Créateurs n°2 sep/oct/nov 2007
Créateurs n°2 sep/oct/nov 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2 de sep/oct/nov 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Genilem

  • Format : (230 x 330) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : le juste équilibre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Financement Ils ont levé des fonds! Découvrez trois jeunes entreprises qui ont réussi leur tour de table. Quel est l’objectif de Med Discovery? David Deperthes: Med Discovery développe des médicaments de type protéines thérapeutiques dédiés aux maladies uro-génitales comme les cancers de la prostate et de la vessie. Nous combinons une expertise importante dans la découverte de telles molécules et la connaissance ciblée de l’urologie. Cette alliance nous positionne de façon quasiment unique sur le marché. Pourquoi avoir levé des fonds? Tout d’abord, je suis persuadé que les premiers investisseurs doivent être les fondateurs car on peut toujours trouver de l’argent dans son réseau personnel. Cela démontre que l’on croit au potentiel de sa société, c’est un signal fort que tout entrepreneur devrait montrer. Cependant, dans notre domaine l’autofinancement est quasi impossible et les besoins financiers se font sentir 46 Créateurs No 2 rapidement car il faut procéder à des validations cliniques. Cela représente des sommes de l’ordre de plusieurs millions de francs. L’alliance avec des investisseurs est donc indispensable. De quelle manière avez-vous procédé? Nous avons d’abord fait 2 emprunts auprès de la FIT* et obtenu une subvention via la CTI** qui exige 50% du financement du projet par l’entreprise, projet qui sera ensuite développé en collaboration avec un partenaire universitaire. Ces solutions responsabilisent les entrepreneurs car ils prennent un risque financier. Par la suite nous avons eu besoin d’une levée de fonds conséquente. Il était important de communiquer, ceci avec un double objectif: se faire connaître par des investisseurs potentiels et mieux comprendre leurs exigences. Nous avons choisi de nous lancer avec un Interview de leur fondateur David Deperthes info@med-discovery.com www.med-discovery.com Med Discovery partenaire privé attiré par notre vision et la mission médicale que nous nous sommes fixés. Cela a amené des compétences complémentaires au niveau du conseil d’administration, point crucial car nous sommes à une échelle de gestion demandant une grande expertise. Pour la levée de fonds nous avons construit, avec l’aide d’avocats-experts, une convention d’actionnaires. Sorte de garantie de fonctionnement, elle protège les parties et permet de discuter les visions réciproques pour partir sur des bases de confiance mutuelle. * Fondation pour l’innovation technologique ** Agence suisse pour la promotion de l’innovation Réalisation par Régis Joly, Leïla Kamel et Irina Sakharova Quitt Financement par fonds privés Fonds propres au départ: CHF 155 000 2 emprunts FIT: CHF 200 000 au total Subventions via la CTI: CHF 500 000 Levée de fonds privés: CHF 5.2 millions
Que fait Diagnoplex? Stavos Therianos: Nous développons un test noninvasif pour le dépistage précoce du cancer du côlon. Notre choix tient à trois raisons: ce cancer est le tueur n°1 chez les non-fumeurs, son développement est lent et sans signe évident de maladie et il est généralement dépisté trop tard. Or, s’il l’est assez tôt, les chances de survie sont très élevées. Notre marché est donc très prometteur car la seule solution actuelle reste la coloscopie, une intervention très inconfortable… Nous ambitionnons de mettre sur le marché un test qui se ferait par une simple prise de sang, lors d’un check-up. Pourquoi avez-vous levé des fonds? Travaillant étroitement avec l’ISREC (qui grâce au financement de la CTI et de la Fondation Gerbert Rüf participe activement à nos recherches), nous avons pu réduire au minimum les frais de la société. Ainsi, nous nous concentrons sur l’essentiel et ne nous dispersons pas en recherche de fonds pour l’instant. Pour Pasta Merlini Qu’est-ce qu’est le concept Merlini? Roderic Merlini: Fondée début 2006, Pasta Merlini offre une gamme de pâtes artisanales aux goûts, couleurs et formes originales. Le produit phare est les cappellini: des petites pâtes à la forme du chapeau de Merlin le magicien. Ces dernières ont différentes couleurs mais aussi différentes saveurs – piment-cacao, boletpersil, etc. – qui changent au gré des saisons. Il y a aussi plus traditionnellement les pâtes aux oeufs, à l’épeautre complet bio et les Riccioli (les petites bouclettes). Tous nos produits sont en vente directe à l’atelier-magasin, ou en épiceries fines. Carte de visite de Pasta Merlini en page 38 Stavros Therianos stherianos@diagnoplex.com www.diagnoplex.com Pourquoi avez-vous levé des fonds? Le démarrage et le développement futur de l’entreprise nécessitaient un investissement de base dans un outil de production performant. Dans un premier temps, j’ai donc investi en fonds privés dans un appareil pour sécher les pâtes. Ensuite, l’objectif était d’acheter une machine de production plus rapide afin de baisser les coûts, d’augmenter la quantité et d’améliorer la qualité. C’est pourquoi, j’ai fait une demande de microcrédit à l’ASECE, qui m’avait été présenté quelques années auparavant. Après plusieurs étapes de sélection, cet organisme m’a prêté une somme de CHF 30 000 à rembourser sur 4 ans. le reste, la FIT nous a permis, d’abord de lancer le projet en créant notre société, puis de nous apporter une gourde dans notre traversée du désert!. Comment vous y êtes-vous pris? En fait assez simplement. Dans le cadre d’un projet de start-up précédent (que j’ai quitté pour me consacrer entièrement à Diagnoplex), les coachs CTI start-up du PSE nous ont fait profiter de leur formidable réseau, dans lequel la FIT tient une bonne place. Il suffisait dès lors de réactiver les contacts… Selon vous, pourquoi votre demande a été acceptée? Et quels conseils pourriez-vous donner à d’autres entrepreneurs? Comme précédemment mentionné, il y a plusieurs étapes de sélection, ce qui prend du temps. En effet, la demande est analysée au peigne fin! Lors de la décision finale, ASECE m’a dit avoir été conquis, non seulement par l’originalité du projet, l’aspect technique et la rigueur de l’entreprise, mais aussi par ma personnalité et ma qualité d’entrepreneur. L’expérience que j’en tire et le conseil que je peux donner est de ne pas avoir peur de demander plus que les besoins financiers nécessaires. Néanmoins, attention à bien évaluer le risque et le plan de remboursement lié. Financement Diagnoplex Sàrl Roderic Merlini info@pasta-merlini.com www.pasta-merlini.com Carte de visite de Diagnoplex en page 33 Financement FIT (Fondation pour l’Innovation Technologique) Prêt de CHF 100 000, remboursable sur cinq ans, dont trois sans intérêts, accordés en juillet 2006 et en juin 2007. Les prêts sont accordés pour 75% au porteur de projet et pour 25% à la société. Capital avant la levée de fonds: CHF 20 000 Financement ASECE CHF 30 000 remboursables sur 4 ans à compter d’une date convenue, au taux de 4,75% Capital avant prêt: CHF 24 800 Capital actuel: CHF 54 800 Créateurs No 2 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :