccolo 5 PS, accompanied by Arlette (to the right), and at the wheel of a 1911 Maurer-Union with Martine, Arlette’s daughter, at his side (to the left). The scarves were printed on silk by the Arnaud et Savy workshop in Pierre Bénite in March 1971 in a range of 11 differently coloured versions. Over 1000 copies were produced. Fritz Schlumpf had intended these to be offered to guests at the inauguration of his Museum planned for 1975. This was however never to take place, and the Hermès scarves were kept shielded from the tribulations surrounding what was to become known as « The Schlumpf Affair ». Other legendary objects formerly belonging to Fritz Schlumpf include a helmet and goggles worn by the collector while racing his Bugatti T35 as wellas two driving suits also worn at different motor races. Other items include posters, Schlumpfstamped champagne buckets, automobile headlights, photographs of trophies won in the 1950’s and the black leather-bound Hermès visitor’s book from the Schlumpf Museum which boasts entries from the Prince of Sweden and Prince Albert of Monaco amongst other illustrious personalities. DANIEL FÉAU BELLES DEMEURES DE FRANCE 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 1Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 2-3Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 4-5Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 6-7Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 8-9Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 10-11Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 12-13Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 14-15Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 16-17Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 18-19Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 20-21Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 22-23Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 24-25Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 26-27Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 28-29Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 30-31Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 32-33Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 34-35Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 36-37Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 38-39Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 40-41Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 42-43Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 44-45Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 46-47Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 48-49Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 50-51Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 52-53Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 54-55Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 56-57Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 58-59Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 60-61Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 62-63Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 64-65Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 66-67Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 68-69Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 70-71Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 72-73Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 74-75Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 76-77Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 78-79Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 80-81Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 82-83Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 84-85Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 86-87Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 88-89Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 90-91Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 92-93Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 94-95Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 96-97Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 98-99Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 100-101Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 102-103Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 104-105Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 106-107Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 108-109Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 110-111Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 112-113Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 114-115Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 116-117Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 118-119Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 120-121Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 122-123Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 124-125Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 126-127Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 128-129Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 130-131Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 132-133Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 134-135Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 136-137Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 138-139Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 140-141Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 142-143Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 144-145Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 146-147Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 148-149Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 150-151Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 152-153Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 154-155Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 156-157Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 158-159Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 160-161Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 162-163Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 164-165Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 166-167Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 168-169Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 170-171Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 172-173Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 174-175Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 176-177Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 178-179Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 180-181Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 182-183Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 184-185Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 186-187Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 188-189Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 190-191Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 192-193Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 194-195Daniel Féau numéro 16 mar à aoû 2015 Page 196