Créateurs n°5 jun/jui/aoû 2008
Créateurs n°5 jun/jui/aoû 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de jun/jui/aoû 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Genilem

  • Format : (230 x 330) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : la médiation commerciale illustrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
Produits du trimestre Vaisselle compostable : le bon geste ! Avec l’arrivée des beaux jours, les manifestations en plein air sont de retour. Malheureusement cette période de festivité sème derrière elle de nombreux déchets en tout genre. Pourquoi ne pas penser alors écologie et protection de l’environnement en adoptant un bon réflexe ? BioApply, développeur de solutions écologiques, propose à toute entreprise ou organisation d’événement une alternative à la vaisselle jetable conventionnelle en plastique : la vaisselle écologique. Assiettes, couverts, bols et gobelets. Tous ces produits sont d’origine végétale, sans OGM, biodégradables et compostables (certification OK Compost). En plus d’avoir un éco-bilan positif, cette vaisselle a de nombreux avantages : elle peut se jeter dans le même conteneur que les restes de nourriture, son utilisation véhicule une image positive au sein de la manifestation, tout en apportant un aspect éducatif et, pour finir, les abandons malencontreux dans la nature se dégradent plus facilement. Avis aux organisateurs ! La vaisselle écologique de BioApply est en vente sur leur site www.bioapply.com. Un service peut cacher un produit Société genevoise active depuis 2003, Genexion réussit le pari d’offrir une plate-forme d’étude clinique L’idée force de Six 2 (Software Integration eXperts) consiste à améliorer le développement des logiciels distribués. En utilisant les systèmes Grid ou Cloud – évolution du Grid – Six 2 permet, par exemple, à un développeur qui écrit du logiciel, de charger une ligne de code, d’enregistrer la modification puis, en appuyant sur un simple bouton, de vérifier l’impact de cette modification sur le logiciel tel qu’il sera déployé en production. Simplification, plus exactement automatisation d’une action qui, avant cela, était compliquée, longue, propre à l’erreur et onéreuse. Cette automatisation est la clé du concept proposé, et en accord avec le mouvement agile dans 50 Créateurs No 5 le domaine du développement logiciel. Sur simple demande émanant d’un client, Six 2/Software Integration eXperts intervient avec sa propre infrastructure. Plus de prises de tête. Ni d’heures d’attentes durant lesquelles des administrateurs systèmes du client déploient à la main la dernière version du logiciel en production. Bref, un gain considérable en terme de temps et de productivité, ainsi qu’une importante réduction de risques. Le rêve, pour les clients. Et un service qui, rapidement, se transformera en produit ! www.bioapply.com Carte de visite de BioApply en page 38 www.sixsq.com Carte de visite de Six 2/Software Integration eXperts en page 36
Réalisation par Régis Joly et Leïla Kamel Ils ont levé des fonds ! Interview des fondateurs Découvrez deux sociétés qui ont réussi leur tour de table ScanLight imaging Qu’est-ce que Scanlight Imaging ? Nicolas Abelé : Nous fabriquons des micro-scanners (MEMS) qui sont appelés à remplacer, à moyen terme, les scanners optiques qu'on connaît aujourd'hui et qui sont plus gros, plus gourmands en énergie et plus chers que les nôtres. Nous avons d'ailleurs été spécialement mandatés par le n°2 mondial des fabricants de lecteurs de code-barres pour évaluer et implanter notre technologie. Mais nous avons une autre application en vue : lorsque vous couplez deux miroirs se déplaçant suivant deux axes perpendiculaires, vous obtenez une projection 2D. On réussit donc à réaliser un projecteur vidéo de très petite taille. Et nous ambitionnons de l’intégrer dans un téléphone portable. Pourquoi avez-vous levé des fonds ? Pour réaliser notre module de projection ! Nous devons intégrer les miroirs, la source lumineuse et l'électronique de commande dans le module. Aujourd'hui, ce projecteur est capable de projeter une image fixe ; ça marche, mais il y a encore du chemin Cusmic Pourriez-vous m’expliquer le métier de Cusmic ? Michaël Senn : Cusmic est la première agence de placement temporaire et fixe en Suisse pour les jeunes talents. Nous mettons des étudiants – universitaires ou d’hautes écoles – à disposition des employeurs lorsqu’ils ont besoin de forces de travail supplémentaires pour des missions à temps plein ou à temps partiel. Nous sommes actifs dans plusieurs secteurs comme l’administration, l’informatique ou encore le marketing. A l’heure actuelle, nous avons plus de 40 clients (principalement des multinationales) et 10 000 étudiants inscrits venant de toute la Suisse romande. Pourquoi avez-vous levé des fonds ? Dans nos prestations, nous incluons aussi un service administratif qui s’occupe des salaires, des assurances, etc. Comme notre portefeuille client s’agrandit, nous avions besoin de liquidité supplémentaire. En effet, nous payons souvent les étudiants avant de recevoir nous-mêmes l’argent de jusqu'au projecteur vidéo à introduire dans votre mobile. Par ailleurs, ces fonds nous permettent de créer l’entreprise, nous donnant plus de crédit auprès de nos futurs partenaires. Comment vous y êtes-vous pris ? Nous avons participé à plusieurs prix et concours (Innogrant, Venture Kick, Trophée PERL, etc.). Tous, ainsi que notre coach CTI-startup, nous ont parlé de la FIT ; on a donc déposé un dossier. Et on a eu la surprise de découvrir des partenaires sérieux et extrêmement rapide dans leur décision (opération bouclée en 6 semaines, du dépôt du dossier à la réception du contrat de prêt à signer). Carte de visite de Cusmic en page 39 nos clients. Par le biais de Genilem, nous avons été mis en relation avec la Fondetec. Pour nous, elle était la solution parfaite à notre problème de fonds de roulement. Après avoir envoyé notre dossier et rencontré le Comité d’investissement, la réponse est venue rapidement. Pour parler de chiffre, la Fondetec nous a octroyé un crédit de CHF 100 000 que nous pouvons utiliser petit à petit selon nos besoins. Selon vous, pourquoi votre demande a-t-elle été acceptée ? Je crois que notre demande de fonds a été acceptée grâce à la viabilité de notre projet et à son business model. Cusmic fonctionne, son bilan annuel positif le prouve. Je ne pense pas que nous aurions eu la même réponse si nous n’avions pas pu montrer du concret ainsi qu’un business model qui marche. Dans une démarche comme celle-ci, il faut convaincre et pour y réussir il faut de bons arguments et des preuves. Carte de visite de ScanLight imaging en page 36 Nicolas Abelé nicolas.abele@scanlightimaging.com www.scanlightimaging.com Financement FIT (Fondation pour l’Innovation Technologique) Prêts de CHF 100 000, remboursables sur cinq ans ; sans intérêts, accordés en décembre 2007. Les prêts sont accordés à la société avec remise d’une garantie du porteur de projet pour 50% de celui-ci. Capital avant la levée de fonds : lors de la mise sous presse, la société n’est pas encore créée, mais devrait disposer d’un capital de CHF 130 000. Michael SennFinancement Michael Sennet Marcus Andersson info@cusmic.ch/www.cusmic.ch Financement auprès de la Fondetec Marge de crédit de CHF 100 000 disponible pendant 3 ans. Capital de Cusmic avant et après le crédit : CHF 50 000 Le capital n’est pas modifié par l’obtention d’une marge de crédit Créateurs No 5 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 1Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 2-3Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 4-5Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 6-7Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 8-9Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 10-11Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 12-13Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 14-15Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 16-17Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 18-19Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 20-21Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 22-23Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 24-25Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 26-27Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 28-29Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 30-31Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 32-33Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 34-35Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 36-37Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 38-39Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 40-41Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 42-43Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 44-45Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 46-47Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 48-49Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 50-51Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 52-53Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 54-55Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 56-57Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 58-59Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 60