Créateurs n°5 jun/jui/aoû 2008
Créateurs n°5 jun/jui/aoû 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°5 de jun/jui/aoû 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Genilem

  • Format : (230 x 330) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : la médiation commerciale illustrée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Actualité des partenaires Service de l’Economie, du Logement et du Tourisme du canton de Vaud (SELT) et la Chambre vaudoise du commerce La Fondation pour l’Innovation Technologique (FIT) fait peau neuve Créée en 1994, la Fondation pour l’Innovation Technologique (FIT) a pour but d’apporter un soutien au développement de projets à contenu technologique innovant présentant de grandes chances de faisabilité technique et économique, ainsi que des possibilités d’aboutir à la création ou au développement d’entreprises. Ce soutien prend la forme de prêts d’honneur représentant au maximum la moitié du budget global du projet, jusqu’à concurrence de CHF 100 000 par an, renouvelable deux fois. Il est accordé dans la mesure où le projet est réalisé en collaboration avec un partenaire académique de Suisse romande (EPFL, Universités ou Hautes écoles). Les prêts sont accordés à des personnes physiques, véritables porteurs du projet. Un riche historique… Depuis sa création, plus de 90 projets ont été soumis à la FIT pour obtenir son soutien. La Fondation a ainsi apporté un appui financier pour un montant total de CHF 6,6 millions à 49 projets innovants (en plusieurs tranches pour certains). A ce jour, neuf prêts ont été intégralement remboursés, alors que plus de vingt autres sont en cours de remboursement. Les projets soutenus par la FIT peuvent se cataloguer en trois catégories:• les entreprises établies qui ont développé leur projet, soit sous leur propre raison sociale, soit après avoir été rachetées par un partenaire ou un concurrent. Chacune de ces entreprises – quatorze au total – emploie aujourd’hui plusieurs dizaines de collaborateurs et génère un chiffre d’affaires annuel supérieur au million de francs. 7 000 000 6 000 000 5 000 000 4 000 000 3 000 000 2 000 000 1000 000 10 Créateurs No 5 0 Prêts accordés par la FIT depuis sa création• les projets en cours de maturation qui regroupent les projets (déjà constitués en entreprise ou non) qui sont encore au stade de réalisation de leurs démonstrateurs et ne génèrent que peu ou pas de chiffre d’affaires. Ces structures peuvent n’avoir qu’un ou deux collaborateurs, exceptionnellement jusqu’à une dizaine. Elles représentent près de 60% du portefeuille de projets de la Fondation.• le groupe des échecs, rassemblant les projets dont la technologie n’a pu être validée ou qui n’ont pas trouvé leur marché. Ce groupe, inévitable dans le domaine d’actions de la FIT, totalise cinq projets (soit environ 10% du portefeuille). Tous ces projets ont bénéficié de l’encadrement professionnel que la Fondation a mis à leur disposition et des conseils avisés que ses membres leur ont gracieusement fournis. 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 Prêts accordés cumulés Nombre de prêts cumulés 80 70 60 50 40 30 20 10 0
et de l’industrie (CVCI) …et de nouvelles bases pour l’avenir Suite au décès de son Président et Fondateur, le Professeur Bernard Vittoz, en 2006, le Conseil de Fondation s’est rapidement plongé dans une réflexion sur l’avenir de la FIT. Celle-ci a confirmé le positionnement adéquat de la FIT comme acteur du financement d’amorçage de projets innovants. Toutefois certaines adaptations, en termes de structure ou de mode de soutien, s’avéraient indispensables pour conserver l’efficacité et le professionnalisme qui caractérisent la FIT. Ces adaptations sont entrées en vigueur progressivement dans le courant de l’année 2007. Séparation du Conseil de Fondation et du Comité de sélection Avant sa phase de restructuration, la FIT était dotée d’un Conseil de Fondation qui assumait également la responsabilité de sélectionner les projets soutenus. Les nouveaux statuts et règlement d’organisation de la Fondation instituent dorénavant un Comité de sélection distinct du Conseil. Depuis le 1er janvier 2008, le Conseil de Fondation, composé des sponsors de la FIT, n’a désormais plus de rôle dans l’octroi des prêts. Il nomme les neuf membres du Comité de sélection. Le Conseil de Fondation est l’organe suprême de la Fondation. Il se réunit pour assurer la haute surveillance de la Fondation, réfléchir à son positionnement stratégique et son fonctionnement. Le Comité de sélection représente quant à lui une délégation du Conseil de Fondation responsable du processus d’octroi et du suivi des prêts. Sur mandat, la Chambre Vaudoise du Commerce et de l’Industrie (CVCI) assure le secrétariat de la Fondation sous la conduite de M. Régis Joly. Les contacts avec les demandeurs de soutien sont assurés par le Parc Scientifique d’Ecublens (PSE), qui se charge d’accompagner et d’encadrer les projets retenus. Révision du mode de soutien des projets Depuis la création de la FIT, le mode de soutien des projets a évolué de manière à rester en phase avec le marché tout en conservant les fondements de base de la Fondation:• De 1995 à 2000, la FIT a accordé aux porteurs de projet, en plus de l’encadrement et la mise à disposition de son réseau de contacts, des prêts personnels, sans intérêt, remboursables sur une durée de cinq ans dès la 4e année.• De 2001 à 2006, ces prêts étaient accompagnés d’une possibilité de prise de participation (matérialisée par un montant convertible correspondant généralement à 25% du soutien total accordé).• Depuis 2007, les prêts ne sont plus convertibles. La FIT insiste pour que les porteurs de projets créent leur société et que celle-ci porte le projet à leur place, ce qui permet un reporting plus clair pour tous les partenaires ; dans cette configuration, ils font encore l’objet d’une remise de garantie personnelle du porteur de projet. Les prêts peuvent néanmoins toujours être accordés aux porteurs de projets en direct. Création de classes de contributeurs La FIT est financée par des contributeurs privés et publics. Auparavant, aucune distinction n’était faite quant aux types de sponsors ni aux montants injectés dans la Fondation. Dans la nouvelle organisation, tout contributeur devient un « Alumnus ». Actualité des partenaires Son statut d’Alumnus dépend du montant total contribué depuis la création de la FIT. Cette reconnaissance est permanente et progresse avec le cumuldes contributions : – Alumnus Platinum : dès CHF 1 million – Alumnus Gold : dès CHF 300 000 – Alumnus Silver : dès CHF 150 000 – Alumnus : dès CHF 30 000 Sandy Wetzel Les objectifs de la réorganisation de la FIT Explication de M. Régis Joly, membre de la Direction de la CVCI et secrétaire de la Fondation pour l’Innovation Technologique En terme de prestations délivrées aux porteurs de projet, quelles sont les incidences de la réorganisation/restructuration de la FIT ? Régis Joly : Elles sont multiples, mais la plus importante réside dans le renforcement de l’activité de coaching offerte par la FIT. Pour le reste, la FIT a capitalisé son expérience pour rendre la vie des porteurs de projets un peu plus simple en adaptant les éléments qui posaient des problèmes dans les contrats de prêts. On parle aussi de moyens supplémentaires que la FIT pourrait investir dans les projets en cas d’augmentation du nombre de contributeurs. La structure organisationnelle qui prévalait à la FIT semblait plutôt bien fonctionner malgré son caractère quelque peu simpliste. Selon vous, qu’apportera la distinction entre le Conseil de Fondation et le Comité de sélection des projets ? Comme vous l’avez remarqué, 2007 n’aura pas été uniquement une année de refonte : la Fondation a continué d’assumer son rôle de financement de projet (huit projets financés à hauteur de CHF 800 000 au total). La conduite simultanée des deux activités s’est révélée lourde et chronophage. Cette séparation était envisagée depuis quelques temps déjà, surtout dans une optique d’élargissement du cercle des contributeurs. La classification « Alumnus » des contributeurs rappelle les systèmes modernes de sponsoring à l’américaine. Quels sont les avantages d’adopter un tel système à la FIT ? C’est en effet le modèle dont nous nous sommes inspirés. Il doit permettre d’offrir plus de possibilités aux entreprises de soutenir la FIT, en rapport avec leurs moyens : soit en permettant un investissement plus conséquent que les CHF 50 000 annuels en vigueur jusqu’alors ; soit en offrant une possibilité plus modeste pour les entreprises anciennement soutenues par exemple (d’où la notion d’« Alumnus »). Un dernier mot ? Les modifications apportées semblent correspondre aux attentes des porteurs de projets, car la FIT n’a jamais été autant sollicitée qu’en ce début d’année 2008 : à mi avril, ce ne sont pas moins de dix projets qui ont déjà été présentés au Comité de sélection ! Créateurs No 5 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 1Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 2-3Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 4-5Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 6-7Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 8-9Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 10-11Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 12-13Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 14-15Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 16-17Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 18-19Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 20-21Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 22-23Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 24-25Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 26-27Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 28-29Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 30-31Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 32-33Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 34-35Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 36-37Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 38-39Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 40-41Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 42-43Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 44-45Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 46-47Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 48-49Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 50-51Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 52-53Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 54-55Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 56-57Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 58-59Créateurs numéro 5 jun/jui/aoû 2008 Page 60