Créateurs n°8 mar/avr/mai 2009
Créateurs n°8 mar/avr/mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mar/avr/mai 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Genilem

  • Format : (230 x 330) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : que faire du business plan ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Titre Actualité des partenaires 10 Créateurs No 8 La communication en période de crise financière Le thème étant d’une brûlante actualité, la CCIG et l’agence de communication ENIGMA ont organisé le 25 novembre 2008 une conférence sur la communication en période de crise financière. Une crise étant un événement ou une situation qui remet en cause la confiance sur laquelle repose toute relation d’affaires, Olivier Perez, fondateur d’ENIGMA, a montré comment une stratégie de communication permet de rétablir cette confiance. Deux mois après votre conférence à la CCIG, qu’en est-il de vos prévisions sur les marchés de la communication ? Olivier Perez : Comme nous l’avions prévu, les investissements publicitaires ont progressé, bien que légèrement, malgré la crise. On assiste donc bien à un rééquilibrage de campagnes. Certaines sociétés baissent les bras et limitent leurs investissements publicitaires, ce qui ouvre des opportunités pour les sociétés qui veulent gagner des parts de marché. Est-ce que la demande de vos clients a changé ? Oui, les gens veulent désormais connaître plus précisément les effets de leur communication. Dès sa création, ENIGMA a développé la capacité Chambre du commerce, de l’industrie et des services de Genève (CCIG) La gestion de projets complexes Une question d’approche La CCIG et Thunderbird School of Global Management ont organisé le 11 novembre dernier un séminaire intitulé « Leading Global Projects ». Le Pr William Youngdahl y a partagé son expérience, acquise au contact d’un millier de responsables de projets. Le constat initial est aussi simple qu’inexorable : nous vivons dans un monde basé sur les projets, ce qui fait de nous tous, d’une manière ou d’une autre, des responsables de projets. Il est donc primordial – ne serait-ce que pour notre vie privée – de savoir les gérer efficacement. Que l’on soit formé à la gestion de projets ou que l’on y soit poussé par les circonstances, ce qui est le plus souvent le cas, trois compétences sont essentielles : La maîtrise de la gestion stratégique Pour s’assurer de viser juste, il faut être capable de communiquer la valeur stratégique d’un projet en quelques phrases. Il s’agit également de fixer des objectifs clairs, définir les besoins et attribuer les ressources en tenant compte du profil des membres de l’équipe. Au besoin, on décomposera le projet en sous-projets. En matière de gestion des risques, le pessimisme peut avoir des vertus : se projeter dans l’avenir et imaginer que le projet a échoué permet de déceler les causes potentielles d’échec, auxquelles on sera ensuite mieux à même de remédier. L’aptitude à diriger Pour obtenir les meilleurs résultats, mieux vaut motiver et récompenser les membres de son équipe plutôt que d’user de son autorité. Ceux-ci attacheront aussi plus de valeur à la réalisation d’un projet s’ils ont pu participer à l’élaboration de sa vision, qui doit être claire, simple, ambitieuse et réaliste. Ainsi, ils pourront mieux la partager et s’y identifier. Le Pr Robert Moran animera la prochaine formation Thunderbird sur le thème « Leading Global Projects ». Renseignements et inscription sur le site www.thunderbird.edu/lgp Contact : Marie-Laure Clisson E-mail : marie-laure.clisson@thunderbird.edu Tél. : 022 715 48 64 La sensibilité interculturelle Il est plus facile de rallier l’équipe à une vision partagée et de trouver un langage commun si l’on sait appréhender les différences entre les cultures, mais aussi entre les fonctions. Pour bien gérer son temps, il faut avant tout savoir se concentrer et gérer son attention. Si tentant soit-il, le multitasking fait miroiter un gain de temps qui n’est qu’illusoire, car mener plusieurs tâches de front est une source avérée de stress, qui finit par nuire à l’efficacité. En fin de compte, c’est en simplifiant les choses que l’on obtient des bénéfices réels et immédiats, soit en s’engageant à ne pas faire ce qui n’a pas à être fait ! Les personnes n’étant pas tombées dans la gestion de projets dès leur plus jeune âge tireront le meilleur profit de la formation dynamique et interactive animée par les Pr Robert Moran et William Youngdahl à Genève du 11 au 13 mai 2009, où les présents thèmes et bien d’autres encore seront abordés. Sonam Bernhard de mesurer précisément les retombées de ses actions « corporate » et publicitaires grâce à la mise en place systématique de « key performance indicators » (KPI). Ces moyens nous donnent la flexibilité nécessaire, surtout en temps de crise, pour réagir rapidement aux fluctuations du marché. Que conseilleriez-vous aux entreprises aujourd’hui ? De revoir leur stratégie de communication. Une publicité qui s’est avérée efficace il y a trois mois peut n’avoir aucun effet aujourd’hui. ENIGMA propose des rééquilibrages de campagne en offrant une nouvelle panoplie de services adaptés. Nous fournissons des systèmes de pré-tests économiques et fiables et avons développé une offre pour être présents sur les réseaux sociaux. Nous proposons aussi des possibilités en termes de guérilla marketing. Il faut garder à l’esprit que les situations de tension économique présentent des opportunités de développer et de gagner de nouvelles parts de marché. Thunderbird
Service de l’Economie, du Logement et du Tourisme du canton de Vaud (SELT) Programme 2009 : Participation à des événements de promotion des industries et technologies Actualité des partenaires Vous souhaitez faire connaître votre société, vos produits sur la scène régionale, nationale et internationale ? Vous recherchez des contacts scientifiques, financiers ou industriels, ou plus simplement à créer des synergies avec des acteurs de votre secteur d’activités au niveau régional ? Vous aimeriez participer à des manifestations professionnelles internationales (Medica, Telecom, Bio USA, Bio Japan, Medtech Europe, Hannover Messe, etc.), ceci à des conditions attrayantes ? Alors découvrez sans plus attendre le programme 2009 de participation à des événements de promotion des industries et technologies ! Dans le but de soutenir le développement de nouvelles activités économiques dans les secteurs à haute valeur ajoutée, la Promotion économique du Canton de Vaud (SELT) poursuit en effet depuis plusieurs années une politique de soutien à la promotion des industries et technologies. Celle-ci se décline en trois axes distincts : 1. Aides financière directes aux entreprises pour leur participation à des événements (salons, conventions d’affaires) à l’étranger. max. CHF 5000 par projet/(cofinancement de max. 50% des coûts du projet). 2. Soutien à l’organisation de salons, congrès ou conventions d’affaires sur le territoire vaudois. 3. Soutien aux organismes de promotion sectorielle ou régionale qui organisent une participation collective d’entreprises à des événements (salons, conventions d’affaires) en Suisse ou à l’étranger. Ce programme est le plus souvent coordonné à l’échelle intercantonale (Suisse occidentale) dans le cadre des plates-formes de promotion sectorielle (clusters) développées par la Conférence des Chefs de département de l’économie publique de Suisse occidentale (CDEP-SO) dans les secteurs retenus comme prioritaires en termes de développement économique. A ce jour, les plateformes suivantes sont opérationnelles et offrent aux entreprises vaudoises des facilités et des conditions de participation à des événements avantageuses : – BioAlps (sciences de la vie)/www.bioalps.org – Micronarc (micro et nanotechnologies)/www.micronarc.ch – AlpicT (technologies de l’information et de la communication)/www.alpict.ch Certaines participations à des événements sont organisées par d’autres partenaires, notamment par l’OSEC – Business Network Switzerland (www.osec.ch). Plus de 40 événements en 2009 Dans le cadre de cette politique, et plus particulièrement en relation avec le troisième axe évoqué ci-dessus, la Promotion économique du Canton de Vaud (SELT) élabore chaque année un programme de participations à des salons, expositions, congrès et conventions d’affaires ouvert à toutes les entreprises vaudoises concernées. Le programme 2009 comporte plus de 40 événements, en Suisse comme à l’étranger, dans les domaines des sciences de la vie, des micro et nanotechnologies, des TIC, des technologies de l’environnement ou encore de l’industrie agro-alimentaire. Il est disponible auprès du SELT. Collaborations et partenariats multiples Pour atteindre la mission et les objectifs qu’elle se donne, la Promotion économique du Canton de Vaud (SELT) s’appuie sur un large réseau de partenaires qui participent activement à l’élaboration et au suivi de ce programme : – la CVCI – Chambre vaudoise du commerce et de l’industrie (www.cvci.ch) – l’antenne romande de l’OSEC – Business Network Switzerland (www.osec.ch) – le GIM-CH – Groupement suisse de l’industrie mécanique (www.gim-ch.ch) – l’OPI – Office de promotion des industries et des technologies (www.opi.ch) – la FSRM – Fondation suisse de recherche en microtechnique (www.fsrm.ch) – l’AIT – Association vaudoise pour la promotion des innovations et des technologies (www.ait-vd.ch) – la CODEV – Coordination du développement économique vaudois (www.codev.ch) – SwissMedia – l’Association Suisse des Technologies de l’Information & du Multimedia (www.swissmedia.ch) – la société Arc Management Créateurs No 8 Sandy Wetzel Renseignements Service de l’économie, du logement et du tourisme (SELT) Unité Promotion économique Rue Caroline 11 1014 Lausanne Tél. 021 316 58 20 info.selt@vd.ch 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :