COTE Marseille Provence n°142 jan/fév 2013
COTE Marseille Provence n°142 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°142 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (295 x 400) mm

  • Nombre de pages : 184

  • Taille du fichier PDF : 18,8 Mo

  • Dans ce numéro : Rencontre avec Bruno Schnebelin.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38
Chasseur d'images | Image Hunter Le monde AUTOPORTRAIT Antoine d’Agata Par Gérard Martin et Dominique Juan Photo : Christophe Billet [1961] Naissance à Marseille. [1981] Bagarre avec la police, perte de l’œil gauche. [1986] Enlevé par les « escadrons de la mort ». [1991] N-Y, rencontre avec Larry Clark et Nan Goldin, premières images. [1994, 1995, 2000, 2007] quatre enfants à Marseille, à Paris et ailleurs. [1961] Birth in Marseille. [1981] Fight with police, loss of left eye. [1986] Kidnapped by the'death squads'. [1991] N-Y, meets Larry Clark and Nan Goldin, first photos. [1994, 1995, 2000, 2007] Four children, in Marseille, Paris and elsewhere. De l’adolescent punk à la photo Marseille, à mon adolescence, c’est l’époque des Clash, de la « zone », des premiers squats, des premiers grafs. Je me définis punk et anarchiste. À Londres j’explore les marges, les lieux de défonce, les émeutes jamaïquaines de Brixton. Je suis sous influence. Les filles, la came, mais aussi les livres : Malcolm Lowry, Artaud, Céline. Le Voyage au bout de la nuit sera mon livre de chevet pendant vingt ans… Quinze années de trou noir… Premières images, je deviens photographe en 1998, j’obtiens divers prix de photos, Niépce… Passons ! Cela ne compte pas beaucoup pour moi… J’entre à l’Agence Magnum en 2005. Je vais, je viens, je suis toujours en voyage et je photographie pour être, vivre et survivre. Depuis huit ans, je n’ai pas de domicile fixe, je suis à l’hôtel ou hébergé chez des amis, je donne des cours, des conférences, je filme, j’écris, je fais des images. En général, je me tiens à l’écart du monde de la norme, même artistique, je traîne dans les mêmes marges, les mêmes lieux de défonce. Éliminer la distance entre soi et l’image Phnom-Penh, ça se passe en plusieurs étapes, 2008, 2009, 2010. C’est une page de ma vie… témoin, le livre édité par Images En Manœuvres, Ice. Encore l’addiction aux drogues, ice, yama, amphétamines, une spirale que je tente de gérer, un appareil photo à bout de bras. Le bras, c’est quelquefois celui des autres. J’élimine la distance entre moi et ce que je photographie, L’idéal serait que l’image fasse corps avec ce qu’on vit. Si possible aux limites, là où l’humain se redéfinit, exprime et crie sa part oubliée d’existence. Livres, expos et cinéma, je travaille sur un autre livre, Anticorps, qui sera édité par Xavier Barral autour de mes mots référents, huis clos, dérive, désir… orgie, agonie, situations… Avant, entre autres, le Bal à Paris en janvier 2013, le Mucem en septembre où je suis la trace de migrants, de clandestins, de trafiquants dont la vie bascule d’un bord à l’autre à travers les frontières qui cernent l’Europe – ça nous concerne, non ? – et puis l’expo collective d’octobre à la Vieille Charité. Je viens de finir mon premier longmétrage, c’est à la fois un documentaire, et un journal de bord très intime, une vingtaine de rencontres avec des femmes de la nuit. Elles me parlent de leur vie… Histoires de relations passionnelles avec une stripteaseuse en Ukraine, une dealeuse au Cambodge, une prostituée au Japon… Que j’ai rencontrées au fil de mes errances et que je rejoins dans leurs excès. Je parcours la dimension de ma propre folie Il dépend de moi de briser le miroir des apparences, je suis spectateur donc complice. Transgresser, explorer les versants du mal. Je conçois la photographie comme une offrande de soi au réel. La seule perspective que je m’autorise est celle de ma propre disparition. Punk teen to photographer My teens in Marseille were the days of the Clash, the dropout lifestyle, the first squats, the first graffiti. I defined myself as a punk and an anarchist. In London I explored the fringe, the drugs scene, the Brixton riots. Girls, junk, but books too : Malcolm Lowry, Artaud. Céline's Voyage au bout de la nuit [Journey to the End of the Night] was my bedside book for 20 years. A 15-year black hole… My first pictures : I became a photographer in 1998 and l've won various photo awards, the Niépce and such. That doesn't mean much to me. It enabled me to join Magnum in 2005. l'm always on the move and I take photos so as to be, to live and survive. For the pasteight years l've had no fixed abode : I stay in hotels or friends put meup. I give lessons and talks, I film and write and take pictures. I generally keep away from the normal world, even the artistic one. I hang out with the same fringe, the same drugs scene. Abolishing the distance between self and image Phnom-Penh happened in several stages, in 2008, 2009, 2010. That chapter in my life produced Ice, a book published by Images En Manœuvres. Drugs again, ice, yama, amphetamines, a spiral I tried to manage with a camera in one hand. In someone else's hand sometimes. I abolish the distance between myself and what I photograph. The ideal would be for the picture to be one with the experience l'm living. If possible right to the edge, where the human is redefined, crying out the forgotten part of existence. l'm working on another book, Anticorps, to be published by Xavier Barral. It's based around words that touch a chord for me : adrift, desire, orgy, agony, situations... Also comingup is Le Bal in Paris in January 2013, Mucem in Marseille in September with a project about the migrants, illegals and dealers whose lives turnupside down when they cross Europe's borders – that concerns us, surely ? – and a group exhibition at the Vieille Charité in October. l've just finished my first feature film. It's a documentary, a diary : some 20 encounters with prostitutes who tell me about their lives. Stories about relationships with a striptease artist in Ukraine, a dealer girl in Cambodia, a prostitute in Japan … women I met during my wanderings, joining them in their excesses. I travel through the dimension of my own madness It isup tome to break the mirror of appearances ; As spectator I am also accomplice. To transgress, explore the dark side. I see photography as an offering of the self to the real. The only prospect I allow myself is that of my own disappearance. 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 1COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 140-141COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 142-143COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 144-145COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 146-147COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 148-149COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 150-151COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 152-153COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 154-155COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 156-157COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 158-159COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 160-161COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 162-163COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 164-165COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 166-167COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 168-169COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 170-171COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 172-173COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 174-175COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 176-177COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 178-179COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 180-181COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 182-183COTE Marseille Provence numéro 142 jan/fév 2013 Page 184