Créateurs n°7 déc 08/jan-fév 2009
Créateurs n°7 déc 08/jan-fév 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de déc 08/jan-fév 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Genilem

  • Format : (230 x 330) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 2,0 Mo

  • Dans ce numéro : faillite, comment l'éviter.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
Financement Ils ont levé des fonds ! Découvrez trois sociétés qui ont réussi leur tour de table Lamarque Que fait Lamarque ? Nathalie Lamarque : Nous concevons, formulons et produisons des cosmétiques sur la base fondamentale du principe de précaution qui est appliqué à l’ensemble de notre production. Le respect de l’être humain et celui de la nature nous sont clairement prioritaires. Il faut savoir que 98% des produits Pixelux Dans quel domaine œuvre Pixelux ? Raphaël Arrigoni : Pixelux a développé un moteur physique qui permet de simuler la matière en temps réels pour le domaine de l’infographie 3D. Nous œuvrons dans les domaines de la création d’animations pour les jeux vidéo et les effets spéciaux cinématographiques et, le domaine de la simulation temps réels qui touche les jeux vidéo, le militaire, ou d’autres domaines de simulation numérique. cosmétiques utilisés quotidiennement renferment jusqu’à 20 ingrédients toxiques. Ainsi, nous avons banni plus de 1250 ingrédients, soupçonnés ou avérés nocifs, de nos soins. Pourquoi ce besoin de fonds ? La première étape a été financée par nos fonds propres et a permis de finaliser la R&D, l’aménagement de notre boutique à la rue du Rhône à Genève, le développement de l’univers visuel ainsi que le marketing produits et l’organisation de la société. Le premier jeu vidéo contenant cette technologie DMM (Digital Molecular Matter) est Star Wars, The Force Unleashed publié par LucasArts, la division jeux vidéo de LucasFilm de George Lucas. Le prochain jeu est Indiana Jones. Nous sommes aussi en discussion avec d’autres éditeurs. Pour quelles raisons avez-vous levé des fonds ? Pixelux se concentre essentiellement sur le marché du jeu vidéo et a des Visualbiotech Sàrl Pouvez-vous me décrire l’activité de Visualbiotech ? Pablo de Heras Ciechomski : Visualbiotech visualise et analyse la biologie au moyen de techniques informatiques ultramodernes. Nous développons et programmons de façon personnalisée des logiciels permettant une visualisation et une analyse en temps réel de grands volumes de données. Nous fournissons également des services en terme de visuel pour présenter des processus biologiques dans le cadre de démarches marketing et éducatives. Voici quelques exemples de nos produits : 50 Créateurs No 7 Carte de visite de Lamarque en page 41 Carte de visite de Pixelux en page 35• BioInspire est un outil utilisé pour créer des vidéos, des affiches ou des images biologiques. Les bases de données scientifiques nécessitent une présentation riche, précise et détaillée.• seeCell est un logiciel capable de tracer en temps réel des cellules vivantes avec des techniques de visualisations graphiques novatrices.• GarbrielStudio est un logiciel qui permet d’analyser et de visualiser des modèles informatiques du cerveau du rat. Carte de visite de Visualbiotech Sàrl en page 44 Le besoin de financement s’est fait sentir pour la seconde étape : le développement commercial. Grâce à ces nouveaux fonds, nous avons pu mettre en place les outils nécessaires à un rayonnement mondial, nous avons pu entamer la phase de commercialisation à l’international. La cosmétique est surtout constituée de grands groupes aux moyens pharaoniques. Pour percer dans ce milieu, il faut de grands budgets publicitaires car l’innovation des produits ne suffit pas. revendeurs pour les autres marchés. Le modèle de vente du produit se fait sous forme d’un petit prépaiement et de royalties lorsque le jeu est en vente. Du fait que le développement d’un jeu populaire peut occuper une centaine de personnes pendant 2 à 3 ans, nous étions contraints de trouver une solution pour les débuts de la société sans trop la diluer avant de pouvoir devenir profitable. Ce qui sera le cas pour 2008. Quelle a été la raison de la levée de fonds ? Nous voulions investir dans le développement de notre outil interne BioInspire dans le but d’en faire un produit logiciel breveté pour un plus grand marché. Comment vous y êtes-vous pris ? Nous avons déposé notre candidature à la FIT par l’intermédiaire de notre coach au Parc scientifique d’Ecublens (PSE). J’ai été soutenu par un grand nombre de personnes de mon entourage pour préparer la présentation. Il s’agissait notamment d’un expert en marketing,
Interview des fondateurs Comment vous vous y êtes pris ? Nous avons pu compter sur un réseau relationnel fiable et visionnaire. Notre triple casquette d’innovation, de qualité et de professionnalisme nous rend crédibles aux yeux de partenaires éthiquement impliqués et comprenant les enjeux d’un développement axé sur la santé, parmi eux un gros investisseur qui nous fait pleinement confiance. De quelle manière avez-vous procédé ? Nous avons fait trois levées de fonds successives, de 2004 à nos jours, et nous sommes sur le point de terminer la dernière. Bien entendu, nos investisseurs du début – des connaissances et amis essentiellement – ont pris des risques plus élevés. Par la suite nous avons eu des investisseurs privés de la place qui nous ont connus par le bouche à oreille suite au contrat signé par Pixelux avec LucasArts et des articles parus dans la presse. de notre coach au PSE et également de collègues, d’associés et d’amis experts dans le milieu. Je pense que notre candidature à la FIT a également été très utile pour nous focaliser sur l’essentiel, à savoir notre compétence d’interprétation et d’analyse graphique en temps réel. Financement FIT (Fondation pour l’Innovation Technologique) La levée de fonds n’est pas facile mais il existe, à Genève, des opportunités d’en trouver ; il y a des personnes ou sociétés qui désirent faire le lien entre des entrepreneurs ayant des projets/produits innovateurs et leurs commercialisations. Avec, bien sûr, une bonne vision sur le retour de leur investissement. Raphaël Arrigoni raphael@pixelux.ch/www.pixelux.ch Pablo de Heras Ciechomski info@visualbiotech.ch www.visualbiotech.ch CHF 100 000, remboursables sur cinq ans ; sans intérêt, accordé en avril 2008. Les prêts sont accordés à la société avec remise d’une garantie du porteur du projet pour 50% de celui-ci. Financement Réalisation par Mathias Paquier, Jean-Michel Garnier et Frédéric Vormus Nathalie Lamarque geneve@lamarque.ch/www.lamarque.ch Créateurs No 7 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 1Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 2-3Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 4-5Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 6-7Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 8-9Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 10-11Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 12-13Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 14-15Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 16-17Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 18-19Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 20-21Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 22-23Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 24-25Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 26-27Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 28-29Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 30-31Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 32-33Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 34-35Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 36-37Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 38-39Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 40-41Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 42-43Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 44-45Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 46-47Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 48-49Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 50-51Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 52-53Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 54-55Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 56-57Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 58-59Créateurs numéro 7 déc 08/jan-fév 2009 Page 60