COTE Marseille Provence n°143 mar/avr 2013
COTE Marseille Provence n°143 mar/avr 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°143 de mar/avr 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 18,6 Mo

  • Dans ce numéro : (Re)Belles & conquérantes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
CLASSE AFFAIRES ECONOMIE SUCCÈS EN PROVENCE [successin Provence] Face aux petites unités, quelques grandes entreprises sont présentes sur le marché international avec un CA de plus d’un million d’euros. Pistes à suivre pour développer la filière locale-régionale… -/Alongside the many small businesses, there are a few large firms selling on the international market with sales of over € 1 million. A lead worth following. Le Groupe Didier Parakian Il affiche des résultats remarquables : plus de 300 points de vente en France, plus de 1000 en Espagne, Grande-Bretagne, Belgique, Europe de l’Est, Amérique du Nord, Moyen-Orient ainsi qu’en Asie. Didier Parakian, longtemps président de la Chambre Syndicale de l’Habillement, connaît parfaitement les points forts et faibles de la filière textile, il a pu analyser ses besoins et les outils dont elle devrait bénéficier pour être plus attractive. Par exemple, cette plateforme logistique de 6 600 m² à la Valentine, mise en place en partenariat avec le ministère de l'Industrie : les articles finis d’une vingtaine de sociétés sont stockés, vérifiés avant d’être distribués vers les multimarques. Toujours très actif, adjoint au Maire de Marseille, délégué au développement des entreprises marseillaises à l'exportation, il a suivi de près l’étude réalisée pour la CSH par le pôle développement économique et stratégie de l'Agam (Agence d'urbanisme de l'agglomération marseillaise)… Les résultats de l’étude de l’Agam (1) La filière a résisté à la crise et pèse près de 10 000 emplois dans la région marseillaise. Son cœur – 86% – est représenté par l’habillement (fabrication, entretien, commerce de gros, intermédiaire et de détail), le design et la conception ne représentant que 0,8%. Un constat : on conçoit en France (71,4%) surtout en PACA (47%), mais on fabrique à l’étranger ! La fabrication fait appel à des matières premières venant pour 10% de PACA, 32% de France, 33% d’Union Européenne et 24% hors UE. La production des produits finis a lieu majoritairement (51%) en Sud-Méditerranée, Europe du Sud, Asie, elle est néanmoins pour un tiers localisée en PACA. La délocalisation de la fabrication, surtout depuis quinze ans, a causé à la région la perte d’un gros potentiel d'ateliers et de compétences. Vers la création d’une pépinière à Marseille ? Un lieu d’intelligence collective qui accueillerait la création et conforterait l’image d’un vrai territoire pour la filière. Dans le cadre d’une action de régénération urbaine, ce lieu pourrait se situer dans le triangle Longchamp-Libération- Philippon, Cinq Avenues ou Joliette. Le but est de fédérer compétences, synergies et complémentarités entre les partenaires professionnels (la Chambre, l’ADIJE, MMMM) et quelques-unes des plus grandes entreprises… Des idées à suivre ! -/The Didier Parakian group is doing brilliantly : over 300 retail outlets in France and more than 1000 in Spain, the UK, Belgium, Eastern Europe, North America, the Middle East and Asia. Didier Parakian chaired the Chambre Syndicale de l’Habillement for years and analysed what the textile sector would need to make it more attractive. Like the 6600m² logistics hub in La Valentine, setup with help from the industry ministry, where finished articles from some 20 firms are stored and checked before dispatch to multibrand outlets. As busy as ever, Didier Parakian is now deputy mayor responsible for the development of Marseille's export businesses. He kept a close eye on the research done for the CSH by Marseille's urban planning agency AGAM. AGAM's findings -/The sector has withstood the crisis and accounts for around 10,000 jobs in the Marseille region. Most of this – 86% – is due to the garment trade (manufacturing, garment care, and wholesale, intermediary and retail trade), with design and conception accounting for only 0.8%. One thing is clear : apparel is designed in France (71.4%) and particularly in the Provence-Alpes- Côte-d'Azur (PACA) region (47%), but it's manufactured abroad ! As regards raw « Didier Parakian, collection PE 2013 » materials, 10% come from the region, 32% from the rest of France, 33% from the EU and 24% from elsewhere. As to finished products, although 51% are made in the South Mediterranean, Southern Europe and Asia, a third are made in the PACA region. The delocalisation of manufacturing, mainly over the past 15 years, has stripped the region of a considerable potential in skills and workshops. A businessincubator for Marseille ? A businessincubator could centralise intelligence, host creative enterprises and strengthen the region's image as a sound base for the industry. It could be located in an urban renewal area like the Longchamp-Libération-Philippon triangle, Cinq Avenues or La Joliette. The aim is to consolidate skills and synergies between the professional partners and some of the largest firms. (1) La Filière Mode-Habillement-Textile à Marseille et en PACA, Étude de l’Agam, juin 2012 64 | MARS-AVRIL 2013 - www.cotemagazine.com
Par Claude Ponsolle LES EXEMPLES DE RÉUSSITE Tous encouragent le développement des processus d’internationalisation : appui à l’export, aide au sourcing, partenariat euro-méditerranéen, en vue de l’émulation de la filière./-/There's plenty of help for firms going international, from export subsidies and sourcing aid to Euro-Mediterranean partnerships. American Vintage Des tee-shirts qui ne connaissent pas la crise 2005, Michaël Azoulay crée American Vintage. Un concept pointu inspiré du tee-shirt, des basiques à décliner et superposer, dans des fibres naturelles et de nombreux coloris aux pigments originaux, soigneusement travaillés. Un look casual sophistiqué, un toucher lavé-froissé raffiné en maille tricot, cachemire ou coton pour elle et lui. En tête, une stratégie marketing efficace : « Mettre en place plus qu’une collection, un univers authentique – avec un rapport produit, service, prix, pertinent et vrai. » 40, 8 M € de CA réalisé en 2010, pour 50% à l'international, avec 2 millions de pièces commercialisées, dont 25% dans ses boutiques en nom propre, dont une dédiée 100% à l’homme à Marseille, le reste en multimarques ou corners féminins et masculins. Crisis-proof T-shirts Michaël Azoulay created American Vintage in 2005 with a very precise concept : well-made T-shirts and basic knits in natural fabrics and a wide range of colours, designed for layering. It's a sophisticatedcasual look for him and her, in cashmere and cotton with a refined washed-and-crumpled touch. The marketing strategy was pitch-perfect : "We wanted not just a collection but a whole authentic universe with realistic value for money and service provision." In 2010 sales came to € 40.8M, 50% of this from exports with 2 million items sold, 25% in the brand's own stores (there's a menswear store in Marseille), the rest in multibrands or shops-in-shops. Groupe Garella Entreprise familiale, de la région à l’international Le groupe s’affirme comme une mosaïque de talents, de styles et d’identités, avec 4 marques, Garella, Bleu Blanc Rouge, Indies, Nathalie Garçon. À forte valeur ajoutée, dotées d’une fabrication proche de l’artisanat, distribuées dans 2 000 points de vente en France et dans plus de 50 pays, elles totalisent 343 000 pièces vendues : 50% en France, 20% en Europe, 20% en Asie, au Moyen- Orient et en Russie, 10% en Amérique. « Les matières sont d’abord imaginées, puis dessinées par les stylistes, le groupe contrôle et valide le Pierre Teboul Groupe Garella, Bleu Blanc Rouge, printemps été 2013. tissu final avant de l’envoyer chez les soustraitants européens. L’assemblage se fait sur le site de création en France », explique J.B. Garella. « Il est vital de créer à Marseille un pôle Mode capable d’affronter la concurrence asiatique et indienne. C’est la création, la qualité et la mutualisation des savoirs et moyens qui vont tirer les marques vers le haut et les rendre compétitives. » From local family firmto international reach With its four brands (Garella, Bleu Blanc Rouge, Indies and Nathalie Garçon), Garella comprises a mosaic of talents, styles and identities. Garella is a high value-added group manufacturing in almost artisanal fashion, selling through 2000 outlets in France and over 50 other countries : 343,000 items sold, 50% in France, 20% in Europe, 20% in Asia, the Middle East and Russia and 10% in America. "First the fabrics are conceived and designed by stylists. The Group checks the final fabric before it's sent to European subcontractors. Garments are put together in France", says Jean-Brice Garella. "It is vital to create a fashion hub in Marseille that can faceup to the Asian and Indian competition. It's design, quality and pooled skills and resources that will raise our local brands'capabilities and make them competitive." Du Temps des Cerises au Groupe Dogg Label Un réseau mondial qui réalise 21% de son CA à l’export Créé par Gil Richardière et son fils Lylian, ce concept pur jeans allie authenticité à un aspect naturellement vieilli. Au fil des collections, LTC estampille un jean « originel », enrichi d’une histoire vivante, qui adopte aujourd’hui pour le traitement du denim un délavage éco-responsable. LTC femme (55%) se décline en version homme (35%) sous l’empreinte Japan Rags, en version enfants LTC Junior et Japan R*gs (15%) et aujourd’hui, en collection accessoires. Le réseau mondial compte 50 boutiques en nom propre et de plus de 1000 en multimarques. Le chiffre d’affaires de 61 M € en 2011 est en progression de 6,6%, autour de 65 M €. A world network making 21% of its turnover abroad This all-jeans concept combining authenticity with a naturally aged look was the brainchild of Gil Richardière and his son Lylian. Successive Le Temps des Cerises (LTC) collections developed an original image and an ongoing story (the brand now makes its washed denim by eco-friendly methods). The labels are LTC for women (55%), Japan Rags jeans for men (35%) and LTC Junior and Japan R*gs for children (15%). There's now also an accessories collection. With 50 own-name stores and more than 1000 multibrand outlets. Sales reached € 61M in 2011 and with 6.6% growth were about € 65M last year. Le Temps des Cerises, printemps-été 2013, groupe Dogg Label. LTDC www.cotemagazine.com - MARS-AVRIL 2013 | 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 1COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 143 mar/avr 2013 Page 132