Création d'Entreprise n°11 sep à déc 2007
Création d'Entreprise n°11 sep à déc 2007
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°11 de sep à déc 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 63,6 Mo

  • Dans ce numéro : profitez des bons filons.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
REJOIGNEZ LE RÉSEAU QUI GAGNE ! 270 PROFESSIONNELS IMMOBILIER DÉ.JÀ PRÉSENTS SUR LA FRANCE INDÉPENDANT ? OUI ! MAIS PAS SEUL ! Nous POUVONS VOUS MONTRER LE CHEMIN DE LA RÉUSSITE MAIS VOUS SEUL POUVEZ FAIRE LE PREMIER PAS ! Vite ! Demandez sans engagement notre brochure explicative très complète Par mail : capirecrutement@orange.fr par FAX au 04 67 58 77 40, par TELEPHONE au 04 67 92 46 77 (laissez vos coordonnées) ou ENVOYEZ ce coupon à : CAPIFRANCE - Résidence Le Pré d'Hermès - 83, rue Pomier Layrargues - 34070 MONTPELLIER NOM :.. PRENOM :. Adresse :... Tel. : E-Mail : @..•
AEP Par Robert Lafont Directeur de la rédaction robert.lafont@lafontpresse.fr Nicolas Sarkozy a le verbe haut et le discours clair. D’accord ou pas d’accord, le moins que l’on puisse dire est qu’il ne mâche pas ses mots. Un style qui tranche singulièrement, après les quelques 25 ans de présidence « pépère » de Mitterrand – Chirac, Deux présidents habiles à conquérir ou conserver le pouvoir, mais peu aux prises ni l’un ni l’autre finalement avec les réalités économiques. Le 6 mai, place de la Concorde, il s’est passé quelque chose. Jamais peut-être depuis de Gaulle, un président n’avait su trouver les mots pour insuffler un élan à son peuple, ça promet pour la suite. Sarkozy, la fin des temps obscurs ? Voire, en tout cas, le mot est à fleurets mouchetés « travailler plus, pour gagner plus », « un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ne sera pas remplacé », « un bouclier fiscal de 50% au lieu de 60% et incluant CSG et CRDS ». Et Johnny, maître chanteur, déjà de retour dans sa gentilhommière de Marnes-la-Coquette. Une nouvelle pourrait faire sourire, sauf que tous ceux qui ont fuient notre fiscalité se remettent à refaire le sens inverse du trajet Paris-Bruxelles ou Paris-Genève, et pas seulement les « people », mais aussi les entrepreneurs, alors c’est un sacré coup de fouet qui s’annonce pour notre économie. Me revient à ce sujet un petit déjeuner tenu dans les années 97/98 devant un panel d’entrepreneurs où Sarkozy alors considéré par beaucoup comme le traiter de Chirac et qui, phénomène aggravant, n’avait pas su imposer un style. Frais émoulu, Sarkozy le puncheur croisait le fer à la résidence Maxim’s avec les entrepreneurs de la FEEF de Gérard Bourgoin, alors, roi du Poulet. Je pose une question en fin de séance « Monsieur Sarkozy, vous nous dites que demain vous allez baisser les impôts, une fois revenu au pouvoir, mais pourquoi devrions-nous croire pour l’avenir ce que vous n’avez pas fait durant les deux années où vous avez gouverné en tant que Ministre de l’économie d’Edouard Balladur ? » Un blanc dans l’assistance, même si la réponse ne tarde pas. « Monsieur Lafont, je vois que vous êtes dans la presse, vous auriez pu même être plus incisif encore (presque un regret dans la voix) ». J’avais cru pourtant pointer là où çà fait mal. Et Sarkozy de poursuivre comme s’il avait besoin de cette adrénalinelà pour être encore meilleur. « Vous n’avez pas tord, il faut le faire. Mais à propos, où sont les chefs d’entreprises dans les débats ? On ne les entend guère ». Il avait retourné le compliment tout en ajoutant que l’impôt sur la fortune devait être d’avantage dévitalisé que supprimé, parce que l’opinion ne l’aurait pas accepté. « J’ai changé ». Une anecdote qui montre que notre président a du suivi dans les idées et surtout ne redoute ni les débats, ni les difficultés. Ne faisons pas la fine bouche. Avoir à la tête de l’Etat un véritable self-made man de la politique, dévoré par l’ambition et désireux de marquer son temps par ses actes. Cet « homme de fer » ou « de faire », comme on voudra, la société française en a cruellement besoin tant depuis 1981 avons-nous tardé à réformer ou lorsque nous l’avons fait, les avons-nous faites à contresens (nationalisations, nouveaux impôts, recrutement d’un million de fonctionnaires, absence de fonds de pension...). L’irruption d’un homme d’énergie qui voue, est-ce un hasard, un culte débordant aux champions qu’ils soient de l’ordre artistique, sportif, ou économique, reste réconfortant. Je préfère, pour ma part, confier les clés de la cinquième puissance du monde à quelqu’un qui depuis 40 ans s’y prépare jour et nuit qu’à une femme séductrice à l’envie et enjoleuse en diable, certes, révélation de l’année politique avec un caractère bien trempé, et qui sera probablement là en 2012, mais qui n’a toujours pas saisi que l’économie n’est pas seulement affaire de confiance mais aussi de finance. Et c’est bien le problème du principal parti d’opposition que de ne pas avoir fait encore son bad-godesberg. A lire les critiques faites L’ESPRIT D’ENTREPRENDRE Éditorial Un nouveau souffle par ce parti : sur le bouclier fiscal, pourtant simple mesure défensive, on mesure les progrès qu’il reste à accomplir en la matière par le mouvement socialiste. Bonne chance à DSK et Fabius pour la modernisation social-démocrate, mais on en change pas en quelques semaines ce qu’on a habitué à la vulgate socialiste depuis des lustres. Les faits restent, mais les idées s’ancrent dans les têtes. Tout à gagner de l’ère Sarkozy, oui la France peut se relever. Avant dernière de l’Europe au plan du chômage, nous n’avons guère à perdre de ce renouveau d’élan, d’énergie et de dynamisme. Remettre la France au travail, oui c’est possible, cela se fera avec un nouveau discours, mais aussi des mesures fiscales et donc une aptitude à réformer l’Etat. De fond en comble. Et que çà plaise ou non ! C’est sa mission historique. Personne n’a intérêt à le voir échouer, sauf quelques politiciens en mal de portefeuille. Nous, c’est le portefeuille du pays qui nous importe. De toutes façons désormais, Sarkozy n’est plus un homme politique, c’est la France. Et cela change tout ! Retrouvez le dernier livre de Robert Lafont paru aux Editions Entreprendre (distribué par Casteilla) ou sur fnac.fr. Prochain numéro le 24 novembre 2007. Vous pouvez vous abonner, page 97 ! Septembre - Octobre - Novembre 2007 l CREATION D’ENTREPRISE MAGAZINE l 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 1Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 2-3Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 4-5Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 6-7Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 8-9Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 10-11Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 12-13Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 14-15Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 16-17Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 18-19Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 20-21Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 22-23Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 24-25Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 26-27Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 28-29Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 30-31Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 32-33Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 34-35Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 36-37Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 38-39Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 40-41Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 42-43Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 44-45Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 46-47Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 48-49Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 50-51Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 52-53Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 54-55Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 56-57Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 58-59Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 60-61Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 62-63Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 64-65Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 66-67Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 68-69Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 70-71Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 72-73Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 74-75Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 76-77Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 78-79Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 80-81Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 82-83Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 84-85Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 86-87Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 88-89Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 90-91Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 92-93Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 94-95Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 96-97Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 98-99Création d'Entreprise numéro 11 sep à déc 2007 Page 100