Création d'Entreprise n°10 jun/jui/aoû 2007
Création d'Entreprise n°10 jun/jui/aoû 2007
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°10 de jun/jui/aoû 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 85,0 Mo

  • Dans ce numéro : 50 nouveaux concepts en vogue.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
Projet ENTREVUE « CRÉATEUR » résultat rapide et par conséquent une méthode qui pour être efficace doit être adaptée et participative. Lors de cette étape, le patient apprécie le mieux-être apporté et se convaincre de la nécessité de changer son comportement pour entretenir cet état. 3. La troisième étape consiste à fidéliser l’intéressé par un accompagnement et une motivation. Cette Prévention « active » peut maintenant être mise en œuvre avec l’aide d’un réseau de professionnels de santé et le soutien des Complémentaires santé, à condition qu’elle soit organisée et évaluée. » Comment allez-vous procéder pour mettre en place ce nouveau système de prévention ? « Ce volet de la prévention doit disposer d’un relais structurel pour assurer un processus de prévention continu, évaluer l’impact sanitaire et économique des résultats et trouver un mode de financement non inflationniste. Cela suppose la nécessité de faire appel à des professionnels qualifiés, agréer ces professionnels en tant que conseils en management de santé, s’accorder sur la méthodologie et les protocoles de soins, homogénéifier le discours d’éducation à la santé, assurer une relais, notamment pour l’activité physique, à travers des structures existantes urbaines, intra ou inter-entreprises, positionner le médecin comme le véritable pivot de ce système de prévention en charge du dépistage 36 l CREATION D’ENTREPRISE MAGAZINE l Juin - Juillet - Août 2007 et de l’évaluation (médecins de ville pour les professions libérales et indépendantes, médecins du travail pour les salariés). Il faut enfin établir une motivation financière indexée au résultat. C’est-à-dire intéresser les conseils en management de santé selon un calcul qui serait proportionnel à l’économie des dépenses de santé réalisée, motiver financièrement chaque citoyen (participation financière à un abonnement annuel au sein de structures de remise en forme agréées, participation de la Complémentaire santé...), faire bénéficier les entreprises d’un abattement sur les contrats collectifs après validation des résultats à un an. Et enfin, au bout du processus, il faut pouvoir évaluer, grâce à la centralisation des informations au sein d’un Comité médical d’évaluation. L’évaluation de l’impact économique pourrait alors être croisée avec les indicateurs de santé. » Où en êtes-vous aujourd’hui et que vous manque-t-il pour mettre en place ce système ? « Un projet de Charte d’éthique a d’ores et déjà été rédigé avec des représentants du Conseil de l’Ordre des médecins. Les agréments
Pour en savoir plus• Pour prendre contact avec Jean-Pierre Marguaritte. jmarguarit@aol.com• Pour rejoindre le réseau Kinosmose : http://pro.kinosmose.fr• Pour prendre contact avec SOS Tabac : www.sostabac.org seraient délivrés par un Comité tripartite, sous contrôle de l’Etat, constitué par les Instances représentatives de la Sécurité sociale, des entreprises et des professions indépendantes, des Complémentaires santé. Il faut donc maintenant une décision politique et des signatures d’accord avec des Complémentaires santé. Quel est votre positionnement par rapport aux médecins ? « C’est bien entendu de travailler en concertation avec eux d’où le projet de Charte d’éthique rédigé avec des représentants du Conseil de l’Ordre. Les médecins généralistes déjà en charge des opérations de dépistage et d’éducation thérapeutique, n’ont pas le temps matériel de donner des conseils d’hygiène de vie, de faire de la prévention active ni de dispenser des conseils d’éducation à la santé. Ils ne sont pas non plus organisés pour dispenser des soins de confort et de bienêtre. Ils marquent cependant un intérêt à proposer à leurs patients des soins complémentaires à l’instar du thermalisme, pour accompagner leurs patients vers un retour à l’état de santé à condition que ces soins soient évalués et réalisés par des professionnels de la santé reconnus. Ils souhaitent également préserver leurs prérogatives et prévenir toute dérive du système de soins du fait de l’émergence de nombreuses pratiques non contrôlées. Les médecins du travail, quant à eux, en étroite relation avec la direction des ressources humaines, constatent une augmentation des troubles qui pèsent sur la productivité des entreprises et qui sont à la source des conflits de personnes. Ces troubles le plus souvent liés aux conditions de travail et à l’environnement social nécessitent une prise en charge plus globale qui peuvent être proposées par des structures urbaines adaptées. » Dans votre projet, vous développez la méthode « Kinosmose » ? Qu’estce exactement ? « La méthode kinosmose est une médecine de confort et de bienêtre adaptée aux compétences du masseur-kinésithérapeute. Elle réside dans la complémentarité d’un savoir-faire original et d’une technique innovante pour permettre à cette profession de devenir le pilier du nouveau système de santé et de bien-être dont je viens de vous parler. Cette méthode permet de traiter trois thématiques prioritaires : la surcharge pondérale générale et PORTRAIT Un parcours au service de la santé pour tous ! Jean-Pierre Marguaritte, 55 ans, a plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la santé, de la forme, de l’esthétique. Après des études de masseur kinésithérapeute, il a essuyé des bancs de la faculté de médecine pendant trois ans puis s’est orienté vers les médecines alternatives, telles que l’Ostéopathie, la Naturothérapie et l’Acuponcture. Après avoir travaillé en tant qu’ostéopathe de 1985 à 1996 au Club Sportif « Paris Country Club », au Centre de remise en forme « Eden Park Sport ». Jean-Pierre Marguaritte fait partie des « cherchants » et son exercice professionnel l’a guidé vers une nouvelle médecine de confort et de bien-être qu’il a choisi de transmettre aux kinésithérapeutes-ostéopathes, médecins ostéopathes et rhumatologues. Il a été ensuite appelé par des fabricants d’appareils paramédicaux et esthétiques jusqu’en 1998 pour mettre ne place les protocoles de soins et réaliser les formations. Puis d’autres voies se sont ouvertes, sa créativité et son charisme lui ont permis d’exercer des responsabilités dans le développement et l’exploitation de « SPA ». La polyvalence de ses compétences en matière de Santé, Gestion, Marketing et Communication font de lui un homme dont les conseils sont sollicités. C’est ainsi qu’il participe à la création d’un Centre de soins esthétiques à Séoul pour le Groupe Coréen Era Cosmetics et d’un centre de Bien-être pour un prestigieux centre d’affaires parisien. Ces expériences lui ont permis d’élaborer le concept « Corps & Santé » et d’ouvrir un centre pilote expérimental. Jean-Pierre Marguaritte s’est ensuite vu confier en 2005 l’ouverture d’un centre modèle, le « Wellness Place », pour la chaîne hôtelière Radisson SAS. Aujourd’hui, il a été chargé par une société franco-américaine de créer un concept de soins autour d’un appareil d’hydrofusion. Réellement impliqué dans la santé et le bien-être, Jean- Pierre Marguaritte est également Président Fondateur de SOS Tabac. localisée, les douleurs articulaires et musculaires, la fatigue et le stress. » Plus qu’une « entreprise santé », c’est donc un véritable système national de prévention et de soins que vous souhaitez développer ? « Oui, la « Prévention active » est une voie inexplorée qui répond à la demande des citoyens du fait de l’existence d’un décalage entre certains besoins et le service médical apporté et qui peut contribuer efficacement à la réduction des dépenses de santé publique et ses répercussions sur l’économie des entreprises. » ■ Propos recueillis par Valérie Loctin. Juin - Juillet - Août 2007 l CREATION D’ENTREPRISE MAGAZINE l 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 1Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 2-3Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 4-5Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 6-7Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 8-9Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 10-11Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 12-13Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 14-15Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 16-17Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 18-19Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 20-21Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 22-23Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 24-25Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 26-27Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 28-29Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 30-31Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 32-33Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 34-35Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 36-37Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 38-39Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 40-41Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 42-43Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 44-45Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 46-47Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 48-49Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 50-51Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 52-53Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 54-55Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 56-57Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 58-59Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 60-61Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 62-63Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 64-65Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 66-67Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 68-69Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 70-71Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 72-73Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 74-75Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 76-77Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 78-79Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 80-81Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 82-83Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 84-85Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 86-87Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 88-89Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 90-91Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 92-93Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 94-95Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 96-97Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 98-99Création d'Entreprise numéro 10 jun/jui/aoû 2007 Page 100