Créateurs n°13 jui/aoû 2010
Créateurs n°13 jui/aoû 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de jui/aoû 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Genilem

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : le capital humain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
LE CAPITAL HUMAIN 32 Dossier Le capital humain Nulle entreprise ne peut vivre sans sa matière première : l’être humain. Mais, paradoxalement, c’est souvent l’aspect qui pose les plus de problèmes, autant dans une start-up que dans une PME, et que dire des multinationales. Difficultés de recrutement, conflits avec la hiérarchie, rôles mal définis, les plaintes liées aux ressources humaines hantent les couloirs des entreprises. Une équipe bien choisie, bien gérée et respectée dans ses tâches est pourtant au cœur de la réussite de toute société. Nous verrons dans ce dossier que le recrutement est une phase essentielle qu’il ne faut jamais négliger, au risque de s’en mordre les doigts. Surtout dans de petites structures où chaque poste est vital. Le SELT et Genilem ont organisé un petit-déjeuner le 16 avril dernier sur La vision et la culture d’entreprise. Comme les témoignages d’entrepreneurs livrés lors de cet événement le prouvent, la manière d’envisager les relations humaines au sein d’une entreprise joue un grand rôle dans le développement de celle-ci. Nous avons aussi voulu fournir deux fiches techniques qui nous semblent utiles aux créateurs. Et nous terminons ce dossier avec le point de vue d’un gestionnaire Genilem sur l’importance de la notion d’équipe. Dossier réalisé par Cécile Aubert, Irina Sakharova Quitt, Sandy Wetzel et Gervaise Zumwald Sandy Wetzel Les défis d’une start-up face à l’assise d’une PME Le 16 avril dernier s’est déroulée la 61 e édition des Petits déjeuners des PME & Start-up du Canton de Vaud. Organisé conjointement par l’association PME & Créateurs d’entreprises et Genilem, cet événement abordait la problématique de la vision et de la culture d’entreprise. Deux témoignages de chefs d’entreprise vaudois - évoluant dans des contextes très différents l’un de l’autre - ont marqué la matinée. Créateurs No 13 - éTE 2010 D’une part, Raffael Maio, co-fondateur et vice-président de NetGuardians SA, une start-up active dans le domaine de la sécurité informatique qui compte à ce jour une dizaine de collaborateurs. D’autre part, Michael Bolt, directeur général de Hotela, société d’environ 200 personnes évoluant dans le domaine des assurances sociales. Comment parviennent-ils à gérer efficacement le capital humain de leur entreprise ? Retours d’expériences. Start-up : Comment créer sa propre culture d’entreprise ? NetGuardians pourrait être assimilée à « la start-up parfaite » : un marché de niche, une forte croissance d’activité depuis sa création en 2007, de multiples prix et récompenses. Mais constituer une solide équipe de collaborateurs techniques et administratifs peut relever du défi pour deux jeunes ingénieurs fraîchement diplômés. « Une start-up est avant tout la vision d’une success story » lance Raffael Maio. « Le défi technologique et le challenge personnel sont en permanence au centre du projet. Une start-up doit prendre des risques pour saisir sa chance. Et ces risques sont inévitablement partagés avec l’ensemble des collaborateurs ». Les recrues des start-up doivent accepter de travailler de longues journées, avec des moyens limités, souvent dans un tout petit bureau, et cela pour un salaire…. de start-up ! Comment dès lors motiver ses collaborateurs ? Et Raffael Maio de poursuivre : « Nous entretenons avant tout une ambiance fortement soudée, notamment par des sorties fréquentes. Mais ce sont avant tout les perspectives d’évolution à court terme qui nous permettent d’avancer en comptant sur des collaborateurs motivés et impliqués à 150%. Qui ne rêve pas d’une retraite anticipée, de perspectives de carrière accélérées, d’un salaire en forte et rapide progression, ou simplement d’avoir l’occasion de contribuer à la stratégie de son entreprise ? ». Les plans d’intéressement (remise de parts sociales à ses collaborateurs) et l’implication de chaque collaborateur à tout niveau de l’entreprise confèrent à la start-up tout son dynamisme et sa souplesse. Puis vient l’heure de la croissance, de nouveaux recrutements, et donc du changement de paradigme. Le créateur d’une start-up doit alors se muter en véritable chef d’entreprise, repenser son cahier des charges et réorganiser son quotidien. La structuration de l’équipe devient une question centrale, avec parfois la mise en place de processus plus contraignants, tel que le contrôle horaire, etc. La communication avec ses employés se fait de manière moins directe. La transparence diminue. « Nous avons rapidement dû faire face à de nouvelles tâches,
Dossier autres que notre métier d’ingénieurs : encadrement du personnel, travail administratif, gestion des arrivées et des départs, etc. » poursuit Raffael Maio. NetGuardians est parvenue à trouver le juste équilibre au travers de la transmission hebdomadaire d’informations, la réalisation d’entretiens personnels réguliers et la mise en place de processus collaboratifs. « Nous sommes et resterons toujours une start-up dans l’âme. Bien plus que les critères économiques (nombre d’emplois, composante technologique, rentabilité, etc.), c’est la philosophie et le style de management qui, selon moi, distingue une start-up. » conclut-il. Si Raffael Maio et son associé ont relevé le défi de constituer et motiver une nouvelle équipe, celui de Michael Bolt chez Hotela a été de s’adapter à une équipe solidement ancrée dans un environnement de longue date et de la redynamiser. « Une start-up est avant tout la vision d’une success story » PME : éviter le piège de la personnalisation Hotela a été dirigée durant de nombreuses années par une personne qualifiée d’omniprésente dans la vie de l’entreprise par son successeur récemment nommé. « Hotela incarnait une bonne partie de sa vie professionnelle, presque érigée en « objet sacré » confie Micheal Bolt à l’auditoire. Les valeurs officielles de la société attirent pourtant le regard sur chaque marche de l’escalier du bâtiment de la compagnie d’assurance sociale : efficience - épanouissement - indépendance - expérience - envie - élégance - persévérance - etc. Mais les valeurs véhiculées par un dirigeant sont parfois encore beaucoup plus ancrées dans le quotidien. En l’occurrence : l’organisation familiale - très patriarcale -, la générosité envers les employés, la bonne ambiance et l’harmonie, ainsi qu’un très fort ancrage local au niveau du recrutement. « Il arrivait à mon prédécesseur de qualifier l’un ou l’autre des collaborateurs de « pur produit Hotela » souligne Michael Bolt. Miser sur les valeurs officielles de l’entreprise et rééquilibrer l’équipe ont été les principales mesures prises rapidement par le nouveau directeur. « J’écoute et essaie de comprendre au mieux mes collaborateurs. Je ne passe quasiment pas de temps dans mon bureau, mais préfère aller à la rencontre de chacun sur son propre lieu de travail. Je me déplace sans relâche et parviens de cette manière à résoudre un nombre important de problématiques, à tout niveau. C’est ainsi que je parviens à inculquer un changement. » explique le nouveau dirigeant. Ces quelques propos démontrent une fois de plus que la vie d’une entreprise, de sa création à son épanouissement ou sa disparition, relève sans cesse de challenges humains. Bien recruter et gérer son équipe semble dès lors primordial à chaque instant. Le style de management est souvent empreint du type, de l’activité et de la taille de l’organisation. Et il doit lui aussi s’adapter continuellement aux évolutions de l’entreprise et de son environnement. Avec NetGuardians et bien d’autres, nous sommes à l’ère de la start-up, caractérisée par une philosophie et un style de conduite bien particuliers. Dans quelques années, on le souhaite, NetGuardians emploiera elle aussi plusieurs centaines de collaborateurs, voire davantage, et devra faire face à un nouveau modèle. La gestion de ses ressources humaines continuera d’évoluer. L’entreprise pourra-t-elle toujours rester « une start-up dans l’âme », comme le dit l’un de ses fondateurs ? Et son successeur devra-t-il, comme dans l’exemple de Hotela, faire face à des difficultés liées à des valeurs personnelles trop fortement ancrées par ses prédécesseurs ? Retrouvez toutes les archives des présentations des Petits déjeuners des PME & Start-up du Canton de Vaud sur le site www.petitsdejeuners-vaud.ch. LE CAPITAL HUMAIN Co-fondateurs de NetGuardians SA Créateurs No 13 - éTE 2010 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 1Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 2-3Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 4-5Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 6-7Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 8-9Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 10-11Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 12-13Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 14-15Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 16-17Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 18-19Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 20-21Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 22-23Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 24-25Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 26-27Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 28-29Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 30-31Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 32-33Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 34-35Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 36-37Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 38-39Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 40-41Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 42-43Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 44-45Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 46-47Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 48-49Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 50-51Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 52-53Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 54-55Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 56-57Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 58-59Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 60-61Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 62-63Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 64-65Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 66-67Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 68