Créateurs n°11 déc 09/jan-fév 2010
Créateurs n°11 déc 09/jan-fév 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de déc 09/jan-fév 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Genilem

  • Format : (212 x 297) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : du chômage à l'entreprise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 DU CHÔMAGE à L’ENTREPRISE Myriame Dubi & Sandy Wetzel InnoPark-Yverdon : une mesure active du marché du travail InnoPark est une mesure active du marché du travail (MMT), soutenue par le Secrétariat de l’Etat à l’Economie (SECO). Cette association à but non lucratif a pour but de réinsérer des demandeurs d’emploi qualifiés et de soutenir, sur sélection, des projets d’entreprise. Interview de M. François A. Egger, directeur du centre InnoPark d’Yverdon. www.innopark.ch Créateurs No 11 - décembre 2009 InnoPark permet de mettre en relation deux types d’acteurs de l’économie qui se complètent : des demandeurs d’emploi qualifiés et des porteurs de projet ayant besoin de ressources humaines et de compétences complémentaires. Ainsi, l’association s’adresse d’une part aux demandeurs d’emploi (très) qualifiés inscrits au chômage (titulaires d’un diplôme d’une haute école, professionnels expérimentés, jeunes ayant terminé un apprentissage). D’autre part, InnoPark s’adresse aux PME, entrepreneurs et participants au programme d’InnoPark souhaitant développer un projet d’entreprise. L’association accompagne et propose des solutions, des conseils et soutiens divers lorsque ces porteurs de projet ne disposent pas des compétences recherchées. Les projets retenus doivent répondre à plusieurs critères (vocation d’utilité publique, aspects innovants, valeurs éthiques, potentiel commercial), mais ils doivent surtout avoir comme but la création d’emploi. Pour assister les porteurs de projet, InnoPark s’appuie justement sur les demandeurs d’emploi aux profils Dossier François A. Egger, Directeur du centre InnoPark dits de « haut vol » et d’horizons divers inscrits dans le programme IPS (InnoPark Solution). Le travail d’InnoPark est, entre autres, au moment de la sélection des projets, de coordonner ceux-ci avec les demandeurs d’emploi afin d’exploiter au mieux les compétences à disposition. Actuellement, en Suisse romande, 40 demandeurs d’emploi sont inscrits dans le programme. Quels conseils donnez-vous aux porteurs de projets ? En préambule, je dirais que je me fais toujours l’avocat du diable quand une personne vient m’exposer son projet de création d’entreprise. En effet, n’est pas chef d’entreprise qui veut, et la dure réalité vient malheureusement très souvent briser les rêves d’indépendance. En tant que programme national visant à insérer, orienter ou réinsérer des personnes hautement qualifiées dans le marché du travail, notre rôle est, entre autre, de prévenir un lancement raté d’une entreprise qui se soldera probablement par une catastrophe humaine. Un
Dossier DU CHÔMAGE à L’ENTREPRISE demandeur d’emploi échouant dans son indépendance se trouvera sans droit au chômage en cas d’échec, donc à l’assistance sociale. Nous nous devons de prendre très au sérieux ces paramètres. Selon vous, quelles sont les principales difficultés pour un chômeur qui souhaite créer sa propre entreprise ? Quels sont ses besoins ? Un demandeur d’emploi ne rencontre pas de difficulté particulière liée à ce statut passager. Toute personne désirant créer sa propre entreprise traverse les mêmes périodes de doute, rencontre les même écueils (financement, aspect juridique, emplacement, etc.). Ils ont besoin avant tout de soutien, d’accompagnement et de conseils spécialisés. « L’association accompagne et propose des solutions, des conseils et soutiens divers lorsque ces porteurs de projet ne disposent pas des compétences recherchées. » Les personnes au chômage sont-elles à votre avis suffisamment informées des possibilités qui leur sont offertes en termes de création d’entreprise ? Sont-elles encouragées à réaliser leur projet ? Je pense qu’il serait plus juste de poser cette question à un demandeur d’emploi désirant créer son entreprise… Quoiqu’il en soit, au sein d’InnoPark, nous essayons de leur apporter un maximum d’éléments en un minimum de temps (nos stages ont une durée maximum de 6 mois). Au niveau des Office régionaux de placement (ORP), les demandeurs d’emplois se voient également proposer différentes mesures et formations en soutien à leur indépendance. Néanmoins, je crois qu’il ne faut pas inciter à la création d’entreprise, le risque est trop important. Par contre, quand le dossier est réaliste, viable, la volonté posée et permanente, il faut à ce moment-là donner toutes les armes au futur patron pour réussir ! Comment InnoPark collabore avec ces personnes ? Que leur apportez-vous concrètement ? Les personnes travaillent 3 jours par semaine sur le projet retenu. Les deux autres jours sont utilisés pour la formation, le coaching et les recherches d’emplois. Le retour à l’emploi est notre préoccupation, et également notre succès puisque 60 à 70% de nos participants retrouvent un emploi durant leur stage. La formation et le coaching occupent une place importante dans notre programme. Nous proposons des formations techniques comme, par exemple, la gestion de projets, la rédaction d’un business plan ou la maîtrise des outils marketing. Et nous travaillons aussi sur les compétences humaines comme la gestion de conflit, la gestion des émotions ou le bilan de compétences. Chaque personne se fait coacher sur son projet mais aussi sur sa personne, sa personnalité. Notre soutien est donc plus au niveau des formations, de l’accompagnement et du réseau que de la logistique ou des aspects financiers. Les coups de cœur de François A. Egger Mister Cooky Suisse (www.mistercooky.ch), association dont le but est de lutter contre le phénomène de la « malbouffe » en défendant le droit des enfants à l’accès à une nourriture saine et équilibrée en privilégiant le retour aux valeurs du partage et du plaisir en cuisine. Ce projet a été lancé avec le soutien d’InnoPark et du célèbre chef étoilé Philippe Chevrier. Le succès a été au rendez-vous. DSR, leader Suisse de la cuisine de collectivité va d’ailleurs faire de Mister Cooky son « porte parole » auprès des écoles ! La Petite Reine Genève (www.ecomotrice.ch), accélérateur de développement durable. La Petite Reine Genève est une société de livraisons écologiques intra urbaine utilisant des triporteurs électriques. Gérard Valéri, participant InnoPark Suisse a cru à son idée jusqu’au bout et a eu raison. Son entreprise est un succès reconnu. Dans le cadre de la 5ème place des affaires 2009, le trophée de la « Positive Attitude » a été remis à La Petite Reine Genève, entreprise ayant marqué l’Economie et la Société par son travail, son implication et son originalité ! Les Gourmets (www.les-gourmets.ch), un concept innovant qui va ouvrir ses portes le 15 décembre prochain. Il s’agit d’un restaurant, d’une table d’hôte, d’un service traiteur traditionnel et surtout d’un service de livraison express de repas en entreprises. L’accent est mis sur des repas sains, équilibrés, et pour tous les budgets. Une équipe de participants d’InnoPark Suisse SA à Yverdon-les-Bains travaille en collaboration avec un chef talentueux sur ce projet. Des places de travail vont être créées et ces personnes seront engagées après la période de lancement. Créateurs No 11 - décembre 2009 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 1Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 2-3Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 4-5Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 6-7Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 8-9Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 10-11Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 12-13Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 14-15Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 16-17Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 18-19Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 20-21Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 22-23Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 24-25Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 26-27Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 28-29Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 30-31Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 32-33Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 34-35Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 36-37Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 38-39Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 40-41Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 42-43Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 44-45Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 46-47Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 48-49Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 50-51Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 52-53Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 54-55Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 56-57Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 58-59Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 60-61Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 62-63Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 64-65Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 66-67Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 68-69Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 70-71Créateurs numéro 11 déc 09/jan-fév 2010 Page 72