Créateurs n°12 mar/avr/mai 2010
Créateurs n°12 mar/avr/mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de mar/avr/mai 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Genilem

  • Format : (209 x 297) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 5,8 Mo

  • Dans ce numéro : créativité intercantonale.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
36 FORMATION Créateurs No 12 - MARS 2010 « Je fais de la veille en matière de formation, je suis à l’écoute des besoins de la Cité, explique Jasmine Champenois, directrice exécutive de la formation continue à l’Institut. La formation continue est à mon sens un besoin essentiel dans toute activité professionnelle ou personnelle. Elle permet de rester éveillé intellectuellement. Si des individus ou des sociétés ont besoin d’une compétence, ils peuvent me contacter et je peux leur proposer une formation sur mesure. Notre offre de formation englobe ateliers en soirée et cours au sein de l’entreprise. » Depuis 2008, l’Institut, fruit de la fusion entre les instituts universitaires genevois de hautes études internationales (HEI) et de développement (IUED), soigne son offre en formation continue destinée aux professionnels au niveau national et international. Pour les créateurs d’entreprises, plusieurs formations peuvent être utiles. Qu’il s’agisse de mieux connaître la Genève internationale, les mécanismes commerciaux, la gestion de projet, le fonctionnement des fondations ou de la philanthropie, l’offre est large. Et si l’on désire suivre un MBA, l’Institut vient de s’allier avec la prestigieuse école américaine Thunderbird School of Global Management d’Arizona, qui, selon le Financial Times, dispense l’une des meilleures formations au monde en En pratique Cécile Aubert Associer sciences humaines et business L’Institut genevois de hautes études internationales et du développement (IHEID) mise sur la formation continue. En effet, en plus de ses programmes de masters et de doctorats, il propose des executives masters, des sessions courtes, des programmes sur mesure et un MBA en partenariat avec Thunderbird. « L’idée de ce partenariat est d’insuffler un esprit sciences humaines à ce MBA qui se déroule sur 16 mois en cours d’emploi. » Business Administration. « L’idée de ce partenariat est d’insuffler un esprit sciences humaines à ce MBA qui se déroule sur 16 mois en cours d’emploi. Je pense qu’avec la crise, les business schools se sont repositionnées et ont compris que des notions de sociologie, d’histoire ou d’anthropologie dans leurs cursus ne seraient pas de trop, que leur enseignement était peut-être trop technique. Ces écoles nous approchent, c’est comme si les sciences humaines refaisaient surface avec la crise… », remarque Jasmine Champenois. Quatre professeurs de l’institut genevois sont impliqués et trois des 16 modules de la formation dispensée par Thunderbird se déroulent à l’Institut. Le reste des cours étant dispensé au Centre international de conférences de Genève, en Russie, dans les Emirats arabes unis, en Chine, au Pérou et au Chili. « L’idée est vraiment d’apporter une touche d’international et de problématiques du sud dans le business. Afin d’acquérir dans le cadre de ce MBA un mélange de connaissances en marketing et finance, mais aussi une vision des grands défis internationaux comme le G 20, l’environnement, la crise financière », précise la directrice exécutive. En échange, l’IHEID espère bien pouvoir inclure des enseignements Thunderbird dans ses propres modules de formation continue grâce à ce partenariat. « Ce sera chose faite à la rentrée 2010, annonce Jasmine Champenois, avec des formations courtes label Thunderbird alliant leurs compétences pratiques de management et nos compétences théoriques. A notre tour d’aller puiser dans leur vivier. » Enfin, pour ceux qui veulent passer l’été sur les bancs de l’université, l’Institut propose des sessions estivales courtes de 1 à 5 semaines, sur des sujets aussi variés que l’environnement et la santé, la sécurité et les droits de l’homme ou les migrations humaines, ainsi que l’OMC et le commerce international. Ces formations sont destinées à un public de jeunes professionnels désirant acquérir des connaissances ponctuelles et pointues en peu de temps. Pour plus d’informations : http://graduateinstitute.ch/executive jasmine.champenois@graduateinstitute.ch T. 022 908 57 35
En pratique RéSEAU Frédéric Vormus Miser sur les anciens : l’Association des Gradués HEC La valeur d’une université ne se juge plus seulement à l’aune de son diplôme mais aussi à la qualité du réseau auquel elle permet d’accéder. HEC Lausanne conjugue titre et cercle de relations grâce à son association d’anciens étudiants, les Gradués HEC. Les universités helvétiques ont-elles suffisamment capitalisé sur la plus-value offerte par les réseaux de leurs anciens étudiants ? HEC Lausanne n’a pas à se poser cette question car, depuis 1975, l’Association des Gradués HEC fait le lien entre l’école, les diplômés et le monde professionnel. L’association édite tous les deux ans un annuaire qui recense tous les anciens de l’école. Disponible en papier sur demande, la version électronique a désormais le préférence des 7 500 membres qui y sont inscrits. Graziella Schaller, qui anime l’association en binôme avec Ariane Baehni, en explique la répartition : « Sur 9500 personnes des différentes filières qui ont terminé leurs études, nous avons listé 4000 membres actifs et 3500 passifs répertoriés par année de licence, secteur d’activité, entreprise ou localité. Pour CHF 70 par an, les membres actifs ont accès à l’ensemble de la base de données, les passifs ne peuvent que modifier leur propre profil sans avoir accès à d’autres. Aujourd’hui, nous avons introduit dans l’annuaire électronique de nouveaux critères de sélection qui permettent des recherches plus détaillées. C’est un outil qui s’avère notamment très utile dans la recherche d’un emploi pour nos jeunes Gradués. Il reste malheureusement 2000 personnes dont nous n’avons plus de trace. » A côté de l’annuaire, l’association édite 2 fois par année le bulletin HEC. Le magazine alimente les cotisants en informations. « L’association édite tous les deux ans un annuaire qui recense tous les anciens de l’école. » Soirée dansante et conférences Les publications ne représentent pourtant pas l’essentiel des activités. Deux événements phares ponctuent l’année. Le plus festif, la soirée des Gradués, réunit tous les ans récents diplômés et plus anciens pour une soirée de fête juste après la cérémonie de remise des diplômes. Repas et danse sont au programme. Le second événement, l’Assemblée Générale, plus formelle, est suivie d’une conférence. Des personnalités de renom se sont succédées au micro : Jean-Pascal Delamuraz, Ernesto Bertarelli ou Micheline Calmy-Rey. En plus des événements, Gradué HEC a également mis sur pied une plateforme emploi. Offres de travail, experts en Ressources Humaines, bilans de compétences, tous les conseils sont bons pour les diplômés. Des séminaires plus orientés sur la pratique leur permettent de rédiger un bon CV ou de se préparer à un entretien d’embauche. Grace à de telles initiatives, l’association soutient les jeunes gradués dans leur recherche pour trouver rapidement leur premier emploi. Pour les entreprises, l’association représente un vivier de jeunes talents dans lequel elles viennent puiser avec beaucoup de succès. La notion de réseau ne fonctionne pas uniquement entre gradués. Il existe une solidarité intergénérationnelle que Graziella Schaller souhaite développer encore plus : « Comme à l’université de Saint-Gall, nous voulons demander à des Gradués de devenir des sortes de mentors pour les étudiants, en les recevant quelques fois dans l’année et en leur prodiguant de bons conseils. Le projet de mentoring est en élaboration. Une fois par semaine ou par mois, des anciens d’HEC se retrouvent à Lausanne, Genève ou Zurich, et bientôt à Londres, Hong-Kong et au Brésil, autour d’un repas, au club HEC. Preuve, s’il le fallait encore, de la pertinence de Gradués HEC qui, en mettant de tels efforts pour animer le réseau des anciens, donnent une plus-value supplémentaire aux Hautes Etudes Commerciales de Lausanne. Un pas supplémentaire dans l’excellence. Toutes les activités de l’Association figurent sur le site www.gradueshec.ch Graziella Schaller, Christophe Fischer, Président Gradués HEC et Ariane Baehni Créateurs No 12 - MARS 2010 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 1Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 2-3Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 4-5Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 6-7Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 8-9Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 10-11Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 12-13Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 14-15Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 16-17Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 18-19Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 20-21Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 22-23Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 24-25Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 26-27Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 28-29Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 30-31Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 32-33Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 34-35Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 36-37Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 38-39Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 40-41Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 42-43Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 44-45Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 46-47Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 48-49Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 50-51Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 52-53Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 54-55Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 56-57Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 58-59Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 60-61Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 62-63Créateurs numéro 12 mar/avr/mai 2010 Page 64