Créateurs n°7 déc 08/jan-fév 2009
Créateurs n°7 déc 08/jan-fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de déc 08/jan-fév 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Genilem

  • Format : (230 x 330) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : faillite, comment l'éviter.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Paroles à… Jean-Blaise Guyot Création et marche : visibilité pour un atelier d’artiste peintre décorateur Entre liberté créatrice et contrainte, je m’inscris dans la longue tradition de la peinture de commande, mes références artistiques allant du baroque à l’architecture contemporaine, en passant par le riche foisonnement de la peinture du XX e siècle. Cet éclectisme fait écho à la tendance actuelle par laquelle « les divers étages de la culture, jadis bien différenciés, entremêlent les champs d’intérêt et dessinent le nouveau patchwork culturel de l’homme contemporain » (Espaces Contemporains, éditorial du no 5/08). Ainsi, selon les envies des clients, selon la nature du lieu à décorer, selon mon inspiration, mes décors peuvent prendre la forme de trompel’œil, de compositions figuratives ou abstraites, de faux marbre ou faux bois, d’imitation de matières ou encore d’enduits fins. Les compétences mises en jeu dans mes créations, je les ai développées depuis l’adolescence. C’est d’abord à l’Atelier Pierre Moor à Yverdon, que je me forme au dessin et à la peinture parallèlement à mes études. Après une licence en Lettres à l’université de Lausanne, je monte à Bruxelles pour suivre une spécialisation au prestigieux Institut de Peinture Décorative Van Der Kelen & Logelain. C’est à ce moment que je décide de faire de la peinture non plus une passion dilettante, mais mon activité professionnelle. En 2000, je fonde avec Marie Foucart l’Atelier Foucart & Guyot – renommé Atelier Guyot depuis le départ de celle-ci au printemps 2008. Du chevalet à l’entreprise Passer de la peinture de chevalet à la peinture murale comme indépendant, c’est non seulement changer d’échelle, c’est aussi pénétrer un marché. La question étant : comment toucher le client potentiel ? Faut-il miser sur la pub, sur la constitution d’un réseau, sur le bouche à oreille ? La réponse n’est évidemment pas unilatérale. Dans les domaines de l’habitat et de l’aménagement urbain – décoration d’intérieur, décor de façade – la pub, internet compris, n’est certes pas négligeable, mais le rapport investissement-retombée s’avère relativement faible. Selon mon expérience, la plupart des chantiers sont obtenus soit par concours, soit par la constitution Jean-Blaise Guyot jbguyot@vtxmail.ch 078 625 69 22 Le marché de l’habitat est depuis quelques années en pleine expansion. On ne compte plus les revues spécialisées, foires et salons, ou même émissions de télé consacrés à la grand’messe du bien vivre chez soi. Parmi le foisonnement des offres liées à la décoration, comment l’artiste-entrepreneur peut s’en sortir ? En s’inscrivant dans une démarche artisanale où chaque projet est individualisé. 58 Créateurs No 7 d’un réseau professionnel au centre duquel on trouve : architectes, architectes d’intérieurs, boutiques de décoration et de mobilier de luxe, ébénistes, etc. Percer le marché de l’événementiel – théâtres, musées – s’avère plus difficile. C’est un marché relativement fermé dans la mesure ou les institutions fonctionnent essentiellement en interne ou selon des codes de loyauté bien particuliers. Là, le bouche à oreille semble le moyen le plus efficient. Mais le rapport entre l’artiste peintre décorateur et le marché se détermine surtout en termes de positionnement. Du fait de la spécificité de mon métier – ni peintre en bâtiment, ni artiste prétendument autonome – je me définis d’abord comme un artisan créateur. En définitive – question de choix – c’est en misant sur la qualité et l’originalité d’un travail régulier qu’a émergé au fil des ans une certaine visibilité, fondée moins sur une stratégie marketing, un discours promotionnel, que sur la création même. Dans cette perspective, un autre facteur est prépondérant : le temps. Une « réputation » se constitue sur le long terme. Et là le médium même joue un rôle, au-delà des facteurs humains : la peinture est par essence un processus lent, non pas tant dans le geste que dans la démarche ; parce que le processus évolutif du peintre émerge de la confrontation sans cesse renouvelée avec la matérialité de la couleur et de la forme. Je vois une corrélation entre la dimension ontologique de la peinture et le développement d’un partenariat professionnel. Dans mon métier, il est difficile de fidéliser une clientèle sur le court terme (qui a besoin d’un nouveau décor par an ?). Par contre c’est sur des périodes de trois à cinq ans que des architectes notamment me recontactent. Au bout du compte, c’est aussi le client qui bénéficie de cette lente maturation, certes peut-être en décalage avec le rythme effréné du monde contemporain, mais, je l’espère, porteuse d’authenticité.
Entreprise accompagnée par Genilementre 1995 et 1998 Partenaire du magazine Satigny Raymond STAUFFER Thônex Vandoeuvres Partenaire du magazine Ville de La Chaux-de-Fonds Jean-Michel METRY Eric PELLATON Ils soutiennent Genilem Meyrin Gilbert PETITJEAN Pregny-Chambésy NGL Cleaning Technology SA Veyrier Ville de Carouge Ville de Genève



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 1Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 2-3Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 4-5Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 6-7Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 8-9Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 10-11Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 12-13Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 14-15Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 16-17Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 18-19Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 20-21Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 22-23Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 24-25Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 26-27Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 28-29Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 30-31Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 32-33Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 34-35Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 36-37Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 38-39Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 40-41Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 42-43Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 44-45Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 46-47Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 48-49Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 50-51Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 52-53Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 54-55Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 56-57Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 58-59Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 60