Création d'Entreprise n°11 sep à déc 2007
Création d'Entreprise n°11 sep à déc 2007
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°11 de sep à déc 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 63,6 Mo

  • Dans ce numéro : profitez des bons filons.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
Argent GESTION Négociez avec l’Urssaf ! Si les problèmes sont en partie liés à des paiements dus à l’Urssaf ou un autre organisme public, il est tout à fait possible de prendre rendez-vous, afin de leur expliquer la situation et de négocier un délai. Mieux vaut le faire par avance afin d’éviter les majorations, au moins pour la première fois. qu’il n’y a aucun besoin d’argent urgent, il s’agit simplement d’une facilité de fonctionnement. Or, lorsque le besoin s’en fait sentir, la négociation est plus difficile. La banque va bien entendu vous demander le pourquoi du comment quant à cette demande de découvert indispensable. Si vos explications sont rassurantes, il est probable que votre banquier vous suivra, à des conditions probablement peu avantageuses, mais si cela permet de régler le problème, pourquoi pas ? Il ne faut en tous les cas pas penser que votre banquier vous suivra forcément. Rien ne l’y oblige. C’est aussi la raison pour laquelle il est indispensable d’avoir sélectionné un partenaire bancaire avec qui vous avez de bonnes relations et qui a confiance en vous et en vos capacités. Votre banquier peut également vous proposer un emprunt au lieu d’un découvert. Tout dépend en fait de la durée pendant laquelle vous estimez que vos ennuis de trésorerie dureront. Il faut bien évaluer ce point, car si votre banque accepte un premier découvert sur un temps donné, difficile ensuite de revenir demander, parce que vous avez finalement besoin d’une facilité de paiement sur une durée de six mois et non de trois. L’emprunt n’est évidemment pas l’idéal, car cela va ensuite allourdir vos charges, il faut donc bien peser le pour et le contre. 66 l CREATION D’ENTREPRISE MAGAZINE l Mars-Avril-Mai Septembre - Octobre 2006 - Novembre 2007 Votre banquier peut également vous proposer un emprunt au lieu d’un découvert. > La loi Dailly A ce titre, il est bon d’évoquer la loi Dailly, puisqu’elle a justement été créée pour répondre aux besoins de PME qui se voient projetées dans les difficultés de trésorerie, suite à des retards de paiement des clients ou d’une subvention par exemple, cela peut même concerner un crédit de TVA en attente. Afin de laisser l’opportunité à ces entreprises de continuer à fonctionner, le financement au titre de la loi Dailly peut être mis en place. Il s’agit en fait pour l’entreprise de présenter à la banque les factures ou créances qu’elle a en attente, afin de bénéficier d’un crédit. Cela ne fonctionne qu’entre entreprises et non pas vis-à-vis de dettes de particuliers à l’égard de la PME en question. Les modalités sont assez simples : il s’agit de signer une convention cadre qui précise les conditions de cession et de recouvrement principalement. En PHOTO : DREAMSTIME contrepartie de la cession, la banque procède à un crédit fait sous forme d’escompte ou d’avance en compte (autorisation de découvert) qui se fait souvent sur un compte séparé. Attention cependant, l’entreprise qui a bénéficié du système doit continuer à suivre le client facturé et à s’assurer qu’il paie normalement. Les relances doivent donc bien être suivies s’il y a lieu. Ce système est assez couramment utilisé sur des soucis de trésorerie temporaires et peut se révéler être une bonne solution d’appoint en attendant que tout rentre dans l’ordre. > L’entrée d’un nouvel associé Lors de la recherche de capitaux d’appoint et de rentrée d’argent frais, il est possible de chercher à ce qu’un nouvel associé rentre dans la société. Dans ce cas, mieux vaut que ce soit une personne ou un organisme qui ait déjà manifesté son intérêt pour l’entreprise et qui peut donc venir à la rescousse, car il connaît le projet et les difficultés temporaires représentent en fait une opportunité pour lui. Cette solution n’est à envisager que si le créateur pense pouvoir construire le futur de l’entreprise avec ce nouveau partenaire. Sinon évidemment, mieux vaut s’abstenir, car cela signifie un risque de mésentente à terme. > La vente Bien entendu, les problèmes de trésorerie peuvent aller jusqu’à la vente, si aucun argent frais ne peut être trouvé. Cela arrive parfois et vaut mieux que la cessation de paiement, cela est certain, mais est loin d’être réjouissant. La vente peut se réaliser par rapport à un emplacement ou par rapport au projet en tant que tel. Difficile de négocier alors que des créanciers attendent le remboursement de leurs dettes, mais cela est parfois une possibilité afin de ne pas tout perdre et au contraire de récupérer une partie des avoirs, afin de pouvoir se relancer en connaissance de cause. En effet, pas mal de créateurs ont subi des aléas avant de rencontrer le succès, il ne faut donc pas culpabiliser à ce sujet. Tout n’est pas toujours prévisible… A noter que les principales solutions qui font appel à l’extérieur dépendent complètement de l’analyse qui sera faite de façon objective sur la situation de la société. Mieux vaut donc présenter un plan de trésorerie, avant d’aller requérir un prêt ou un découvert, car il faut s’assurer que l’argent finira effectivement par rentrer et donc que le remboursement sera à peu près certain. Pas de possibilité hasardeuse d’un rétablissement, les solutions doivent être présentées de façon concrète et chiffrée. Sinon, vous n’aurez qu’à compter sur vos deniers personnels et ceux des associés. Il faut aussi parfois savoir y croire. Après tout, le créateur est le premier à vraiment connaître le potentiel de sa société. ■ E.S.
Salons easyFairs FRANCHISE Lille : 10-11-12 septembre 2007 Toulouse : 14 & 15 novembre 2007 Paris : 24 & 25 septembre 2007 Lyon : 27 & 28 novembre 2007 Strasbourg : 16 & 17 octobre 2007 Benjamin & Annie• 29 & 30 ans Nouveaux Franchisés 2006 Secteur services aux particuliers EXPOSITION Anne-marie• 42 ans Franchisée depuis 2005 Secteur immobilier ATELIERS, DEBATS ET TEMOIGNAGES www.easyfairs-franchise.com Organisation : ENTREE GRATUITE Max• 35 ans Franchisé depuis 2003 Secteur alimentaire Michel• 55 ans Franchisé depuis 1995 Secteur restauration VOTRE BADGE ET TOUTES LES INFOS SUR www.easyfairs-franchise.com Crédits photos : Phovoir - Stockbyte



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 1Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 2-3Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 4-5Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 6-7Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 8-9Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 10-11Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 12-13Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 14-15Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 16-17Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 18-19Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 20-21Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 22-23Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 24-25Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 26-27Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 28-29Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 30-31Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 32-33Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 34-35Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 36-37Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 38-39Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 40-41Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 42-43Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 44-45Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 46-47Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 48-49Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 50-51Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 52-53Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 54-55Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 56-57Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 58-59Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 60-61Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 62-63Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 64-65Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 66-67Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 68-69Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 70-71Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 72-73Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 74-75Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 76-77Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 78-79Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 80-81Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 82-83Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 84-85Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 86-87Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 88-89Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 90-91Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 92-93Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 94-95Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 96-97Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 98-99Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 100