Créateurs n°13 jui/aoû 2010
Créateurs n°13 jui/aoû 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de jui/aoû 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Genilem

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 7,2 Mo

  • Dans ce numéro : le capital humain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 FINANCEMENT Irina Sakharova Quitt Financer pour construire Créateurs No 13 - éTE 2010 Sociétés Parmi les multiples PME du canton, on compte notamment un certain nombre d’entreprises actives dans la branche de la construction. Dans ce secteur difficile, fortement dépendant de la conjoncture économique et de l’ampleur des chantiers, il y a des entrepreneurs qui investissent et qui croient en l’avenir, avec l’appui des organismes locaux de soutien à l’entrepreneuriat. José Da Silva est un de ces infatigables professionnels de la construction locale, un authentique « self-made man », qui a su mettre toutes les chances de son côté pour lancer son affaire. www.fae-ge.ch www.jds-echafaudages.ch Ayant commencé comme ouvrier et travaillé de nombreuses années sur les chantiers pour une PME genevoise, il a gravi un à un les échelons pour devenir responsable de l’ensemble du secteur échafaudages de l’entreprise. Quand l’ancien propriétaire décide de se séparer de cette branche d’activité de sa société « Constructions Tubulaires TECH S.A. », José Da Silva propose de reprendre l’affaire. En effet, ce domaine est sa spécialité, un univers technique qu’il maîtrise parfaitement et qu’il connaît sur le bout des doigts. Si sa décision est prise, la question du financement de la reprise se pose et n’est pas aisée à résoudre. « Les négociations avec les banques se sont avérées difficiles », note José Da Silva. Malgré son enthousiasme, couplé à une profonde connaissance du secteur de la construction en général et du secteur des échafaudages en particulier, ce type de financement s’avère peu faisable pour un établissement bancaire. Il a fallu chercher des solutions créatives et c’est alors que M. Da Silva a découvert la FAE. « Financer autrement les entreprises » - le nouveau slogan de la FAE, organisme genevois de financement dédié aux entreprises du tissu économique local, prend dans ce contexte toute sa valeur. A la suite d’une analyse rigoureuse du dossier soumis, la FAE décide de cautionner un crédit destiné à financer la reprise de la branche échafaudages, ainsi qu’un fonds de roulement généré par le décalage de trésorerie entre les règlements clients et les charges d’exploitation. D’un point de vue technique, le montage du cautionnement réalisé se fait pour une partie par l’intermédiaire de la CRC-PME (Coopérative romande de cautionnement - PME) et pour la majorité directement par la FAE. « Sans ce financement je n’aurais pas pu réaliser la reprise de la société », souligne M. Da Silva, « Ce cautionnement a été LA solution pour accéder à la réalisation de mon projet professionnel. » « Le dossier, solide et structuré, a pu nous mettre dans les meilleures conditions pour procéder au financement » Si cette solution de financement donne véritablement naissance à l’entreprise « JDS ECHAFAUDAGES S.A. », il est aussi l’aboutissement d’un véritable partenariat, d’un travail d’équipe mené par José Da Silva et les collaborateurs de la FAE. En effet, comme le souligne Serge Nouara, Directeur de la FAE, « Nous avons rarement pu compter sur une MBO (Management Buy-Out,n.d.l.r.) de cette qualité, avec une telle disponibilité de la part du repreneur de la société. Le dossier, solide et structuré, a pu nous mettre dans les meilleures conditions pour procéder au financement ». En outre, la FAE met en évidence que les points forts du dossier présenté - qualité du travail, absence de sous-traitance et rapidité d’exécution - ont joué un rôle primordial dans l’évaluation du projet de reprise. De son côté, José Da Silva souligne à quel point les requêtes de la FAE, les rencontres avec ses collaborateurs, ont permis de préciser et de solidifier les éléments du dossier. « J’avais déjà des compétences métier et de gestion d’équipe. Par le biais de cet exercice, j’ai appris à gérer une entreprise et à porter mon attention sur des aspects financiers et de plan d’affaires », conclut cet entrepreneur dynamique.
Sociétés cOMITé DE SéLECTION de projets GENILEM Cécile Aubert L’asticot, Biocom Energy et ICT Generics sélectionnés par Genilem Lors de son Comité de sélection de projets du 30 avril 2010, Genilem a octroyé un accompagnement gratuit de trois ans à trois entreprises basées dans les cantons de Genève, Vaud et Jura. L’asticot Créée à Genève en automne 2009, L’asticot est une ligne de vêtements pour enfants, éthique et SWISS ETHICAL KIDS DESIGN esthétique, qui allie design, confort et produits responsables. Fondée par une journaliste et une styliste, toutes deux mères de famille trentenaires, L’asticot est une toute nouvelle marque suisse de vêtements & accessoires pour enfants contemporains de 2 à 10 ans, qui place autant l’esthétique que l’éthique au cœur de son processus créatif. Les matières sont issues de l’agriculture biologique et façonnées au Portugal, les coupes sont d’inspiration seventies, les imprimés se veulent originaux, ludiques et décalés. Une approche éthique de A à Z dans la création des vêtements et l’utilisation de coton bio donnent une empreinte écolo à l’asticot. Tout en gardant un look sympa et en privilégiant le confort des enfants. L’asticot a obtenu 100’000.- de la Fondetec et a déjà développé un réseau de 23 boutiques qui distribuent la marque dans plusieurs pays (Suisse, France, Belgique, Pays-Bas, Italie). www.biocomenergy.com www.lasticot.ch ICT Generics S.A. Cette société jurassienne basée à Bassecourt propose un tableau blanc interactif low cost. ICT Generics a pour ambition de promouvoir et favoriser l’accès aux technologies numériques en commercialisant des technologies de substitution à des prix abordables. Dans ce cadre, la start-up a développé un Tableau Blanc Interactif (TBI) low-cost : le « Generic Board ». ICT Generics a complètement repensé le paradigme à la base des Tableaux Blancs Interactifs et atteint le même degré de qualité et de performance que les solutions actuellement sur le marché. Le « Generic Board » est en moyenne 7 fois meilleur marché que les produits concurrents. Le marché principal du TBI est le marché de l’éducation. Elle est soutenue par Creapole et accompagnée par Genilem Jura. Biocom Energy Biocom Energy est une société basée à Paudex, Vaud, qui développe et commercialise des biocombustibles à partir de la valorisation de déchets végétaux. Elle a lancé Biofire, un biocombustible 100% naturel à base de coques de noix. Biofire est un nouveau biocombustible 100% naturel à base de récupération de coques de noix broyées et compressées sous haute pression sans aucun additifs. C’est un excellent substitut de bois et charbon de bois pour les barbecue, cheminées et poêles. Pratique, propre et prêt à l’emploi, il est livré avec un allume-feu naturel. Les briquettes sont commercialisées dans les magasins de jardinage, bricolage, stations services et chauffagistes, ainsi que les magasins d’art de vivre, bio, écologique et nature. Biofire est une marque déposée en Suisse, France et Belgique. Le produit est destiné à toutes les personnes faisant du feu pour se chauffer, se nourrir ou le plaisir. Biocom Energy vise un chiffre d’affaire d’un million de Francs Suisse en 2012 pour la France et la Suisse. www.ict-generics.ch Créateurs No 13 - éTE 2010 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 1Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 2-3Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 4-5Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 6-7Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 8-9Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 10-11Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 12-13Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 14-15Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 16-17Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 18-19Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 20-21Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 22-23Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 24-25Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 26-27Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 28-29Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 30-31Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 32-33Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 34-35Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 36-37Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 38-39Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 40-41Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 42-43Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 44-45Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 46-47Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 48-49Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 50-51Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 52-53Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 54-55Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 56-57Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 58-59Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 60-61Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 62-63Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 64-65Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 66-67Créateurs numéro 13 jui/aoû 2010 Page 68