COTE Marseille Provence n°134 sep/oct 2011
COTE Marseille Provence n°134 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 212

  • Taille du fichier PDF : 24,9 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec les architectes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
ARCHITECTURE URBAN 70
Par Louis Badie - Photos Christophe Billet ARCHI ÉNERVÉ -/Architect in a rage POUR ANDRÉ JOLLIVET, PRÉSIDENT DE LA MAISON DE L ARCHITECTURE ET DE LA VILLE PACA, IL ARRIVE QUE L UVRE DE L ARCHITECTE NE SOIT PAS TOUJOURS COMPRISE. COMME POUR UN ARTISTE. MAIS AUJOURD HUI, PLUS GRAVE, CE SONT LES ARCHITECTES EUX-MÊMES QUI NE SONT PAS COMPRIS. -/FOR ANDRÉ JOLLIVET, PRESIDENT OF THE REGIONAL ASSOCIATION MAISON DE L ARCHITECTURE ET DE LA VILLE, AN ARCHITECT'S WORKS ARE NOT ALWAYS UNDERSTOOD. AS WITH ARTISTS. BUT WORSE, TODAY THE ARCHITECTS THEMSELVES ARE MISUNDERSTOOD. A travers André Jollivet, c’est le petit monde de l’architecture tout entier qui exprime sa colère. Contre lui-même quand il se brade, contre les promoteurs et les bureaux d’études qui imposent leurs règles et leurs plateaux d’architectes, contre les élus qui ne pensent qu’à leur image électorale, contre les petits et les grands arrangements autour d‘une poignée de « chouchous ». Bref, contre tout ce qui pollue l’art de l’architecture qu’il définit pourtant comme un véritable acte politique. « Pour nos vies, pour nos villes et notre paysage urbain. » André Jollivet continue de chauffer : « A quelques rares initiatives près, notre région -tout comme Paris notamment avec les Halles- souffre d’un manque cruel d’ambition. Nous n’avons pas de bâtisseurs ni de réelle volonté politique capable d’appuyer un geste architectural puissant. Exemples ? Certaines parties d’Euromedet le Vieux Port à Marseille. Là où deux très grands projets auraient pu naître, on a opté pour la « mesure ». Et on passe à côté d’une chance. » Le président accorde cependant une mention spéciale à Menton pour son musée Jean Cocteau-collection Séverin Wunderman, confié à Rudy Ricciotti (ouverture prévue en novembre 2011). Où l’on retrouve d’ailleurs une forte « inspiration » de l’une de ses récentes réalisations, l’Ecole Internationale de Manosque. L’artiste doit oser. Et le politique s’imposer On sait très bien que les plus grandes œuvres ont toutes été décriées lors de leur construction. Les plus emblématiques, chez nous, ne sont-elles pas la tour Eiffel et le Centre Pompidou pour l’art contemporain ? Cette frilosité endémique est un drame pour les jeunes talents -et il y en a-, frustrés dans leur ambition créative. Et André Jollivet de s’interroger sur leur avenir -et leur indépendance- dans un pays où les agences comptent en moyenne 2 personnes. Un dernier cri ? « Oui, par pitié, sortons de l’esprit village provençal ». On s’insurge. On s’insurge. C’est bien, mais les faits ? Comme à Bordeaux par exemple ? En PACA, on attend toujours… en notant toutefois quelques velléités du côté de Nice qui relancent le débat et font réagir les architectes locaux. -/André Jollivet expresses the anger of the whole small world of architecture. Against itself when it sells itself cheap, against promoters and design offices that impose their rules and their architect panels, against politicians who think only of their electoral image, against large and small'arrangements'around a handful of blue-eyed favourites. In short, against everything that pollutes architecture, which André Jollivet defines as a genuinely political act "for our lives, our cities and our urban landscape." Still fuming, he says "With just a few exceptions, our region – like Paris, with the Les Halles development especially – is sorely lacking in ambition. We have no builders and no real political will capable of supporting a powerful architectural move. Examples ? Parts of Euromedand the Vieux-Port in Marseille, where truly great projects could have been built and they opted for'moderation'. The opportunity was missed." However, André Jollivet has a special mention for Menton and its Musée Jean Cocteau/Collection Séverin Wunderman, designed by Rudy Ricciotti (scheduled to open this November). Although that building clearly took inspiration from Ricciotti's recent International School in Manosque. Artists must dare, politicians must make their mark It's well known that the greatest works were sneered at when they were built. The most emblematic examples in modern France are surely the Eiffel Tower and the Pompidou Centre. This endemic over-cautiousnessis tragic for young talents – and there are some – who are frustrated in their artistic ambitions. André Jollivet wonders about their future, and their independence, in a country where the average architects'office has just two partners. A final plea ? "Yes. For pity's sake let's drop the Provençal village mentality." We may protest, we do protest, but what are the facts ? In Bordeaux, for example ? In Provence-Alpes-Côte d'Azur we're still waiting – though in Nice there's the occasional hint at greater things, relaunching the debate and prompting a reaction from local architects. ARCHITECTURE URBAN 71 septembre-octobre 2011 www.cotemagazine.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 1COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 124-125COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 126-127COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 128-129COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 130-131COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 132-133COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 134-135COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 136-137COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 138-139COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 140-141COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 142-143COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 144-145COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 146-147COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 148-149COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 150-151COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 152-153COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 154-155COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 156-157COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 158-159COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 160-161COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 162-163COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 164-165COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 166-167COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 168-169COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 170-171COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 172-173COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 174-175COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 176-177COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 178-179COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 180-181COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 182-183COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 184-185COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 186-187COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 188-189COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 190-191COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 192-193COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 194-195COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 196-197COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 198-199COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 200-201COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 202-203COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 204-205COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 206-207COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 208-209COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 210-211COTE Marseille Provence numéro 134 sep/oct 2011 Page 212